Widget Image
Dernières nouvelles
Restez en contact :
jeudi le 15 novembre
HomeÉlections 201310 questions à Josselin Breton
Publicité

10 questions à Josselin Breton

Demain est jour de vote au Québec. Par courriel, RueMasson.com a posé 10 questions aux quatre aspirants maires dans Rosemont- La Petite-Patrie. Les questions étaient les mêmes pour tous les candidats, on les limitait à 100 mots par réponse. Voici les réponses de Josselin Breton candidat pour l’équipe Coderre.

Lisez les réponses de François Croteau de Projet Montréal.
Lisez les réponses de Simon Jolivet de Coalition Montréal.

Le candidat à la mairie pour Intégrité Montréal, Jean Saint-Louis, n’a jamais répondu à notre demande d’entrevue (réitérée à deux reprises) ni au courriel lui posant ces 10 questions.

Le candidat à la mairie Josselin Breton. Photo : Cécile Gladel/RueMasson.com

Le candidat à la mairie Josselin Breton. Photo : Cécile Gladel/RueMasson.com

1-Pourquoi les citoyens devraient voter pour vous demain ?

Rosemont-La Petite-Patrie a dorénavant besoin d’élus municipaux présents, accessibles et à l’écoute des citoyens. En matière d’intégrité nous proposons la création du poste d’inspecteur général, un officier indépendant relevant du conseil municipal et ayant un réel pouvoir de contrainte et d’enquête à la Ville. Création d’une agence sociale qui permettra de développer des projets concrets et équitables. Porter à 370 le nombre de kilomètres de voies réservées. Favoriser les « Quartiers verts » à travers la ville et respecter l’objectif de 300 000 nouveaux arbres à être plantés d’ici 10 ans. Rendre obligatoire à l’ensemble de la ville l’insertion des murs végétaux.

2-Le logement social et la prolifération de condos sont au coeur des préoccupations. Comment entendez-vous vous attaquer le problème et surtout le financer ?

Rendre obligatoire la cotisation au Fonds de contribution à la stratégie de logements abordables en fixant des pourcentages précis. Pour ce faire, il faudra apporter une modification à la Loi sur l’aménagement et l’urbanisme du gouvernement du Québec. Ce fonds de contribution servira entre autres à financer et à étendre l’aide à l’accès à la propriété pour les jeunes familles et accroitre la réserve de terrain pour répondre à leurs besoins.

3-L’état des rues et des trottoirs est un sujet chaud. Qu’entendez-vous faire et surtout comment le financerez-vous ?

Il est inconcevable que nous n’ayons pas actuellement des rues et des trottoirs en bon état. Il faut augmenter notre efficacité. Augmenter la réalisation des travaux des plans triennaux d’immobilisations (PTI) à un taux de 80% des budgets annuels. Revoir les montants des PTI entre les arrondissements et la Ville centre dès le début de l’année afin d’atteindre de plus hauts taux de réalisation. Investir les ressources humaines et financières nécessaires afin d’augmenter le recours aux services internes plutôt qu’aux fournisseurs externes.

4-Les citoyens se plaignent souvent de la vitesse des automobiles dans les rues résidentielles, mais aussi des voies de transit comme Saint-Michel. Que ferez-vous pour contrer ce problème et financer vos mesures ?

Nous avons l’obligation d’agir dans ce dossier, puisque Rosemont-La Petite-Patrie a un bilan peu reluisant au niveau des accidents piétons. Nous devons prendre des mesures le plus rapidement possible afin de protéger nos piétons. Les victimes sont souvent nos enfants et nos aînés. Nous devons entre autres établir des temps de traverse dédiés et raisonnables à nos piétons et cesser de nous contenter d’affirmer que la ville centre refuse d’agir dans ce dossier.

5-La propreté et les dépôts sauvages sont aussi une plainte récurrente des citoyens. Que faire pour l’enrayer et financer vos mesures ?

La propreté doit être une priorité des élus municipaux de Rosemont-La Petite-Patrie à compter du 4 novembre prochain. Avoir octroyé un contrat à une firme externe pour enrayer les graffitis dans l’arrondissement Rosemont-La Petite-Patrie s’avère la mauvaise solution. Depuis longtemps, un consensus rejoint l’ensemble de la population, nous devons rendre les services publics municipaux aux citoyens avec nos employés de l’arrondissement.

6-Les ruelles vertes et le verdissement remportent un franc succès. Allez-vous continuer à les financer et à les encourager ?

Nous devons permettre au citoyen de s’approprier son milieu de vie. Les ruelles vertes peuvent s’inscrire dans l’atteinte de cet objectif. Davantage de bancs publics et de places publiques peuvent être d’autres solutions. Il est évident qu’un indice de verdissement élevé améliore nos conditions de vie. Nous devons être davantage proactifs relativement au verdissement de notre arrondissement. Par exemple, aider les citoyens à verdir des espaces publics et privés au lieu de se contenter de dire que planter un arbre c’est onéreux.

7- Que ferez-vous pour améliorer la sécurité des piétons ? Comment financerez-vous les mesures ?

NDLR : aucune réponse reçue

8-Que ferez-vous pour améliorer la sécurité des cyclistes ? Comment financerez-vous les mesures ?

Nous devons mettre en place dans les prochaines années de réelles pistes cyclables à travers l’arrondissement qui permettent d’améliorer la protection de nos cyclistes. Mais avant la signalisation doit être améliorée dans les pistes existantes afin d’accroître la sécurité des cyclistes.

9-Comment un conseil d’Arrondissement comme celui de Rosemont-La Petite-Patrie peut combattre la corruption et la collusion ?

Alors que la ville centre croulait sous de nombreuses accusations de corruption et de collusion. Certains arrondissements ont été des chefs de file dans le combat contre la corruption et la collusion, alors que nos élus de Rosemont-La Petite-Patrie ont choisi de mettre fin à la sous-traitance quelques mois avant le déclenchement des élections. Nous devons faire preuve d’un leadership et d’une volonté de fer dans ce dossier afin de protéger notre bien commun.

10-Comment ferez-vous pour travailler avec la ville centre même si le maire n’est pas du même parti que vous ?

Nous devons mettre fin aux querelles politiques vécues dans Rosemont-La Petite-Patrie au cours des quatre dernières années. Changement de parti politique et guerre intestine ne doivent plus être présents dans notre arrondissement. Le district Marie-Victorin a grandement souffert de ces guerres politiques. L’équipe Denis Coderre dans Rosemont-La Petite-Patrie a pris comme leitmotiv au cours de la présente campagne : Priorité au citoyen. À la suite des élections, nos élus doivent mettre l’ensemble de leurs énergies à rendre les services aux citoyens et défendre leurs intérêts.

Pour tout connaître sur les candidats et les partis en élection, consultez notre section Rosemont 2013.

Latest comment

  • Meme pas capable de répondre a 10 questions…..

    7- Que ferez-vous pour améliorer la sécurité des piétons ? Comment financerez-vous les mesures ?
    NDLR : aucune réponse reçue

    Comme son chef vide de sens….

leave a comment

Publicité