Le Starbucks ferme sur Masson

Par -

Le café Starbucks sur Masson fermera ses portes le 3 juillet. Ouvert début 2011 dans l’ancien local de la SAQ sur Masson, il semblait bien fonctionner, et plusieurs raisons semblent expliquer la fermeture.

À lire notre article de février 2011 : Starbucks arrive : après le vin, le café

Plusieurs employés ont confirmé la fermeture lorsque contactés. Ils l’ont aussi dit à plusieurs clients qui l’ont diffusé sur les réseaux sociaux. On nous a souligné que le local (NDLR : qui appartient à la famille Shiller), le lieu et le fait que l’hiver serait difficile pour les commerces sur Masson font partie des causes de cette fermeture. Les employés seront répartis dans d’autres succursales.

Ce n’est pas la première fois que Starbucks ferme une succursale à Montréal depuis 1 an. Celle de la rue Laurier Est, coin Lanaudière, n’a vécu que 2 ans et demi et a fermé en juillet 2015. Celle de la rue Mont-Royal a aussi fermé récemment.

Une succursale a aussi ouvert au Marché Jean-Talon dans la controverse. Une pétition avait circulé contre son ouverture.

Cette fermeture coïncide avec l’ouverture d’un café troisième vague sur Masson coin 12e, le café Maesmi.

RueMasson.com a contacté les relations médias de Starbuck Amérique du Nord et n’avait pas eu de réponse au moment de publier.

Starbuck = embourgeoisement?

Lors de son ouverture en 2011, on avait publié un édito sur l’impact de l’arrivée d’un Starbuck sur Masson. Était-ce un signe de l’embourgeoisement?

« C’est le symbole de la santé économique relative de l’artère et de son entrée dans le club des rues branchées de Montréal. De plus, ce commerce est une conséquence directe de l’effet d’entrainement provoqué par les Première Moisson, Brûlerie St-Denis, Distillerie, Baptiste et restos chics des dernières années. De plus, l’arrivée de Starbucks alimentera probablement cet effet d’entrainement en attirant dans le coin d’autres commerces « de renom ». Pour le meilleur ou pour le pire », écrivait-on.

Pour lire l’éditorial au complet : L’impact Starbuck

3 commentaires à Le Starbucks ferme sur Masson

  1. Marc Girard

    On ne peut se réjouir de la fermeture d’un commerce, mais celle-là ne me fait pas pleurer. Starbucks était en directe concurrence avec La Première Moisson presque en face, dont les produits sont bien supérieurs, comme ceux des Co’Pains D’abord un peu plus loin. Personnellement, je n’ai jamais aimé le café de Starbucks en général.

  2. Quoiqu’on puisse penser sur la fermeture des services sur Masson, ne retrouve-t-on pas toujours un facteur schillerien qui propose des coûts d’adhésion excessifs?…La vie collective…on semble s’en foutre…Allez fiston,suis papa!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>