Widget Image
Dernières nouvelles
Restez en contact :
mardi le 20 août
HomePolitiqueLes citoyens de la rue de Bordeaux se mobilisent pour ralentir la circulation
Publicité

Les citoyens de la rue de Bordeaux se mobilisent pour ralentir la circulation

Les citoyens qui résident sur la rue de Bordeaux ont présenté une pétition lors du conseil d’Arrondissement de décembre de Rosemont-La Petite-Patrie. Ils demandent des mesures pour ralentir la vitesse des automobiles qui circulent sur la rue.

À lire aussi :

Leur objectif est d’y autoriser le stationnement en angle afin d’enlever une voie à la rue très large et de ralentir ainsi la vitesse des automobilistes. Le maire de l’Arrondissement, François Croteau et le conseiller d’Étienne-Desmarteau, Marc-André Gadoury sont interpellés par la pétition.

« En 2013, on en avait parlé à Marc-André Gadoury et il nous avait dit qu’une consultation publique s’en venait. Plus de 2 ans plus tard, aucune consultation publique, le maire a été relancé et ne nous avait pas répondu. C’est très plate qu’il y ait des politicailleries, c’est dommage, car c’est un problème qui existe depuis longtemps », explique David Baril, l’un des résidents de la rue qui a présenté la pétition.

Il explique avoir fait la pétition, car les résidents veulent que les choses bougent et que le stationnement en angle pourrait être fait rapidement et à peu de frais.

« Ça fait 3 ans qu’on se fait dire la même chose. On serait plus patient s’il y avait des actions » – David Baril.

François Croteau assure qu’il veut faire la consultation le plus tôt possible. « La pétition ne parle que de la portion de la rue de Rosemont à Bélanger, mais le problème existe aussi jusqu’à Dandurand. On veut traiter l’ensemble de la rue », explique-t-il.

« La rue de Bordeaux au sud de Rosemont est moins large. La situation est différente. Sur de Lorimier on peut tourner à gauche, la densité est donc plus élevée au nord de Rosemont », souligne David Baril.

Quand on demande au maire Croteau pourquoi aucune mesure n’a été mise en place plus tôt, ce dernier répond que depuis 2009, les demandes sont faites par le conseiller municipal. Veut-il dire que le conseiller Marc-André Gadoury n’a pas fait de demandes? À cette question, il répond que les demandes d’apaisement de la circulation sont toujours formulées par les conseillers. « Ce n’est pas moi qui décide. Je ne veux pas politiser le tout, je travaille pour les citoyens. Tout le monde a soumis ses demandes et on va soumettre le tout à l’administration qui fera ce qui est possible avec l’argent disponible ».

Le conseiller Gadoury n’a pas les mêmes réponses. « Les premières demandes que j’ai faites sur de Bordeaux datent du premier mandat, à l’hiver 2010. J’en ai les preuves. Je demandais des mesures d’apaisement. Au départ c’était de la peinture, j’ai obtenu les bandes cyclables sur Chabot pour réduire la largeur, mais rien pour de Bordeaux. Pourtant je demandais des choses très simples et peu couteuses », souligne-t-il.

« L’Arrondissement ne voulait pas investir sur de Bordeaux. L’idée de la consultation publique, c’était pour acheter du temps ». – Marc-André Gadoury.

À lire aussi :

Un stationnement en angle?

Les citoyens préconisent le stationnement en angle, car ça permettrait d’enlever une voie rapidement. « Par défaut, les gens le font déjà l’hiver », souligne David Baril.

Ce dernier aimerait une urbanisation moderne, et que l’on cherche les meilleures solutions. Il s’est informé, il a parlé avec un urbaniste et trouve que le stationnement en angle d’un côté et une piste cyclable de l’autre côté tout en ajoutant du mobilier urbain, ferait « un agencement pas dispendieux et agréable. En plus, ça permet de garder le même nombre de places de stationnement,  », ajoute-t-il.

Le conseiller Marc-André Gadoury est aussi favorable au stationnement en angle. «  En 2010, l’Arrondissement, les employés, le maire ne voulaient pas de stationnement en angle. Ça augmente l’offre de stationnement, lance-t-il. C’est le maire qui a le pouvoir exécutif et il pourrait le faire faire rapidement et à peu de frais. Si le maire peut me donner le pouvoir exécutif, je vais appeler la directrice des Travaux publics pour le faire faire. Le stationnement en angle peut être fait demain matin ».

Un plan concerté avec la population

Le maire Croteau préfère consulter la population et examiner la situation de la rue de Bordeaux dans son ensemble. Il explique que la sécurisation de cette rue sera faite comme celle de la rue des Carrières. « Le plan sera fait de la même manière. Un plan concerté avec la population pour que ça soit permanent et que ça bonifie l’aménagement de la rue. Un organisme indépendant va faire les consultations comme le projet de la rue Beaubien », explique-t-il.

Un nouveau comité aviseur pour les questions de circulation

Le maire dit que le stationnement en angle sera évalué ainsi que tout ce qu’il est possible de faire. « Il y a des questions de sécurité et technique. Les ingénieurs doivent évaluer le tout. Un comité aviseur a été créé en décembre pour toutes les études techniques des travaux publics. On y trouve des experts, deux commandants de police et les pompiers. Il y aura un représentant citoyen qui va être nommé. On veut qu’il soit le plus objectif possible, mais il n’est pas décisionnel », explique le maire Croteau.

 

 

Latest comments

  • Si la solution retenue est de mettre des dos d’âne, de grâce ne mettez pas 4 affiches orange à chaque dos d’âne en plus des affiches existantes pour toutes sortes de bonne raisons.
    Car sur certaines rues du quartier, j’ai déjà dénombré plus de 35 affiches de toute sorte sur un même tronçon de rue ( par exemple entre Bellechasse et Beaubien). Affiches pour ; vignette ( environ 10) , limitation de vitesse à 30km ( environ 4), défenses de stationner ( 8-10),zone de parc, zone d’école, etc etc.
    Trop d’affiches crées une pollution visuelle, distraction; coût, etc. J’espère que la solution ne sera pas un bidule électronique, car je repartirai à contester pour le cout d’énergie, d’entretient, de remplacement, etc.
    Finalement, je constate que nous vivons dans un monde que nous avons compliqué !

    Je me sens mieux !

  • J’y suis sur bordeaux (un peu au sud de Bélanger) et je les vois ces capotés de la vitesse (une minorité mais quand même). Ce stationnment en angle serait efficace j’en suis certain. mais le maire Croteau avec ses promesses de consultation !!! Ouf ! Il pourrait le faire dès le mois prochain mais, bizarrement, aucun mot sur la date de cette supposée consultation. Don, peut-être en … 2018 ! Ouache !

  • Si la rue est trop large, il faut plutôt augmenter la zone pour piétons ou le verdissement.

leave a comment

Publicité