20 commerces qu’on retrouvait sur Dandurand en 1955

Par -

Une blanchisserie chinoise, 3 cordonneries, 1 restaurant et l’armée du salut avaient pignon sur rue sur Dandurand en 1955.

On retrouvait également de nombreux « Tobacco & Candies » (des petits dépanneurs/snack bar) ainsi que des épiciers-bouchers. Il y avait presque un mini centre-ville au coin de la 6e Avenue!

Consultez notre carte (cliquez sur les icônes pour plus de détails, photos et publicités d’époque)
** cliquez sur l’icône en haut à gauche de la carte pour dérouler la liste des commerces.

Sur Dandurand en 1955

  • 6 tobacco & candies
  • 6 épiciers-bouchers
  • 3 cordonneries
  • 2 écoles primaires
  • 1 barbier
  • 1 salon de beauté
  • 1 restaurant
  • 1 blanchisserie chinoise
  • 1 magasin de bicycles (Rosemont Bicycle et Accessoires)
  • 1 l’Armée du salut

 

Les commerces de proximité étaient plus nombreux dans les années 1950 que maintenant. On a compté 20 commerces en 1955 en plus de deux écoles sur la rue Dandurand, entre la 1ère Avenue et le boulevard St-Michel. Aujourd’hui, il ne reste que 11 commerces, les autres ayant été démolis ou transformés en résidences.

Protéger les commerces de coin de rue

Depuis avril 2015, l’Arrondissement veut protéger les commerces de coin de rue. Avant, la réglementation obligeait les commerces de coins de rue dans les secteurs résidentiels à se transformer en logement résidentiel. La modification de la réglementation de l’Arrondissement Rosemont-La Petite-Patrie obligera le contraire. Les commerces en coin de rue dans les secteurs résidentiels ne pourront plus être transformés en logement. Ils devront rester des commerces.

« On veut protéger notre parc de locaux commerciaux en corrigeant ce travers. Ainsi, on garantit un commerce de proximité et la protection de notre patrimoine », explique le maire François Croteau.

Une carte collaborative

Si vous avez envie de faire des recherches sur les commerces de 1955 sur les autres rues, n’hésitez pas à nous contacter. Cette carte pourrait devenir collaborative!

Photo de la une : Julie la dépanneuse, un commerce qui a succédé à l’épicerie de Félix Motard au coin de la 9e Avenue. Archives de la Société d’histoire Rosemont-Petite-Patrie, don de Marcel Meloche

17 commentaires à 20 commerces qu’on retrouvait sur Dandurand en 1955

  1. Diane Asselin

    Au coin (Sud/est) de la rue Dandurand et 12 ième avenue il y avait le garage Guay.
    Dandurand et Orléans l’épicerie archambault
    Dandurand et Bourbonnière le coin bleu (dépanneur)
    Dandurand au coin de la 18 ième avenue la caisse populaire St-François Solano, le salon de coiffure « Chez Mona »
    Dandurand et 16 ième avenue le dépanneur Asselin (dans ce temps là) car il appartenait à mon grand-père mais je ne suis pas certaine du nom exact du petit dépanneur /resto

  2. Robert Dion

    Il serait intéressant de poursuivre la recherche pour la portion de la rue Dandurand entre le boul. Saint-Michel et le boul. Pie-IX ; aujourd’hui encore, il y a des dépanneurs aux 100 mètres, un barbier, un nettoyeur, une école, des garderies et j’en passe.

  3. manon leger

    Chez Langlois.1ere pis dandurand, c’était le boucher a ma mere.

  4. Suzanne Morin

    Bonjour,
    Mon coinjoint et moi sommes nouvellement propriétaire du 3144-3148 Dandurant (photo du haut de Sophie La Dépanneuse). Nous nous passionnons pour l’histoire de cette demeure et des immeubles environnants. Nous aimerions obtenir des photos, annecdotes, noms de personnes qui auraient habiter notre immeuble ou les immeubles voisins. Cet immeuble a eu 100 ans cette année (2015) et nous souhaitons en relater l’histoire sous forme de photos, vieux articles etc dans l’escalier intérieur. Laissez moi vos coordonnées et votre nom sur une petit mot dans la boîte aux lettres si vous avez quelques choses qui pourraient nous aider et il nous fera plaisir de vous contacter.

    Merci d’avance et merci à Ruemasson. Com pour cette rubique intéressante qu’est Mémoires de Rosemont
    Suzanne

  5. Suzanne Morin

    Oups petite rectification : il s’agit de ‘Julie La Dépanneuse’ et non Sophie ! J’ai fait un lapsus avec l’ancienne propriétaire qui nous a vendu l’immeuble !

