Widget Image
Dernières nouvelles
Restez en contact :
samedi le 19 octobre
HomeCultureL’Artothèque (s)’expose au Parcours M
Publicité

L’Artothèque (s)’expose au Parcours M

Jusqu’au 13 janvier prochain, neuf commerçants de la promenade Masson offrent leur vitrine à des artistes visuels Rosemontois pour l’exposition L’Artothèque (s)’expose au Parcours M.

Pour la première fois, le Regroupement Arts et Cultures Rosemont-La Petite-Patrie (RACRPP) et la Société de développement commerciale (SDC) s’associent à l’Artothèque afin d’offrir aux résidants du quartier la toute nouvelle exposition du Parcours M.

Pour l’occasion, neuf commerçants ont modifié leur devanture pour donner une tribune à neuf artistes visuels rosemontois : Les Entreprises Maheu, la librairie Paulines, la SAQ, le Planète œuf, le Quai no 4, la librairie du Vieux Bouc, Rona Bélanger, la Brûlerie St-Denis et le Tik Tak Toc.

Le Parcours M est une idée originale de Solange Lessard qui célèbre cette année son cinquième anniversaire. « Ce dont je suis la plus fière après cinq ans, c’est la collaboration et la confiance que nous avons bâties et qui perdurent à la fois avec les commerçants, mais aussi avec les citoyens et le RACRPP», souligne-t-elle fièrement en entrevue.

En 2010, Solange Lessard crée ce projet dont le but principal est d’offrir une vitrine aux artistes locaux, mais également d’éveiller les passants à l’art. « Les artistes n’ont malheureusement pas tous les moyens d’exposer dans une galerie et le Parcours M est une bonne façon de les faire connaître », explique-t-elle.

Les projets sont multiples pour le collectif qui s’est fait reconnaître dans divers projets depuis les dernières années. Récemment, le Parcours M a innové dans la transformation artistique de mobiliers urbains. L’artiste Dominic St-Aubin a d’ailleurs métamorphosé trois bancs en œuvres d’art sur la rue Masson, au mois d’août 2015.

Pour la prochaine année, le Parcours M souhaite se faire connaître davantage. « Nous voulons vraiment le mettre en valeur. Nous souhaitons travailler sur le circuit artistique que nous avons créé pour le faire connaître aux passants et même aux touristes».

Le concept pourrait être exporté dans d’autres arrondissements au cours des prochaines années.

L’artothèque est une galerie d’art, mais surtout une sorte de bibliothèque qui permet de louer des oeuvres d’art pour plusieurs mois.

La galerie virtuelle du Parcours M peut être visionnée sur notre site.

Image en une : Sans titre – Série des escaliers, oeuvre d’Antoine Claes

No comments

leave a comment

Publicité