200 000$ pour des ruelles vertes et 150 000$ pour la Plaza

Par -

Lors du conseil d’arrondissement lundi soir, plusieurs sommes ont été octroyées pour des subventions et des contrats pour des travaux. En voici la liste.

Contrats et subventions :

– 200 000 $ pour 20 nouvelles ruelles vertes, une subvention accordée à la Soder. Il y a actuellement 50 ruelles vertes dans Rosemont-Petite-Patrie a mentionné la conseillère du Vieux-Rosemont Érika Duchesne.

Photo: Alexandre Albert/RueMasson

Photo: Alexandre Albert/RueMasson

– 150 000 $ pour un projet-pilote de réaménagement de la circulation sur la Plaza Saint-Hubert : réduction d’une voie pour les voitures, supports à vélo, bollards, bacs à fleurs, parklet (petites terrasses de rue), création d’une voie de débarcadère (122 espaces gratuits d’une durée de 15 minutes, etc. Le tout devrait être réalisé pour la mi-juillet 2014. Lire l’article du journal Métro.

– 6 000 $ pour l’organisation de deux fêtes familiales en mai et en juin. Lire notre articles à ce sujet.

– Emprunt de plus de 4 millions pour des travaux d’aménagement dans différents parcs : règlement d’emprunt de 4 259 000 $ pour financer les travaux prévus au Programme triennal d’immobilisations 2014-2016. La somme servira à la mise aux normes de pataugeoires et chalets de parcs ainsi que l’aménagement de nouveaux parcs et jardins communautaires dont le parc Luc-Durand, près de la bibliothèque Marc-Favreau. En 2012-2014, l’arrondissement avait emprunté 5 475 000,00 $ et en 2010-2012, 535 000 $

– 54 823,92 $ pour des travaux de marquage texturé sur l’avenue Shamrock. Le contrat a été octroyé à Thermo-Design inc, seul soumissionnaire.

– 300 000 $ pour des services professionnels (étude de caractérisation environnementale et géotechnique) lors de différents projets de construction ou de réfection qui seront faits dans l’arrondissement entre mai 2014 et juin 2017. Le contrat a été octroyé à Groupe ABS, parmi 10 soumissionnaires.

– 458 961 $ de béton pour les trottoirs : ce montant comprend également le prix de location d’une rétrocaveuse (pépine). La réfection des trottoirs se faisait par le passé au privé. Le maire a préféré faire faire le travail par les cols bleus depuis l’an dernier pour mieux répondre aux nombreuses demandes des citoyens qui voient les trottoirs mal en point.

« On donnait un contrat par année à l’externe pour faire une série de trottoirs. Il n’y avait pas de travail continu et on se retrouvait en rattrapage constant. On ne veut plus donner de contrat à l’externe du tout en matière de trottoir. On a deux équipes qui nous permettent de travailler 7 jours sur 7 », dit le maire. Faire faire les travaux à l’interne revient au tiers du prix ajoute-t-il.

« L’équipe de béton de fin de semaine projette de réaliser un total d’approximativement 110 interventions, pour un total de 225m³, en 69 jours de travaux. L’équipe de semaine projette de réaliser un total d’approximativement 225interventions, pour un total de 550m³, en 92 jours», écrit-on dans le sommaire décisionnel.

Du roulement dans le personnel
Carole Paquette, la directrice de l’Aménagement urbain et service aux entreprises quitte l’Arrondissement Rosemont-Petite-Patrie. Elle s’en va au Service des grands parcs pour la ville de Montréal. Le maire François Croteau a souligné les 12 années d’excellent service de celle qui a travaillé à la fondation de l’arrondissement. Elle est remplacée par Pierre-Paul Savignac qui assure l’intérim.

Le secrétaire d’arrondissement, Me Karl Sacha Langlois, a été promu au poste de directeur des Services administratifs en arrondissement.

Lire notre article sur les questions posées par les citoyens lors du conseil d’arrondissement du 5 mai.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>