  6. Pierre Mathieu

    Mon père, Albert Mathieu, a opéré son commerce d’épicerie-boucherie au 2901 rue Dandurand, de 1933 à 1978. Il a complètement rénové l’édifice au début des années 60 et il a vendu l’édifice et le commerce en 1978. Il est décédé le 11 décembre 1980 à l’âge de 73 ans. Lors de la vente, le commerce a été converti en « dépanneur » et a été détruit par un incendie quelques année plus tard.

  7. Gisèle Proulx

    Il y avait également la plomberie Desroches au 4045 rue Dandurand coin Pie IX

    Les propriétaires demeuraient au 4047 rue Dandurand

    C’était la même entrée pour les résidents et le commerce.

    Je viens de découvrir ce site et ça me rappelle de beaux souvenirs . Félicitations !

    Il y avait également l’épicerie Despatie et le restaurant Normandeau rue Dandurant
    entre Jeanne d’Arc et Pie IX

  8. Normand plouffe

    Moi j’ai resté au 3122 dandurand et avant Julie la dépanneuse ça appartenait à une de mes tante, c’était une petite épicerie charcuterie et pool-room, j’avais 9ans et je faisais des livraison à vélo avec un gros panier dans le devant, que de beau souvenir. A ce moment je pouvais faire 10$ par semaine et je me sentais riche, loll !

  9. Pierre Mathieu

    À la rubrique  » 20 COMMERCES QU’ON RETROUVAIT SUR DANDURAND EN 1955″, vous mentionnez le commerce de mon père, et en cliquant sur la carte au coin de la 6ième avenuue, vous affichez une petite carte l’identifiant sommairement.

    Pour ceux et celles qui auraient le souvenir plus récent du coin de la 6ième avenue et de la rue Dandurand, Je vous fais parvenir une photo du commerce de mon père, (épicerie Albert Mathieu 2901 rue Dandurand) prise vers 1962-63 après les rénovations.

    Cette photo pourraît être ajoutée à cette rubrique, même si elle date de 1962-63

    Pierre Mathieu

  10. CHRISTIAN PLOURDE

    nous avons eu ce depanneur de 1970 1974 si ma memoire est bonne et aussi epicerie plourde sur la 8ieme avenue entre dandurand et holt a l adresse 5697-8ieme que nous avon vendu a feux daniel joly qui a donne le nom de (danny depanneur) aujourdhui un logement .

  11. Gaeran Ginchereau

    De mémoire, il y avait l’épicerie Sigouin coin Lafond et Dandurand.

    Sur le même coin de l’autre côté de Dandurand, il y avait une épicerie Polonaise. Il y a aussi eu une cordonnerie mais ne souviens plus si c’était plus près de la 14 ième plutôt que Lafond.

  12. Jean-Christophe Mercier

    Le 3100 rue Dandurand où se trouvait le coordonier de la 8ème avenue avait été occupé par un nettoyeur jusqu’à la vente de l’immeuble par le propriétaire d’époque à la fin des années 80. C’est Robert Racicot qui avait acheté l’édifice en 1990 pour ouvrir l’animalerie Jappi Toutou dont il avait été propriétaire du commerce jusqu’à 2000. Jappi Toutou avait été racheté par Richard Dupuis et il en était propriétaire jusqu’en octobre 2014 où il avait déménagé dans un local sur Rosemont ouvert en 2000. Toutefois, M. Racicot est demeuré le propriétaire de l’édifice à ce jour, malgré de multiples rénovations (devanture, logements, local, etc.). Après deux années inoccupées du local vacant, c’est « Le Barbier du coin » qui occupe désormais le local du 3100 rue Dandurand depuis mai 2016 et qui a su redonné vie au local sous une nouvelle vocation de coiffure et barbier pour hommes dans le coin de Dandurand et de la 8ème avenue, à proximité de la rue Masson.

  13. Richard Vanier

    Dans les années 60 et 70, au coin de la 3ième avenue et Dandurand (je crois que l’adresse exacte était 2701), il y avait la Salaison Rosemont, qui appartenait à André et Fernand Plouffe, deux frères originaires de Ste-Agathe-des-Monts. Beaucoup de monde faisaient leur épicerie à cet endroit, et achetait leurs bières en face chez Marcel. Il y avait aussi un petit dépanneur en face de chez moi (j’habitais le 5565 3ième avenue), dans les années 60. Et dans le temps, il y avait la Régie des Alcools sur la rue Masson, entre la 3ième et la 4ième. Je me souviens aussi du dépanneur de la famille Lenoir, sur la 4ième, au coin de la ruelle , en bas de Dandurand.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>