Conseil d’Arrondissement du 7 novembre 2016 : Agrandissement du spa Escale Santé,

Par -

Le conseil d’Arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie d’octobre 2016 se déroule ce soir  le 3 octobre à 19 h. Les citoyens peuvent s’inscrire pour poser des questions entre 18 h 30 et 19 h sur Internet ou en personne au 5650, rue D’Iberville 2e étage.

RueMasson.com ne sera pas présent. On suivra le conseil via la webdiffusion en direct. On peut suivre le conseil sur Twitter avec les mots clefs : #carpp #rosepatrie ou le regarder sur le web en direct.

Plusieurs points à l’ordre du jour que l’on peut consulter sur le web ainsi que les sommaires décisionnels explicatifs. (encore non disponible sur le site de l’Arrondissement)


 

Agrandissement du Spa escale santé à l’extérieur

Adoption – Premier projet de résolution autorisant l’occupation pour des activités extérieures, pour le Spa Escale Santé situé au 4050, rue Molson en vertu du Règlement sur les projets particuliers de construction, de modification ou d’occupation d’un immeuble (RCA-8)

Les exploitants du Spa Escale Santé opèrent leur établissement sur la rue Molson depuis 2008. Afin de répondre aux attentes de leur clientèle, ils souhaitent développer une expérience thermale extérieure, en complémentarité des services de massothérapie déjà offerts, et ce, à même une partie du stationnement de l’immeuble. Le projet se bute toutefois à une réglementation d’urbanisme qui empêche l’exploitation d’un tel usage à l’extérieur. Il faut également savoir que l’établissement jouit d’un droit acquis sur l’usage « massage », depuis que des dispositions furent introduites en 2014 pour départager les salons de massage des autres activités de soins personnels. Alors qu’un tel usage était autorisé en 2008 dans ce secteur, il ne le serait plus aujourd’hui. Or, on ne peut pas agrandir un usage dérogatoire protégé par droits acquis. Le projet inclut la construction d’un pavillon incluant trois salles de massage. Puisqu’il s’agit d’un agrandissement au sens de la réglementation, le pavillon introduit d’autres dérogations. D’une part, sa hauteur est inférieure au nombre minimal d’étages, qui est de 2. D’autre part, l’agrandissement redéfinit la délimitation des cours et vient agrandir de façon considérable la superficie de la cour avant, ce qui a des implications quant aux aménagements et équipements prohibés en cour avant. Enfin, l’aménagement ne prévoit pas un dégagement d’un mètre requis entre une clôture et ce qu’on doit appeler une piscine.


Interdiction de véhicules lourds dans une ruelle

Édiction d’une ordonnance – Interdiction aux véhicules lourds d’accéder à la ruelle située à l’est de la rue Saint-Denis et à l’ouest de la rue De Saint-Vallier, entre les rues Bélanger et JeanTalon Est, de 18 h 30 à 9 h par la rue Jean-Talon Est et en tout temps par la rue Bélanger – Interdiction d’accès à cette ruelle en tout temps pour les véhicules lourds de plus de 10 m


100 000 $ pour la valorisation du bois de frêne

Autorisation d’un virement de crédits du compte de surplus de gestion affecté – divers pour un montant de 100 000 $ afin d’imputer des dépenses relatives aux projets de valorisation du bois de frêne.

NDLR : en 2016, 170 000$ ont été consacré à la valorisation de ce bois.

En 2016, l’arrondissement de Rosemont–La Petite-Patrie a implanté 112 pièces de mobilier urbain en bois de frêne sur le domaine public. Le travail d’ébénisterie a été réalisé par deux entreprises d’insertion socioprofessionnelle spécialisées dans le domaine. Il s’agit du Groupe Information Travail et Les Ateliers d’Antoine, deux organisations à but non lucratif. L’arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie prévoit en 2017 la réalisation de plusieurs projets en lien avec la valorisation du bois de frêne. Dans une perspective de développement durable, l’arrondissement croit primordial de trouver de nouvelles avenues pour valoriser le bois infesté par l’agrile tout en limitant la propagation de l’insecte. Ainsi, ce sont près de 200 frênes qui connaîtront en 2017 une deuxième vie sous forme de mobilier urbain pour embellir et animer l’espace public.


Un nouvel édifice pour les animaux du Biodôme

Adoption – Premier projet de résolution autorisant la construction d’un bâtiment principal supplémentaire de quarantaine fédérale devant servir à la garde d’animaux pour le Biodôme sur le site des Serres Louis-Dupire du Jardin botanique (lot 1 882 196), en vertu du Règlement sur les projets particuliers de construction, de modification ou d’occupation d’un immeuble (RCA-8)


Réaménagement du gymnase du Centre Père-Marquette

Autorisation d’une dépense totale de 334 706,84 $ – Octroi d’un contrat au montant de 275 724 $, taxes incluses, à « Constructions Pier-Jal inc.» pour la réalisation de travaux de réaménagement du gymnase Flipgym au Centre Père-Marquette, situé au 1600, rue De Drucourt – Appel d’offres public numéro RPPA16-06037-OP (11 soumissionnaires) – Autorisation d’une dépense de 35 844,12 $, taxes incluses, pour les incidences – Autorisation d’une dépense de 23 138,72 $, taxes incluses – Octroi d’un mandat à « UN architecture inc. » pour les services professionnels (contrat RPPS15-02013-OP)


Location du centre Alphonse-Desjardins

Approbation d’un projet de bail par lequel la Ville loue de la Commission scolaire de Montréal, l’immeuble situé au 6755, 36e Avenue à Montréal, Centre Alphonse-Desjardins, ayant une superficie totale d’environ 2 557,06 m², pour une période de deux (2) ans, débutant le 1er janvier 2016, moyennant un loyer total de 512 919,38 $, non taxable, à des fins communautaires et sportives pour l’arrondissement de Rosemont – La Petite-Patrie – Bâtiment 8472


Achat d’une scie à béton

Autorisation d’une dépense totale de 53 021,72 $, taxes incluses – Octroi d’un contrat au même montant à « Givesco inc. » pour la fourniture d’une scie à béton de type « Walk-behind » et de marque « Husqvarna », pour lame de 30 pouces de diamètre, avec moteur diesel, modèle FS 700 D, année 2016 – Appel d’offres sur invitation 16-15629/RPPS16-10049-OP (4 soumissionnaires)

 


Entente avec deux organismes

Ratification de deux conventions de services techniques avec le « Service des loisirs Angus-Bourbonnière » et la « Corporation de développement communautaire de Rosemont inc. » pour l’entretien sanitaire du centre Gabrielle-et-Marcel-Lapalme – Octroi d’un montant total respectif de 63 724,27 $ et de 30 093,70 $, avant taxes, à même le budget de fonctionnement, pour la période du 1er novembre 2016 au 31 décembre 2018 – Contrats de gré à gré RPPL16-03019-GG et RPPL16-03020-GG

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>