Widget Image
Dernières nouvelles
Restez en contact :
lundi le 17 juin
HomeVie de quartierUn cavalier et son cheval arrêtés sur la 6e avenue [MÀJ]
Publicité

Un cavalier et son cheval arrêtés sur la 6e avenue [MÀJ]

Scène inusitée (pour notre époque), mardi en fin d’après-midi vers 16 h, sur la 6e Avenue coin Holt, alors qu’un cavalier chevauchant sa monture s’est fait intercepté par la police du poste 44. Vérification faite, les policiers l’ont laissé partir sans problème puisqu’on peut se balader à cheval à Montréal. 

MÀJ : il semble que les policiers de la Sureté du Québec soient plus sévères que le SPVM, car dans cet article de l’Avantage de Rimouski/Matane on souligne qu’un cavalier d’Amqui a reçu une contravention. Dans l’article, on souligne aussi qu’un cavalier s’est déplacé dans les rues de Rimouski à cheval et s’est même arrêté au service au volant du Tim Hortons. Il s’agit de Dany Lévesque, le même cavalier qui déambulait sur la 6e Avenue.

TVA en parlait aussi dans l’est du Québec. On souligne que les chevaux sont interdits sur les routes où on roule à plus de 80 km/h. Radio-Canada aussi a couvert l’histoire.

D’ailleurs, c’est dans cet article des hebdos régionaux du Bas-St-Laurent que l’on a identifié le fameux cavalier, Dany Lévesque et le journaliste lui a parlé. Dans cet article, il explique vouloir quitter l’est du Québec pour aller à Québec sensibiliser les élus à ses problèmes avec la Société d’assurance automobile du Québec.

On l’a vu à Rivière-du-Loup, il allait à Québec, il aurait donc fait une virée jusqu’à Montréal ?

Les policiers ont longuement discuté avec un couple propriétaire du cheval.

Les policiers ont longuement discuté avec un couple qui semblait être propriétaire du cheval. Photo : Geneviève Michaud

Le service des communications du SPVM a confirmé l’incident à RueMasson.com, tout en soulignant qu’effectivement aucun règlement n’existait à Montréal sur l’interdiction de se promener à cheval.

Selon les différents témoins, les policiers ont feuilleté leur livre de règlement, mais n’ont rien trouvé qui interdisait cette promenade inusitée en ville.

D’après nos recherches, il existe un dépliant du ministère des Transports qui explique les différentes règles de sécurité routière à cheval pour les routes du Québec. Ce code, établi en collaboration avec Québec à cheval, a été mis en place au printemps 2012.

D’ailleurs, tout comme les cyclistes et autres véhicules de transport, les cavaliers et les conducteurs de chevaux doivent respecter le Code de la sécurité routière.

Par ailleurs, les cavaliers sont plus chanceux que les cyclistes, car diverses mesures les protègent. Par exemple, un automobiliste doit s’assurer d’être à une distance de 2 mètres lorsqu’il double un cheval. Il ne doit pas accélérer brusquement en approchant de l’animal. Il est vrai qu’un coup de sabot peut endommager plus gravement la tôle de la voiture qu’un coup de pédale.

Mais si vous pensez acheter un cheval pour vous déplacer en toute quiétude à Montréal, sachez qu’il y a quand même quelques restrictions. Vous ne pouvez utiliser les autoroutes. On oublie la métropolitaine, les routes où les chevaux sont interdits (on n’a jamais vu ce type de panneau à Montréal), les pistes cyclables, les trottoirs. Il faut se déplacer dans le sens de la circulation, céder le passage aux piétons et aux cyclistes, éviter de consommer des boissons alcoolisées, éviter de circuler avec des écouteurs sur ou dans les oreilles, éviter d’utiliser un téléphone cellulaire à dos de cheval. Sans compter l’entretien d’un cheval qui doit supplanter celui d’une bicyclette.

Une scène inusitée

La scène a tout de même duré un moment, puisque selon les témoins, les policiers ont parlementé presque 40 minutes avec l’homme et la femme qui l’accompagnait. Le SPVM nous a confirmé que l’homme avait un discours et une attitude incohérente, ainsi qu’un ton agressif. « Toutefois, après quelques minutes de discussion avec les policiers, il a fini par coopérer. »

« L’homme était très agressif et insultait les policiers. La femme qui l’accompagnait a brisé des bouteilles en tombant à terre. Elle disait que les policiers l’avaient poussée, mais ce n’était pas le cas. J’ai bien vu qu’elle était tombée seule », raconte une femme qui a assisté à la scène.

Selon elle, sept voitures de police étaient présentes au plus fort de l’incident. L’homme viendrait de Rimouski, se serait stationné sur Dandurand et aurait décidé de faire prendre l’air à son cheval en le montant sur la 6e Avenue.

Par ailleurs, à Montréal, il existe un règlement pour les véhicules hippomobiles que l’on trouve principalement dans le Vieux-Montréal et pour les écuries où les chevaux sont gardés.

Arrestation

Latest comments

  • Mais! Où est-ce qu’on garde un cheval à Rosemont??

  • Est-ce que je suis le seul à penser qu’il y a un problème quand les policiers commencent par arrêter quelqu’un, puis ensuite essayent de trouver ce qu’il a fait de pas correct (ce qu’ils n’ont pas réussi à faire dans ce cas-ci)?

