Campagne de sensibilisation à l’emportièrage des cyclistes

Par -

Un regroupement de cyclistes pour l’amélioration de la piste cyclable sur Saint-Zotique et la Coalition vélo Montréal lancent une campagne de sensibilisation à l’emportièrage, c’est-à-dire le fait pour un cycliste de frapper une portière d’automobile ouverte. La campagne Une porte, une Vie est lancée ce matin.

cyclistes

L’initiative vient de Pierre Rogué, un résident du Vieux-Rosemont et cycliste 4 saisons.  Des élus, dont le conseiller municipal d’Étienne-Desmarteau, Marc-André Gadoury, participent à cette campagne.

Pierre Rogué tient à cette campagne, car les portes qui s’ouvrent sans prévenir devant les cyclistes peuvent provoquer des blessures graves et même des morts. « Il faut absolument, hors des lois, que les conducteurs  et les passagers soient conscients qu’ils ne sont pas seuls, même dans leur auto et la même chose pour les passagers des taxis ».

RueMasson.com avait fait un dossier en 2012 sur le fait que l’emportièrage (dooring en anglais) n’était pas considéré comme un accident par la SAAQ, puisque l’automobile ne roulait pas.  Des victimes d’accidents provoqués par l’ouverture d’une portière avaient témoigné.

L’automne dernier, deux coroners avaient pointé du doigt le danger de l’ouverture des portières intempestives. Lire notre article sur le sujet.

Le porte-parole et coordonnateur de cette campagne Pierre Rogué ne veut pas partir en cabale contre les automobilistes. « Le but n’est pas de faire la guerre, mais de rechercher la meilleure cohabitation possible, et aussi de dissuader les gens de leur négligence par une législation dissuasive sur la question, comme l’Ontario vient de le faire ».

Deux morts en 2013

Des 105 cas rapportés au SPVM en 2013, 67 (64 %) de ceux-ci ont nécessité un transport à l’hôpital. De ce nombre, deux cyclistes sont décédés. 34 cyclistes (32 %) autres ont subi des blessures légères ne nécessitant pas de transport et 4 personnes (4 %) n’ont subi aucune blessure apparente.

1000 $ d’amende en Ontario

L’Ontario vient de légiférer sur l’utilisation du cellulaire au volant et le fait d’ouvrir sa portière sans regarder si la voie est libre. Une amende maximum de 1000 $ et trois points de démérite peuvent sanctionner cette infraction. Au Québec, l’amende varie de 30 $ à 60 $ pour cette infraction au Code de la route.

Le groupe Facebook Vélo St-Zotique

1 commentaire à Campagne de sensibilisation à l’emportièrage des cyclistes

  1. Une très bonne initiative! Il faut que tout le monde réalise qu’ils ne sont pas les seuls sur les rues: conducteurs et passagers de véhicules, piétons, cyclistes. (Un cycliste 3-saisons, qui a eu une chute a cause d’un emportièrage…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>