Un sauveteur demande à une mère d’arrêter d’allaiter au parc Lafond [MÀJ]

Par -

Une mère qui allaitait en surveillant à la pataugeoire du parc Lafond s’est fait demander d’arrêter par un sauveteur parce que ça dérangerait. Cette dernière a refusé et l’a dénoncé sur son blogue en mentionnant que l’allaitement est légal, partout.

MÀJ: L’Arrondissement a officiellement réagi : « L’arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie s’excuse de la situation et confirme qu’il est possible d’allaiter dans tous ses lieux publics. 
Tous nos employés, plus particulièrement nos jeunes employés saisonniers, ont été avisé de respecter le droit d’allaiter en public.»   Mélodie Nelson maintient le «nurse-in » de vendredi s’il ne pleut pas et que la pataugeoire est ouverte. « C’est pour supporter les mamans qui allaitent en public, pas juste pour dénoncer une situation ».

La pataugeoire du parc Lafond. Photo:Archives/RueMasson

La pataugeoire du parc Lafond. Photo:Archives/RueMasson

Mélodie Nelson était dans l’eau de la pataugeoire avec ses deux enfants quand son fils d’un an a demandé le sein. Elle raconte donc avoir tiré le haut de son maillot de bain  pour le faire boire. « Un sauveteur, de même que d’autres personnes présentes à la pataugeoire, en ont pensé autrement. Le penser est une chose (même si, wtf?), prendre position et demander à une maman de cesser d’allaiter en est une autre. C’est pourtant ce que le sauveteur a fait. Il s’est approché de moi et m’a dit que je devais arrêter d’allaiter, que je ne pouvais pas faire ça ici », écrit-elle. Sur twitter le maire de Rosemont La Petite-Patrie François Croteau a réagit ainsi quand une citoyenne lui a demandé sa réaction.

Le maire de Montréal Denis Coderre n’avait qu’un mot : « Inacceptable ».

Pour protester, elle a décidé d’organiser un « nurse-in » (un allaitement en groupe) le vendredi 4 juillet à 16 h à la pataugeoire Lafond.  Elle le fait pour sensibiliser les gens sur l’allaitement en public et pour faire comprendre que c’est un droit. « On dirait que les gens ne savent pas à quel point c’est vraiment permis, partout et en tout temps au Canada», dit-elle en entrevue avec RueMasson.com. « C’est bête de dire « oser allaiter en public ». On ne devrait pas dire « oser », ça devrait être normal! », poursuit-elle.

Mélodie Nelson a également posté son billet sur la page du groupe Les parents de Rosemont-La Petite-Patrie où les réactions étaient presque unanimes. Mélodie Nelson n’a pas compris que le sauveteur a réagi ainsi, car des personnes étaient mal à l’aise. Elle a réagi en soulignant que c’était à ces personnes de quitter la pataugeoire, pas à elle d’arrêter d’allaiter. Elle n’a d’ailleurs pas cessé de nourrir son fils. À une mère qui lui soulignait qu’on peut être discrète, Mélodie Nelson a répliqué que sa fille lui permettait d’être pudique en allaitant, mais que son fils n’avait pas la même attitude et il bougeait souvent en lâchant le sein parfois. Par ailleurs tous les enfants n’acceptent pas d’être allaiter sous un tissu, caché des regards, surtout en pleine canicule.

20 commentaires à Un sauveteur demande à une mère d’arrêter d’allaiter au parc Lafond [MÀJ]

  1. Carole Lejeune

    Bien sûr que c’était idiot de la part du sauveteur. Mais ici on ne parle pas d’une politique de l’arrondissement ou de la ville, dont les élus ont déploré l’évènement. C’est pourquoi je ne comprends pas le « nurse-in » organisé pour dénoncer un sauveteur sans doute jeune et qui a encore plein d’apprentissages à faire.

  2. Yasmina Daha

    Ce n’est pas pour dénoncer le sauveteur, c’est surtout pour faire valoir aux gens que ça dérange (c’était la justification du sauveteur ) que d’allaiter son enfant en public et, de surcroît dans un endroit consacré aux enfants, est tout à fait acceptable et surtout légitime.

  3. Richard Rioux

    Il me semble qu’il s’agit d’une tempête dans un verre d’eau. Je suis d’accord avec le fait que le sauveteur a peut-être, par méconnaissance, sur-réagit, mais il me semble qu’il est possible d’allaiter en public en étant plus discrète. Aura-t-il été possible pour la mère de se diriger dans un coin pour limiter les inconforts possibles chez les gens présents ? Aurait-il été possible de prévoir un tissu pour caché le sein rapidement si l’enfant quitte le sein ? Pleins de questions qui est monté en épingle un peu trop vite pour ce que c’est…
    Me voilà depuis peu, très mal à l’aise avec cette sur-sensibilisation de l’allaitement qui représente pour certaines femmes une contrainte d’allaiter, bien souvent contre leur gré!

