La relève artistique canadienne en vedette

Par -

Pour une onzième édition, l’exposition Peinture fraîche et nouvelle construction organisée par la galerie Art Mûr offre à voir le travail de jeunes artistes.

Plusieurs universités de tout le pays voient des sculptures, peintures et installations de leurs talents les plus prometteurs participer à cet événement. Les professeurs soumettent des propositions parmi lesquelles la Galerie établit une sélection finale qui nous est présentée sur les trois étages de ce lieu d’exposition dont la réputation de qualité n’est plus à faire.

Exposition collective donc, regroupant les créations de pas moins de 45 artistes de la relève canadienne. Le parcours se construit non pas par artiste, ni même par université ou par médium, mais par thèmes. La notion d’identité, de nature, de la mémoire et le temps qui passe et de la communication sont autant de sujets abordés.

Avec un regard analytique, poétique ou ironique, les œuvres se déploient dans l’espace. Une touche qui combine réflexion et humour se dénote dans CCC – Contenant contre contenu de Mariane Stratis de l’UQAM où une boîte et un téléphone intelligent se superposent, mais se confondent tout ensemble. En effet, la boîte, qui auparavant devait contenir l’appareil téléphonique, et le téléphone lui-même sont maintenant présentés grâce au même matériau. Leur accordant le même traitement, Stratis fait ainsi fi de leur valeur matérielle, les mettant au même niveau de purs objets de consommation utilitaires.

Tectonic Gastronomy II de Gabriela Avila-Yiptong de l’Université d’Ottawa crée de délicats panoramas aériens issus d’un pays fantastique baigné de brumes. Inventant aussi des paysages fictifs, Swamp Jewel de Marc Knowles du Nova Scotia College of Art and Design propose par contre une démarche bien différente avec la gestuelle du peintre visible et ses empâtements assumés. Ici, on se trouve dans ce qui ressemble à un marécage anxiogène à l’horizon bloqué.

Sur le thème de l’environnement, Denise Smith, de l’Université de Regina, nous amène à revoir notre perception des animaux sauvages dont le comportement évolue au contact humain. Dans la porcelaine The Foragers, une ourse debout et son ourson assis, face à face, fouillent nonchalamment dans un sac de détritus. D’une esthétique kitch qui réinterprète les bibelots de couleurs pastels avec glaçure montrant d’ordinaire de mignons chatons ou des oiseaux sur une branche, le message est éloquent.

Dans cette présentation inévitablement hétéroclite, une préoccupation pour l’anonymat de l’individu dans la foule semble néanmoins une constance au sein de plusieurs membres de cette jeune génération d’artistes canadiens. Les personnages sont souvent remarquables par une absence de traits. Par conséquent, le visage est vide, sans identité.

L’occasion est idéale pour tâter la création artistique d’ici. La grande variété de l’exposition permet à tous d’y découvrir des œuvres qui sauront les rejoindre tant sur un plan esthétique que réflexif. Une belle part est accordée à l’analyse et un regard interrogatif est porté sur notre société. Par exemple, la sculpture Nouveau règne de Frédéric Laurin de l’UQTR en est un témoignage significatif : un crucifix où la croix sur laquelle Jésus agonise est remplacée par le logo de Facebook. Évidemment, toute une réflexion s’y lit sur la place grandissante des réseaux sociaux dans nos vies, étant ici jusqu’à sacralisés en tant que religion.

Une salle est également consacrée au travail de Sarah Thibault réalisé dans le cadre d’une résidence, dans une exposition drolatique et grinçante intitulée Regardez pas le ménage.

Art Mûr

Peinture fraîche et nouvelle construction

Du 18 juillet au 29 août 2015

5826, rue Saint–Hubert, Montréal

Photo : Christyna Fortin (Université Laval), Faire la fête comme dans Grease, 2014, acrylique et vinyle sur toile

1 commentaire à La relève artistique canadienne en vedette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>