Widget Image
Dernières nouvelles
Restez en contact :
samedi le 15 décembre
HomePolitiqueUn cahier de condoléances pour Jacques Parizeau
Publicité

Un cahier de condoléances pour Jacques Parizeau

Jean-François Lisée, qui a été un proche conseiller politique de Jacques Parizeau notamment durant le référendum de 1995, ouvre son bureau de député aux résidents de Rosemont qui voudraient rendre hommage à l’ancien premier ministre du Québec, décédé lundi soir à l’âge de 84 ans.

Le député de Rosemont a appris le décès de M. Parizeau lundi soir, sur Twitter. Plusieurs partageaient le statut Facebook de Lisette Lapointe, l’épouse de Jacques Parizeau, qui annonçait son décès. Il était alors dans l’autobus le menant à Québec.

Arrivée à destination, il s’est mis à écrire, toute la nuit… « Je savais depuis un certain temps que j’aurais à écrire ce texte-là », dit-il en entrevue avec RueMasson.com depuis l’Assemblée nationale à Québec. Ce texte a donné un long portrait de Jacques Parizeau publié dès mardi sur le site de L’actualité  « Jacques Parizeau : le feu sous la glace ».

« Je voulais témoigner de l’homme, de ce qu’il était et de ce qui était moins connu : ce qu’il a fait pour les femmes, le fait qu’il était un être très sensible et qu’il n’était pas le monument de confiance qu’on pouvait penser.»

« On savait qu’il avait une santé fragile, mais je ne savais pas qu’il était hospitalisé. On en sait d’ailleurs peu sur sa maladie. Il était quelqu’un de très pudique», raconte M. Lisée.

Il l’avait vu pour la dernière fois l’automne dernier lorsque M. Parizeau a reçu un  doctorat honoris causa de l’Université de Montréal.

Autres hommages pour M. Parizeau

Les drapeaux seront également en berne dans l’arrondissement.

Jean-François Lisée a lu un hommage à l’Assemblée nationale. On peut le lire sur son blogue : « Monsieur voyait les Québécois tels qu’il voulait qu’ils deviennent » ou le voir sur sa chaîne YouTube.    

La député de Gouin, Françoise David, lui a également rendu hommage.

Quelques mois avant le référendum de 1995, le premier ministre du Québec, Jacques Parizeau, avait souscrit aux…

Posted by Françoise David on 2 juin 2015

Le cahier de condoléances pour Jacques Parizeau

La population pourra signer un cahier de condoléances ou remettre leur propre lettre au bureau de Jean-François Lisée. Le tout sera remis à la famille de M. Parizeau.

Le bureau du député sera ouvert cette semaine et la semaine prochaine :

  • Mercredi 3 juin de 14 h à 17 h
  • De jeudi 4 juin à mardi 9 juin de 9 h 30 à 17 h (fermé durant la fin de semaine)
  • Adresse : 3308, boulevard Rosemont (angle St-Michel)

Latest comments

  • Merci Monsieur de nous avoir ouvert le chemin de la modernité et de la confiance à nous quand nos parents nous disaient que nous n’étions nés pour un petit pain. Monsieur Parizeau vous nous avez laissés de tels legs que vous demeurerez à jamais dans ma mémoire. Merci mille fois à vous et sachez que la voie est grande ouverte pour le pays…le Québec. Votre perte est lourde et j’offre mes condoléances à toute votre famille. Reposez en paix.

  • Toutes mes condoléances à la famille de Monsieur Parizeau.

    Monsieur Parizeau, lorsque quelqu’un décède, on en parle au passé. On dit il est décédé, il nous a quitté, il est parti, etc. Et bien non, vous êtes toujours là. Vous habitez l’Infini, vous serez donc toujours parmi nous. L’héritage que vous nous laissé est trop immense pour se perdre dans l’oubli du temps. La grande histoire, comme la petite, se chargera de vous garder vivant dans le coeur de tous ceux et celles qui, comme vous, rêvent du pays ouvert sur le monde, car toute réalisation commence par un rêve. Vous avez tout supporté pour ce rêve.
    Comme disait le grand Félix: «C’est grand la mort, c’est plein de vie dedans». Hubert Reeves dit aussi que «nous sommes de la poussière d’étoile». Quand je regarde les étoiles dans le ciel, ce que je fais fais chaque soir avant de me coucher, je me laisse envahir par l’univers d’où je viens et qui m’habite. Ce qui me rappelle un autre beau texte de R. Lebel: «Et quand l’un d’eux quitte la terre Pour gagner la maison du Père, Une étoile naît dans les cieux». Vous êtes maintenant mon étoile. Je n’oublierai jamais tous ces moments privilégiés que nous avons avons vécu ensemble comme militants pour une si noble cause qu’est la libération de la patrie.
    Merci pour tout ce que vous êtes, pour tout ce que vous avez fait et que vous continuerez de faire dans le coeur des québécois.
    Francine Vachon, Québec

  • Mes sincères condoléances à la famille de Monsieur Jacques Parizeau et ,aussi , à tous les Québécois pour la mort de ce gran patriote et bon ami du peuple catalan.

    Miquel Reniu

    Ex D.G. politique linguistique ,Catalunya.

leave a comment

Publicité