  4. nathalie thibodeau

    Le bebe d’un an n’a pas la capacite de comprendre le verbe « attendre » ! Quand il a faim ou soif c’est ici et maintenant !! Surtout a la canicule qu’il y avait… de plus, on ne se baigne plus avec des maillots des annees 20… la maman est dans l’eau avec son fils… il a besoin de boire alors qu’il boive point a la ligne !!

    On voit des femmes et des jeunes filles en maillots qui montrent bcp trop de details a mon gout et qui sont tres vulgaires et personnes ne s’insurgent pourtant !!

  5. Louise Savoie

    Je suis pour l’allaitement en public mais je crois que la mère ne devrait pas trop en faire avec sa manifestation pour l’allaitement en public. Je crois que l’arrondissement a bien fait son travail en avertissant le jeune sauveteur qui a fait un erreur. Pas besoin d’en rajouter….

  6. Liliane

    Je suis d’accord avec Richard Rioux. Oui, l’allaitement est un geste naturel. Par contre, était-il vraiment nécessaire d’allaiter l’enfant directement dans l’eau de la pateaugoire?
    Peut-être que les enfants ne comprennent pas « Attend », mais le simple geste d’amener le bambin à sa serviette prend moins d’une minute.
    Et surtout, ce n’est pas tout le monde qui sont à l’aise avec l’allaitement en public. Ca devient tout un fouilli. On respecte la mère qui veut allaiter en public, mais alors on ne respecte pas ceux que ça gène.

  7. Geneviève Boileau

    J’aurais fait exactement comme cette maman. Non, c’est n’est pas toujours possible d’allaiter plus discrètement. Vous dites qu’elle aurait pu s’éloigner de la pataugeoire. Que devait-elle faire avec son autre enfant pendant ce temps? Lui demander de patienter avant de retourner à l’eau pendant qu’elle allaite à l’écart. Elle aurait frustré ses deux enfants pour une minorité de personnes qui ne peuvent tolérer d’entrapercevoir un bout de mamelon pendant deux secondes? Mais regardez ailleurs par pitié!

    Des tonnes de gens croisent en voiture d’énormes panneaux publicitaires avec des femmes peu vêtues dans des positions suggestives et personne ne se plaint d’avoir été « dérangé ». Là, une femme veut répondre à la demande de son enfant de boire au sein et ça devrait être fait plus discrètement? Sérieusement… Un peu de cohérence les gens, juste un peu!

  8. Marie-Eve

    Richard Rioux, ce n’est pas la sur-sensibilisation à l’allaitement qui gêne les mères (de toute façon on s’entend que la sensibilisation ne fonctionne pas si des évènements comme celui-ci continue de se produire et sont fréquents), c’est justement de se rendre compte, à toutes les semaines, qu’une femme est victime de discrimination qui gêne les femmes d’allaiter librement en public! « Et si c’était moi », se disent les femmes plus timides. Et bien elles n’ont pas à se couvrir, les autres doivent être plus tolérants. Mangez-vous sous une couverture, surtout lorsqu’il fait 1000 degrés à l’extérieur? Non, pourquoi demander à des bébés de faire autant? La sur-sensibilisation n’existe pas. La preuve est ici même, les gens sont intolérants malgré les campagnes de sensibilisation. Peu de femmes ont le courage de cette fille, de répondre, de faire valoir leurs droits! Si ces femmes veulent allaiter pour permettre aux suivantes de se sentir plus à l’aise, et bien qu’elles le fassent, qu’elles leur donnent une voix! Mais de grâce, ne dites pas que ce que vous nommer la sur-sensibilisation soit la cause du malaise des femmes à allaiter en public. Votre lien est boîteux.

  9. Lorie Paquin

    Que de la démagogie pure dans tous ces commentaires!
    Oui le sauveteur a été un idiot en régissant ainsi mais là cette d’année se présente comme une victime et elle veut partir en croisade? Voyons donc!
    Elle ne changera rien aux gens qui se sentent inconfortables, même si 50000 femmes sortent allaiter. C est au niveau des instructeurs de sauveteurs qu’elle devrait faire sa manif.

  10. Je trouve que ces gens qui s’offusque pour un geste aussi naturel que l’allaitement, surtout dans la société d’hyper-sexualisation où nous vivons présentement (avec toutes ces publicités osés et les discours prononcés), sont de purs hypocrites! Les seins ne sont pas des organes sexuels, qu’on se le tienne pour dit.
    Et de toute façon, avec ce que les maillots de bain cachent de nos jours…

  11. Je m’offusque de vous qui grimper dans les rideaux parce que certaines personnes n’aiment pas voir des seins. Les seins ne me dérange pas, de boire dans la piscine me dérange un peu plus. Personne ne parle ici du risque que l’enfant avale de l’eau suite a des arrosages autour d’eux. On ne parle pas n’ont plus qu’un enfant devrait boire ou manger une heure avant d’aller à la piscine pour éviter qu’il ne vomisse son repas dans la piscine et que celle-ci ferme dû à l’incident.
    La dame pourrait simplement s’asseoir sur le bord de la piscine et laisser l’enfant digéré son lait avant de replonger à l’eau.
    Le rôle des sauveteurs est de faire de la prévention ! Selon moi, c’est ce qu’il a fait.

