Widget Image
Dernières nouvelles
Restez en contact :
mercredi le 9 octobre
HomePolitiqueImportants retards dans l’octroi de permis dans Rosemont
Publicité

Importants retards dans l’octroi de permis dans Rosemont

Plusieurs citoyens sont venus se plaindre lors du conseil d’arrondissement du 2 septembre des forts retards dans l’émission des permis de rénovation et de construction. Le maire de l’Arrondissement Rosemont-La Petite-Patrie, François Croteau n’a pu que s’excuser et reconnaître les faits.

Photos: Archives/RueMasson

Photo: Archives/RueMasson

Actuellement, les employés des permis traiteraient les demandes déposées en mai. Les citoyens qui pensaient faire leur rénovation avant l’hiver se retrouvent donc le bec à l’eau.

Une citoyenne d’Angus, Karine Beauregard s’est plainte de devoir attendre 2 mois pour un rendez-vous et de 2 à 3 mois pour obtenir le permis de transformation de sa terrasse en pièce fermée. « C’est urgent, des écureuils s’attaquent au revêtement et ça entraîne des infiltrations d’eau, on veut faire les travaux avant l’hiver », souligne celle qui a demandé le permis en juin dernier.

Elle ajoute qu’elle ne s’y est pas prise plus tôt, car lorsqu’elle et son conjoint ont demandé un permis il y a 4 ou 5 ans, ils avaient obtenu leur permis en 2 semaines.

Un autre citoyen s’est plaint des délais de 2 mois pour obtenir  un permis pour changer des portes et des fenêtres. Il pense que de tels retards encouragent la délinquance et forcent les citoyens à ne pas demander de permis.

Le maire de Rosemont-La Petite-Patrie, François Croteau reconnait que c’est inadmissible et qu’il faut rectifier la situation dans les plus brefs délais. « Pourquoi dans certains arrondissements qui ont le même personnel et le même nombre de demandes de permis, ça prend 2 semaines pour avoir un permis pour changer les portes et les fenêtres alors que nous ça prend 4 mois ? On doit revoir notre façon de faire et s’inspirer des meilleures pratiques, la solution n’est pas toujours d’embaucher du monde, de toute manière on n’a pas l’argent pour le faire. Il faut se remettre en question la procédure et le processus. Comme gestionnaire on doit s’assurer de le faire », a-t-il soutenu en entrevue.

Pour expliquer les retards de cette année, il souligne des circonstances exceptionnelles avec une forte hausse des demandes de permis, jumelée à des congés maternité, maladie, des départs à la retraite et un changement à la direction. D’ailleurs, le nouveau directeur Daniel Lafond en était à sa première journée de travail le 2 septembre.

Un encouragement à la délinquance?

De tels retards dans la livraison de permis de rénovation peut encourager les citoyens à ne pas en demander. Une situation qui engendre une perte de revenus pour l’Arrondissement. Mais ce n’est pas ça qui inquiète le maire Croteau. « Si on a mis en place des règlements d’urbanisme c’est qu’ils étaient utiles et qu’ils ont un objectif.  Si les gens construisent sans permis et ne respectent pas les règlements mis en place, aussi bien fermer les portes. La situation doit être corrigée », lance-t-il.

Pression des fonctionnaires?

Karine Beauregard souligne que quatre employés lui ont souligné que c’était ainsi et que si elle n’était pas contente elle devait se plaindre auprès des élus. « Sommes-nous pris entre les deux et nous sommes otages de la situation? », s’est-elle questionnée, faisant référence au projet de loi sur les retraites.

Le maire Croteau souligne que si c’est vraiment le cas, ce n’est pas l’endroit pour faire des relations de travail.

Il faut savoir que les citoyens qui font des travaux sans permis s’exposent à des arrêts de travaux et des amendes.

Pour voir la liste des permis nécessaires et les informations sur les divers règlements sur le site de l’Arrondissement Rosemont-La Petite-Patrie.

Latest comments

  • Un été avec un peu moins de bruit, je ne m’en plaindrai sûrement pas. Ceux qui veulent rénover semblent avoir bien plus d’importance que ceux qui apprécient un quartier tranquille.

  • Ma demande s’ est faite au mois de juin 2014. Il s’ agit de démolir un solarium de 60 ans qui est pourri et de le remplacer par des galeries plus sécuritaires. Donc je n’ ai aucune sortie d’ urgence en arrière de ma résidence car voyez vous ma chaise roulante ne passe pas dans l’ encadrement de la porte…….. Dans les belles paroles de M. Croteau, je n’ y vois aucun moyen concret pour résoudre ce grave problème. Nous sommes rendus le 7 septembre ( toujours en 2014) et j’ attends

  • J’ai changer mes fenêtres, il y a 2 ans sans permis.

    Quand vous regardez la construction de nouveau condo, ils mettent presque n’importe quoi. Je ne vois pourquoi,dans ce cas, un petit propriétaire doit passer par la bureaucratie et tout ses frais.

    La ville n’est même pas capable de faire appliquer ces règlements, donc, le permis, on va repasser.

leave a comment

Publicité