Widget Image
Dernières nouvelles
Restez en contact :
dimanche le 18 août
HomePolitiqueHockey : entente entre l’Arrondissement et le Collège Jean-Eudes
Publicité

Hockey : entente entre l’Arrondissement et le Collège Jean-Eudes

Le hockey au collège Jean-Eudes est sauvé après une entente qui est intervenue entre l’Arrondissement Rosemont-La Petite-Patrie et le collège.

Le programme de hockey du collège privé du boulevard Rosemont pourra donc se poursuivre pour les deux prochaines années après que les discussions aient abouti sur l’utilisation de l’aréna Etienne-Desmarteau.

La directrice de l’établissement l’a confirmé aux parents hier soir, même si l’entente n’est pas encore officiellement signée.

Le maire François Croteau le confirmait aussi via des conversations avec des parents sur Twitter ce matin.

Ce dernier a souligné à RueMasson.com que le tout était un gros malentendu qui a causé un problème là où il n’y en avait pas.

« La tarification n’était pas pour le collège qui a pensé que c’était ferme et sans négociation. C’est pour ceci qu’ils ont dit qu’ils ne pouvaient pas l’accepter. Dans notre tête, ce tarif était un point de départ aux négociations. Heureusement les parents ont interpelé le collège, et nous, pour revenir à la table de négociation. Le tout s’est ensuite réglé très rapidement », a-t-il expliqué.

Le malentendu est survenu après l’augmentation des tarifs de location lors du conseil d’Arrondissement d’avril 2015. Sauf que ces nouveaux tarifs étaient pour les utilisateurs occasionnels et non réguliers comme le collège et autres partenaires de l’Arrondissement.

L’un des quatre parents qui avaient été mandatés par tous les parents pour porter leur message à la direction de l’école et à la mairie d’Arrondissement est l’ancien dragon François Lambert. Ce dernier n’a pas participé aux négociations, mais il a demandé aux deux parties de reprendre les négociations.

« On n’acceptait pas cet arrêt des négociations. On voulait que les gens se parlent. C’est évident que c’était une question monétaire, mais il fallait trouver un terrain d’entente. On leur a juste dit non, vous devez vous rasseoir », explique-t-il.

Par ailleurs, pour la solution, il donne le crédit à la directrice du Collège, Nancy Desbiens et le maire d’Arrondissement François Croteau.

« Il y a eu aussi la force citoyenne, les parents voulaient que ça continue ».

La semaine dernière, la direction du collège avait transmis un communiqué aux parents pour les avertir qu’il avait était impossible de s’entendre avec l’Arrondissement sur l’utilisation de l’aréna Étienne-Desmarteau. Finalement les discussions avaient repris.

No comments

leave a comment

Publicité