Déclarations surprenantes sur Denis Coderre lors du débat dans Marie-Victorin

Par -

La candidate d’Équipe Denis Coderre, Nathalie Fortin, a avoué que son chef pouvait être un handicap à sa campagne, lors du débat des candidats de Marie-Victorin, mercredi soir.

Pour voir la vidéo du débat qui a été diffusé sur notre page Facebook

«Quand les gens ne veulent pas voter pour notre équipe ce n’est pas pour aucun de nos engagements qu’ils ne veulent pas voter, c’est qu’ils n’aiment pas le maire. Vous avez sûrement vu des gens qui haïssent Denis Coderre profondément, a dit celle qui est promise à un poste au comité exécutif. Ce que je voudrais dire à ces gens-là, il est possible qu’il y en ait dans la salle, c’est que monsieur Coderre est un personnage qui est assez entier et assez authentique et c’est vrai qu’il tourne les coins ronds en matière de diplomatie, mais c’est un personnage qui n’a pas peur de s’entourer de gens solides et qui a beaucoup plus d’écoute que ce qu’on peut le laisser croire dans les médias. […] Je ne me serais pas engagée auprès de cet homme si je n’avais pas eu l’assurance d’avoir une marge de manœuvre. »

Nathalie Fortin a ajouté que lors de plusieurs annonces, même si plusieurs candidats de l’équipe Coderre ont parlé aux médias, c’est toujours le maire Coderre que l’on montre, comme s’il était seul à parler.

Seulement une dizaine de personnes

Une dizaine de personnes ont participé à la soirée organisée à l’école Saint-Jean-Vianney, où le thème de l’accès aux sports et loisirs à pris une place importante. Le centre Alphonse-Desjardins, que le candidat de Projet Montréal, Jocelyn Pauzé, gère depuis son ouverture, doit fermer à la fin 2018. C’est le seul centre de Marie-Victorin, les deux candidats ont donc été attendus sur la question.

Jocelyn Pauzé a promis la construction d’un centre multifonctionnel qui incorporait un gymnase, une bibliothèque, une piscine et des salles communautaires. Il a aussi repris l’idée de ses adversaires quant à l’utilisation des chalets de parc. «Les chalets de parc sont une bonne idée., mais on ne peut pas installer les 40 organismes du centre Alphonse-Desjardins en dedans. Il y a des discussions entre l’arrondissement et Loisirs récréatifs et communautaires de Rosemont pour utiliser les locaux scolaires et les églises pour transiter. »

Nathalie Fortin a abondé dans ce sens quant à l’utilisation temporaire des lieux, mais a averti que le centre communautaire est un engagement qui sera difficile à tenir en un mandat. Elle a ainsi fait parler son expérience du terrain dans Ahuntsic-Cartierville.

«J’ai travaillé sur la construction de deux centres, ç’a pris 10 et 20 ans. C’est très long à réaliser, les montages financiers sont compliqués, car il faut faire intervenir le provincial et le fédéral. Dans les plans de la Ville centre, le seul projet possible est la bibliothèque conjointe avec Mercier-Ouest. J’en suis du rêve, mais on ne peut pas penser offrir du rêve, quand ce n’est pas appuyé sur du partenariat solide. »

L’utilisation de la voiture en question

La question des transports et de l’utilisation de la voiture est revenue plus d’une fois. La candidate d’Équipe Denis Coderre a rappelé qu’elle ne souhaite pas revenir à une ville tout à l’auto, mais qu’il faut équilibrer les politiques mises en place.

«Nous allons continuer à protéger les cyclistes et les piétons, mais dans Marie-Victorin, il y a encore de nombreuses familles qui doivent utiliser leur voiture. Il faut être en mesure de faciliter la vie de ces gens aussi. La question des stops est très contestée, car cela crée un faux sentiment de sécurité. On propose un équilibre dans les choix de transports.»

Le candidat de l’administration sortante a indiqué pour sa part que les mesures d’apaisement de la circulation ne sont pas d’ordre idéologique, mais préconisé par plusieurs études de la santé publique et surtout, demandées par les citoyens. «Les résidences d’ainés ont voulu des mesures d’apaisement pour se promener à pied. Les parents d’enfants des écoles de la rue Beaubien se sont mobilisés pour sécuriser les déplacements. Il y a des raisons logiques à tout cas. Ensuite, les mesures ont été étudiées par les ingénieurs de la circulation. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>