  12. Sylvain

    Plus loin que cela, est-ce que ce serai permit de boire une bière, un verre de lait ou de liqueur pour se désaltérer dans une piscine???!!!

  13. À partir de un an, le lait ne représente plus la source première de l’alimentation. Normalement, il a déjà intégré le gobelet et peut très bien boire de l’eau lors des canicule, par exemple. Je crois fermement en l’allaitement (j’achève d’allaiter mon 3ème enfant, un an chaque)et il y a certainement eu un manque d’information du sauveteur. Par contre, je ne crois pas que soulever un tollé tel que le nurse-in aidera qui se soit (mal à l’aise) à se familiariser avec l’allaitement. Il me semble qu’il y ait manque de bonne foi des deux côtés.

  14. Je crois quallaiter est normal, mais je ne croit pas que de le faire directement dans la piscine est adéquat, il ne suffit que de se retirer de l’eau pour le faire. Peux être que plusieurs seraient mal à l’aise de retrouver ce lait dans l’eau, tout comme plein d’autres liquides provenant de notre corps qu’on deverserai dans la piscine et qu’on se ferait regarder croche. Le sperme est aussi un processus normal de la vie, c’est pas une raison de faire quoi que ce soit publiquement au nom de la vie. Je crois que les limites des uns finissent ou ceux des autres commencent .

  15. Richard Rioux je désose le même commentaire que vous
    Je suis d’accord avec le fait que le sauveteur a peut-être, par méconnaissance il a bien réagit à ses ordres, mais il me semble qu’il est possible d’allaiter en public en étant plus discrète. Aura-t-il été possible pour la mère de se diriger dans un coin pour limiter les inconforts possibles chez les gens présents ? Aurait-il été possible de prévoir un tissu pour caché le sein rapidement si l’enfant quitte le sein ?
    Pleins de questions qui est monté en épingle un peu trop vite pour ce que c’est…
    certaines femmes pensent que l’allaitement c’est beau et naturel, mais un petit peu de discrétion serait la bien venue pour tous

  16. Caroline C

    Vos commentaires rétrogrades et complètement ridicules justifient à eux seul la tenue du nurse-in! Du lait dans l’eau de la piscine? Euhh, c’est parce que c’est pas un robinet non plus, il risque très peu d’y en avoir dans l’eau! De toute façon, s’offusque-t-on que les gens morve et salive dans la piscine? Franchement, je préfère 1000 fois le lait maternel! Et non, la maman n’a pas à se cacher, se retirer de la piscine ou à détourner son enfant vers le gobelet d’eau (ce qui assure une crise garantie anyway – de l’eau (chaud et au goût de plastique de surcroit, n’équivaut PAS au lait d’une maman)). La loi prévoit que les femmes peuvent allaiter en tout temps et en tout lieu. Les gens prudes ont simplement besoin d’en voir plus, justement, des mères qui allaitent pour se rendre compte que ce geste n’a rien de dérangeant. Il n’y a aucune connotation sexuelle là, et si vous en voyez, et bien commencez par travailler sur votre perception. C’est vraiment une question de culture, et de génération. Toute la génération des baby boomer et celle d’avant n’ont pratiquement pas allaité et c’est pourquoi on a perdu l’habitude de côtoyer le sein nourricier. Il faut rétablir le naturel dans le geste, et c’est en changeant les mentalités que ça se fera! Plus l’intolérance sera dénoncée (et je parle davantage de vous tous ci-dessus (Richard, Jdouce, Liliane…) que du pauvre sauveteur ignorant), moins les femmes se sentiront gênées de faire valoir leur droit, et plus les gens comme vous seront en minorité, ou auront au moins la décence de garder leur malaise pour eux! Le mal est dans l’œil de celui qui regarde. Un peu d’introspection ne vous ferait pas de tord!

  17. Ih boy boy… Avant de faire toutes sortes de commentaires insensés (bébé qui pourrait recevoir de l’eau… !?), il faut vérifier les faits. Elle n’était pas DANS l’eau. Elle s’est assise sur le bord de la pateaugeoire, le bebe totalement à l’extérieur de l’eau, pour le faire boire. Et elle ne pouvait pas s’en aller plus loin, elle surveillait son autre puce qui se baignait. Elle était pas pour la laisser seule! Tout le monde a droit à son opinion, mais svp, ne déformez pas la réalité juste pour soutenir vos arguments.

  18. antoinette

    comme je l ai déjà mentionné sur un autre site, je trouve tout à fait pathétique qu’à une époque qui où des romans comme les 50 nuances de grey deviennent des best seller et sont vendues en vente libre au sus et à la vue de tout le monde, y compris des enfants, on puisse encore être mal à l’aise d’être en face d’une personne allaitant. Pour ma part cette pudibonderie est déplacée et ce n’est guère à la mère allaitante d’aller se cacher dans un petit coin mais bien aux personnes génées de détourner le regard….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>