L’air froid qui entre par les prises électriques

Par -

C’est l’hiver et l’air froid cherche à entrer chez vous par tous les moyens, même par les prises électriques et les interrupteurs! Faites le test!

À moins que votre logement soit neuf (et encore!), toutes les prises électriques et tous les interrupteurs qui sont installés sur des murs qui donnent sur l’extérieur sont des voies privilégiées pour l’air froid qui cherche à s’infiltrer chez vous.

Apposez votre main sur les plaques de plastique des interrupteurs et vous sentirez immédiatement une différence de température. Approchez d’une prise de courant la fumée d’un bâton d’encens ou la flamme d’un briquet et observez le mouvement d’air.

Si ces tests ne sont pas convaincants, démarrez les ventilateurs de salle de bain et la hotte de cuisinière. En dépressurisant le logement, l’air de l’extérieur voudra s’infiltrer encore plus. Vous pourrez plus facilement détecter les points d’infiltration d’air.

À lire aussi :

L'air froid s'infiltre par les prises électriques. PHOTO : André Dumont/RueMasson.com

L’air froid s’infiltre par les prises électriques. PHOTO : André Dumont/RueMasson.com

Les prises et interrupteurs sont logés dans des boîtes métalliques, qui occupent de l’espace dans le mur et créent des faiblesses dans l’enveloppe du bâtiment. Là où il y a une boîte, il y a moins d’isolant.

Ce n’est pas tout : ces boîtes électriques créent une interruption dans la pellicule par vapeur qui devrait se trouver tout juste derrière le plâtre. Cette pellicule sert justement à bloquer les courants d’air. Même dans les constructions neuves, les entrepreneurs réussissent mal à sceller ces boîtes électriques.

Dans le Vieux-Rosemont, la plupart des bâtiments ont plus de 60 ans. À moins d’avoir été rénovés, ils n’ont ni isolant dans les murs, ni pellicule par vapeur. Les prises et interrupteurs sur les murs qui donnent sur l’extérieur ont un impact réel sur la facture de chauffage.

Quoi faire?

Nécessaire pour isoler une prise ou un interrupteur. PHOTO : André Dumont/RueMasson.com

Nécessaire pour isoler une prise ou un interrupteur. PHOTO : André Dumont/RueMasson.com

Il se vend en quincaillerie des sachets d’isolant de polystyrène prédécoupé, qu’on insère derrière la plaque de l’interrupteur ou de la prise. Avant de les installer, assurez-vous d’interrompre le courant en fermant le bon interrupteur dans le panneau électrique.

Vous pouvez aussi insérer des fiches de sécurité pour enfant dans les prises.

Ces deux mesures atténueront quelque peu les infiltrations d’air. Par contre, si vous cherchez l’étanchéité totale et un maximum d’isolation, il faudra ouvrir le mur. Tant qu’à y être, aussi bien démolir tout le mur et le refaire à neuf, en l’isolant et l’étanchéisant selon les règles de l’art.

André Dumont est inspecteur en bâtiment et chroniqueur dans La Presse+

2 commentaires à L’air froid qui entre par les prises électriques

  1. Sylvie Chauvette

    Moi je vie dans un logement gérer par l’office municipal de l’habitation
    et oui il y a beaucoup d’infiltration d’air par les …,
    Fenêtres
    les porte même du logement
    les prise de courant ainsi que par les interrupteurs.
    Je fais surtout l’hivers mention de ses anomalies
    même si sait eux qui paie la facture d’électricité je trouve dommage qu’il y est du laissé allé comme cela se sont de grosse dépense qu’ont peu éviter si bien entretenu .
    Merci de nous donner la chance de nous exprimer

  2. C’est intéressant de souligner ce genre de souci d’isolation qu’il l’on n’est pas rare de rencontrer. Votre « technique-rustine » semble être très astucieuse pour pallier temporairement à ces désagrément d’infiltration. En existe-t-il d’autres ? Qui peuvent tenir davantage et qui ne nécessite pas forcément l’intervention d’un professionnel ? Je serai intéressé de les connaître.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>