Widget Image
Dernières nouvelles
Restez en contact :
samedi le 15 juin
HomeVie de quartierLes poubelles des épiceries regorgent de nourriture encore bonne
Publicité

Les poubelles des épiceries regorgent de nourriture encore bonne

Free Food for Free People Montréal est un groupe sur Facebook de personnes qui ramassent de la nourriture dans les poubelles (dumpsters) des épiceries (et aussi des pharmacies pour les produits d’hygiène ou médicaments) pour l’offrir à toutes les personnes qui en veulent. Gratuitement évidemment.

À voir :

Certaines personnes soulignent même se nourrir exclusivement avec ce qui est récupéré.

On sait qu’un sac d’épicerie sur 4 est jeté à la poubelle par les consommateurs et que le gaspillage alimentaire est important, tant du côté des citoyens que des commerces.

Un exemple de gaspillage avec cette photo publiée sur le groupe Free food for free people Montréal. Elle a été prise au marché Maisonneuve.

Un exemple de gaspillage avec cette photo publiée sur le groupe Free food for free people Montréal. Elle a été prise au marché Maisonneuve.

Objectif : le partage et éviter le gaspillage

Parfois, les gens membres du groupe propose des portions de plat qu’ils ont cuisiné ou de la nourriture en trop qu’ils ne veulent pas perdre. L’objectif principal est de ne pas gaspiller et de partager.

« Free Food for Free People est une initiative populaire qui vise à répertorier la (re-)distribution d’aliments aux citoyen-ne-s. Ces aliments proviennent généralement des excédents de commerces locaux mais peuvent aussi être des dons de particuliers. Le mouvement n’est associé à aucun organisme et est basé entièrement sur la collaboration d’individus souhaitant y participer.»

Celui qui a fondé le mouvement à Montréal explique pourquoi dans une vidéo. Gabriel Juneau estime que l’on produit assez de nourriture pour nourrir tout le monde sur la planète et qu’il est inadmissible que de grandes quantités soient gaspillées. Il suggère que tout le monde récupère de la nourriture et la distribue ainsi. Et c’est pour tout le monde, même ceux qui ont le moyen d’en acheter.

Mouvement d’épiceries gratuites Free Food For Free PeopleJoignez le groupe Free Food For Free People Montréal, Free…

Posted by Gabriel Luneau on 18 juin 2015

Sa soeur plaçait ainsi plusieurs boites de nourriture au coin Saint-Zotique-2e Avenue l’été dernier. D’autres personnes en mettent parfois au parc Beaubien coin 8e et St-Zotique. Mais ce n’est pas régulier, tout dépend de ce que trouve les gens. Ce groupe comprend des personnes partout à Montréal et en banlieue.

D’ailleurs, dans la foire aux questions du groupe, on précise bien que cette aide alimentaire ne remplace pas celle des banques alimentaires, étant irrégulière. « Il n’est pas suggéré de “dépendre” de cette initiative pour survivre; plusieurs initiatives sont beaucoup plus appropriées pour venir en aide aux gens dans le besoin et elles sauront mieux répondre aux besoins des citoyen-ne-s nécessitant une aide particulière. »

De nombreuses initiatives pour contrer le gaspillage alimentaire

Le groupe Facebook Free Food for Free People, qui compte plus de 8232 membres (au moment de mettre à jour cet article), permet de savoir à quel endroit se trouve de la nourriture à Montréal. Photos à l’appui.

Les membres du groupe place souvent des aliments dans divers endroits de l’Arrondissement, au parc Pélican notamment, mais aussi dans divers endroits comme Le Frigo des ratons de Rosemont qui est très populaire et permet d’éviter le gaspillage d’aliments. Les citoyens voisins de la ruelle partagent aussi des recettes de plats fait en trop grand nombre pour leur seule consommation.

Il y a aussi le groupe RAM-Montréal qui récupère dans les poubelles d’épiceries.

Le mouvement Sauve ta bouffe est un projet des Ami-e-s de la Terre du Québec. Le site offre de nombreux conseils pour éviter de gaspiller de la nourriture. On y propose des trucs de conservation, la possibilité de congeler les aliments, des recettes, etc.

À lire : Des trucs pour éviter le gaspillage alimentaire

Des commerces d’alimentation qui se défendent

Dernièrement, plusieurs se sont questionnés sur les raisons qui font que les commerces jettent tant de nourriture.

La boulangerie de Froment et de Sève a jugé bon s’expliquer dans une publication sur Facebook : « On nous pose beaucoup de questions sur ce que nous faisons de nos pertes de chaque jour car évidemment tous nos produits sont frais de chaque jour !

Et bien rassurez vous, évidemment nous ne jetons rien et chaque soir nous donnons nos pertes à des associations afin d’en faire profiter des personnes qui en ont besoin !!

On compte notamment le Fridge de Petite-Patrie que nous soutenons largement dans son initiative de proposer des frigos en libre services pour ceux qui en ont besoin !

Latest comments

  • Selon un sondage réalisé pour le compte d’IGA, 81 % des Québécois considèrent important de réduire le gaspillage alimentaire. Cependant, près du tiers des personnes sondées croient que ce dernier se fait principalement dans les restaurants, et seulement 22 %, à la maison. Pourtant, la réalité est bien différente : selon des données provenant de l’étude Food Waste in Canada par l’organisme Value Chain Management Centre, 47 % des aliments jetés le seraient à la maison.
    C’est pourquoi IGA (en collaboration avec la Tablée des chefs et le Jour de la Terre) a créé le programme « Les ateliers À vos frigos ». La première édition a été un succès.
    https://www.iga.net/fr/implication/environnement/a_vos_frigos
    Et pour les invendues, il y a toujours le programme de gestions de matières résiduelles qui comprend un volet « dons à des organismes ».
    https://www.iga.net/fr/implication/environnement/programme_doptimisation_de_la_gestion_des_matieres_residuelles
    Malheureusement, il n’y a pas d’IGA sur Masson 🙂
    Alain

  • IGA

  • Félicitations, Félicitations et re Félicitations pour tous ces gens qui s’impliquent dans un tel projet. Je travaille comme bénévole dans un resto communautaire et je dois vous dire que rien n’est jeté. Nous vivons presque entièrement de dons des marchands, Spécialement I.G.A. Tigre Géant et un marchand indépendant Le Caveau., Nous offrons le petit déjeuner continental à volonté avec café pour $ 1.00 pour ceux qui peuvent payer. et à leur sorti les gens peuvent prendre les denrées que nous mettons sur une table, denrées que nous avons en trop. Personne ne part du resto sans avoir mangé et pour le dîner c’est le même fonctionnement….tu paies si tu peux, sinon tu manges.et c’est notre joie de voir les gens manger de bon coeur et de nous aider à pouvoir continuer ce service à la communauté. Comme de raison, personne n’est payé dans ce resto. tout est bénévole.

leave a comment

Publicité