Trois nouveaux restaurants et une place dans Angus

Par -

Les résidents Angus verront leur offre culinaire se multiplier lors de l’été 2015. Trois nouveaux restaurants ouvriront dont Mamie Clafoutis, une boulangerie pâtisserie. Il y aura aussi une nouvelle place privée ouverte au public, qui est dans les plans depuis quelques années.

Angus sera le cinquième Mamie Clafoutis qui compte quatre commerces à Montréal. Cette boulangerie-pâtisserie offre aussi du prêt-à-manger : sandwich, quiches, etc.

Les deux autres restaurants seront ouverts par les propriétaires du M sur Masson : il s’agit d’un steak house et d’une pizzeria.

Les trois restaurants seront situés dans un espace de 10 000 pieds carrés dans un édifice en arrière du Locoshop et de la clinique Angus.  Ces trois restaurants auront chacun leur terrasse qui donnera sur la place Rachel, la place ouverte au public qui sera aménagée dans le stationnement adjacent.

L’ouverture est prévue pour l’été 2015 si tous les permis et certificats d’occupation sont octroyés par l’Arrondissement Rosemont-La Petite-Patrie qui confirme avoir reçu une demande de permis de transformation du bâtiment. Cette demande sera analysée lors du prochain Comité consultatif d’urbanisme (CCU) du 11 février prochain puisque l’immeuble est significatif et donc soumis au PIIA.

Une fois cette étape franchie, l’Arrondissement souligne que les locataires des locaux concernés devront effectuer des demandes : de permis de transformation afin de rendre leur espace conforme à nos règlements et de certificat d’occupation qui confirmera que l’usage qu’ils souhaitent faire de leur local est autorisé. « L’usage commercial est autorisé dans ce secteur, aucune modification réglementaire n’est donc nécessaire, il s’agit d’un usage de plein droit », confirme la chargée de communication de l’Arrondissement Marie-Claude Perreault.

Pas de contingence de 25 mètres

Les trois restaurants peuvent s’installer l’un à côté de l’autre, car il n’y a pas de contingence de 25 mètres dans Angus. Ce type de limite existe sur une partie de la rue Masson entre la 16e Avenue et Pie-IX. Sauf que « l‘application de la contingence de 25 m de distance pour l’implantation d’un restaurant doit être analysée au cas par cas », précise Marie-Claude Perreault.

 

3 commentaires à Trois nouveaux restaurants et une place dans Angus

  1. Ces projets sont très chouettes !!! Petite question : est-ce que quelqu’un a pensé à la nécessité d’une autre épicerie dans Angus pour faire face à tous les nouveaux résidents qui arriveront dans le quartier sous peu ? C’est bien beau la densification de ce quartier central mais le Loblaws atteint par moments déjà sa limite de clients pour que ce soit agréable de s’y trouver. En a-t-il déjà été discuté ?

  2. Une autre épicerie ?
    Le Loblaw’s de la rue Rachel, le Provigo du centre commercial Maisonneuve, le Maxi de la rue Masson, le Métro du boulevard St-Joseph, tous à 15 minutes ou moins à pied de chez-moi qui habite le secteur. Non, c’est dans l’est et le nord-est du quartier qu’il manque des épiceries.

    Deux restaurants sur trois commerces. Mais il y a quand même une boulangerie. Une première dans le secteur.

    Le problème au Loblaw’s, c’est qu’ils n’ouvrent pas assez de caisses en dehors des heures de grand achalandage et bien qu’ils ouvrent jusqu’à 22h. Passé 21h, mettez-vous en ligne pour payer à l’une des deux caisses ouvertes…Même les caisses automatisées ouvertes sont limitées.

  3. Devriez demander une boucherie, poissonerie et fruiterie au lieu d’une épicerie si la vie de quartier est vraiment votre motivation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>