Archives pour ‘Mémoires de Rosemont’

Le côté féminin de la rue Masson

Sophie Raymond-Masson, vous connaissez? Elle est l’épouse de Joseph Masson, celui qui a donné son nom à la rue Masson. Sophie Masson a joué un rôle actif dans le développement des affaires de sa famille.  La Société d’histoire Rosemont-Petite-Patrie lui a consacré une conférence ce printemps, prononcée par André Fontaine, conseiller municipal indépendant représentant le […]

Lucie Bruneau, la première francophone représentait Rosemont [MàJ]

La première femme francophone à siéger au conseil municipal de Montréal était une conseillère de Rosemont! Les femmes venaient tout juste d’obtenir le droit de vote au Québec quand Madame Théodule Bruneau arrive en poste.  Madame Théodule Bruneau est en fait Lucie Bruneau (née Lamoureux), une philanthrope d’avant-garde dévouée auprès des enfants et des infirmes. […]

Henri Brien, jeune coq dans le ring de la politique municipale

Il était plutôt jeune, Henri Brien lorsqu’il accéda au poste de conseiller municipal en 1932. À 28 ans, on le qualifiait à l’époque de plus jeune échevin à être élu au conseil municipal. Fort populaire, ce courtier d’assurances a facilement délogé son prédécesseur. Il remportera cinq élections consécutives avec des majorités marquantes. Les Rosemontois se […]

Les étrennes, la neige, les patins à lames et à roulettes

Les moments heureux dans la vie de tous les enfants étaient, sans doute, les étrennes. Étant une famille traditionnelle franco-québécoise, Noël était la grande fête religieuse avec la messe de minuit, le réveillon et le bas de Noël débordant de bonbons, d’un fruit et d’un petit jouet; les étrennes, c’était pour le Jour de l’an, […]

Les joueries et passe-temps de l’hiver

Dès l’arrivée de la neige, les enfants sont toujours très heureux. Malgré la pauvreté de beaucoup de familles du quartier dans les années 30, les étrennes réjouissaient les jeunes : patins, traîneaux, « sleighs » et skis. Gilbert Ouellette, un résident de longue date de la 10e Avenue, nous partage ses souvenirs du quartier. Article publié originalement […]

Newton Drummond, le premier échevin de Rosemont

C’était la jadis époque où on les désignait par le terme échevins. À partir de 1910, James Newton Drummond était le fier représentant de Rosemont dans la Cité de Montréal. Il sera au pouvoir pendant 14 années, non consécutives. Newton Drummond était un cultivateur de la Petite-Côte, le village qui est devenu Rosemont. Ses parents […]