CA de mai : une minute pour la cycliste décédée Mathilde Blais

Par -

Le maire François Croteau a rappelé le triste accident qui a coûté la vie à une cycliste dans le viaduc de la rue Saint-Denis et des Carrières en ouverture du conseil d’arrondissement lundi soir. Il a appelé collectivement à une meilleure cohabitation de la voie publique pour protéger les plus vulnérables. Il a demandé une minute de silence en mémoire de Mathilde Blais, la cycliste décédée.

Près de 25 citoyens étaient inscrits à la période de questions, lundi soir, lors du conseil d’arrondissement du mois de mai.

Conseil d'arrondissement Rosemont-Patite-Patrie. Photo : RueMasson.com

Conseil d’arrondissement Rosemont-Patite-Patrie.
Photo : RueMasson.com

Une vigne sur un poteau d’Hydro
Une citoyenne a demandé si elle pouvait planter une vigne ou une autre plante grimpante sur un poteau d’Hydro-Québec. Le maire a répondu qu’on ne devait pas en principe. Hydro-Québec a répondu que c’était interdit pour des raisons de sécurité. « Les plantes grimpantes étant gorgées de sève, elles sont d’excellents conducteurs et représentent donc un risque de blessures graves et même de décès », écrit Hydro-Québec. Pour en savoir plus : Plante grimpante + fil électrique = danger.

Une thermopompe bruyante
Une citoyenne se plaint du bruit excessif provenant de la thermopompe de leur voisin. Un inspecteur en son avait été embauché l’an dernier pour s’occuper des nombreuses plaintes de bruit. À la suite de son départ pour des raisons de santé, l’Arrondissement est maintenant en processus d’embauche. Les dossiers de bruits sont donc au ralenti.

Des poubelles qui débordent
Des citoyens de la ruelle entre la 3e et 4e Avenue au sud de Masson aimeraient faire un espace vert avec le terrain vacant derrière le restaurant Planète oeuf. Ils aimeraient avoir un suivi sur la propreté des lieux puisque les conteneurs à déchet du restaurant débordent toujours. Le maire veut vérifier si l’emplacement des conteneurs est conforme à la règlementation.

Nids de poule
Quelques questions concernant l’état des rues et des nids de poule. Les élu-e-s répondent qu’on ne peut pas effectuer de réparations lorsque la chaussée est trempée. Malheureusement, la pluie a été abondante durant les dernières semaines ce qui a ralenti le remplissage des nids de poule, devenus maintenant nids d’autruche.

167 graffitis en prenant une marche
Une citoyenne a compté 167 graffitis en prenant une marche près de Beaubien et de Lorimier. Y aura-t-il une lutte menée contre les graffitis? Le maire François Croteau refuse de dévoiler publiquement son plan. « C’est reconnu par tous les spécialistes, quand on dit qu’on va s’attaquer aux graffitis, ça a l’effet d’inciter les graffiteurs à en mettre le plus possible.»

M. Croteau est bien conscient du problème. « Il y a eu une prolifération cet hiver, c’est pire que d’habitude», dit-il en entrevue à RueMasson.com. Il promet que l’Arrondissement agira et l’enlèvement des graffitis se fera par les cols bleus (le contrat était donné au privé par le passé) de façon à mieux encadrer les opérations.

Lire notre article sur les dépenses et les contrats octroyés par l’arrondissement en mai : 200 000$ pour des ruelles vertes et 150 000$ pour la Plaza.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>