    Je veux ben croire que c’est inhabituel de voir quelqu’un se promener à cheval à Montréal, mais si dans la population « nul n’est censé ignorer la loi » et que par conséquent on peut être arrêté pour une infraction commise à son insu, et ce que les policiers ne devraient pas à plus forte raison connaître la loi et savoir qu’il y a bel et bien infraction avant d’intervenir?

  • Non Procrastigator tu n’es surement pas seul, des gens qui cherchent à prendre les policier en défaut sont nombreux. C’est probablement ce que le journaliste ici aimerais aussi de par ses tournure de phrases. En fait il aurait pu aussi bien dire que les policier voulait s’assurer que cette situation inusité et qui arrive probablement jamais n’étais pas problématique. Ils ont vérifié que tous étais en règles soit leurs travail. Les policiers ne sont pas des encyclopédie à règlement municipaux mais c’est sur qu’on peut le présenter à l’inverse et les faire mal paraitre mais entre vous et mois ce promener à cheval sans selle est déjà plus risqué si en plus tu le fais en ville c’est vachement pas brillant les policiers on fait ce qu’ils devaient faire.

  • 7 autos-patrouille alors qu’il n’y a pas d’infraction, il y a de quoi devenir agressé, mon feu père, trafiquant de narcotiques c’était fait arrêter par 4 autos-patrouille fin année 90. Un bel événement cocasse et un beau rappelle que les pré monde a cheval son mieux règlements que celle à vélo. Espérons que le législateur fera quelque chose.

  • C’est comme un gros chien. Tant qu’on ramasse ses crottes.

  • aucune loi n’interdit de faire du cheval dans les rues .. n’importe ou au quebec …mais on doit avoir un sac attacher au fesses du cheval pour la merde … et de preference une selle … mais sinon on peut se promener a cheval en respectant le code de la route comme n’importe quel automobiliste ….fais longtemps je sais ca …:P

    les 2 parti avaient raison……sauf que meme si on as le droit il y a qq reglements quand meme … le port du sac et de la selle ..et respecter le code de la route que l’homme et sa femme ont oublier de suivre …et les policiers ont bien fait leur travail car ils ne savaient pas .. et se sont renseigner etc …

  • hahaha je l’ai vu à quebec au McDo et j’ai jasé avec pendant au moins 20 minutes. Il s’appel Dany Lévesques et il est vraiment bizarre. J’ai des chevaux, c’est pourquoi sa présence en pleine ville de ste-foy m’a interpellé. Il m’a raconté qu’il militait pour la gratuité d’ébergement dans les hôtels puisqu’une loi stipule qu’ils doivent nourrir et héberger le cavalier et son cheval qui s’arrêtent dans un hôtel. Il s’était fait refuser l’ébergement alors il était mécontent. C’est une sorte d’anarchiste… mais il ne devrait pas inclure sa jument mal ferré et trop maigre dans cette histoire. Il parlait beaucoup, semblait nerveux et ses propos étaient en effet incohérents, j’avais peur (pour la jument) qu’il ai conssommé…

  • Il fait sa pour que la SAAQ le paye pour un accident qu’il a eu il y a quelques années! Il reste a RIMOUSKI!! et il est rendu a MTL avec un cheval qui ne devait pas faite plus de 5 km par jour ( problème de patte!!!!)
    Sa a beaucoup fait jaser dans Rimouski et les environs dernièrement!

  • c’est un bon ! il a mille fois raison !
    Les policiers n’avaient aucune raison de l’appréhender.
    Ce cavalier a eut également la bonne idée d’aller vérifier si la loi était appliquée chez les hôteliers. Je suis convaincu que se sont les propriétaires de l’auberge dans laquelle il s’est présenté avec son cheval qui ont contacté la police en prétextant qu’un type dérangé circulait à cheval et tenait des propos incohérents.
    Qu’est-ce qu’il y a d’incohérent à respecter la loi ? il l’a fait… les fautifs sont les responsable de l’hôtel et les policiers.
    Comme l’a écrit un prograstigator, il est anormal que les policiers l’aient interpellé. Sinon, vous admettriez tout à fait normal que des policiers vous arrêtent puis ne vérifient qu’après votre incarcération, si vous avez bien commis un délit…c’est le monde à l’envers !
    Les seuls personnes incohérentes dans cette histoire sont ces policiers zélés !

  • oui effectivement les chevaux sont autorises de se promener a montreal je sui conducteur de caleche dans le vieux montreal depuis cinq ans deja et les gens semble oublier que nous avons priorites de passage et les gens ne peuvent nous doubler a toutes vitesse et garder leur distance(2 metres-6 pi) le civisme semble avoir disparu,ce qui fait qu’on passent pour une gang de sauvage ; ( envers les touristes et les gens du quebec et reste du can.) you make us all look bad ; (

  • Et bien, pour faire court, appel pour une agression, sur la voie publique, genre attaque arrière, fessage de tête sur le trottoir, coups de poings et de pieds sur un humain par terre, bof bref, vers la même heure, Des Écores et Bellechasse, une auto-patrouille…

  • je sais pas mais partir de Rimouski pour aller a Montréal a cheval c est trop loin pour un cheval,pauvre bête il a moyen de se faire écouter sans pour autant faire vivre cela a un cheval c est cruel. la société protectrice des animaux devrai faire quelque chose

  • je ne comprend pas pouquoi, mais un cheval est un animal qui est protéger par une loi fédéral qui a été mis pour la gerre:un cheval a le droit de passer partout et d’etre loger partout sans aucune restriction,example la gendarmeri
    royal va arriver dans n’importequ’elle ville du canada et vas entrer ces chevaux(cavaleri)dans n’importequelle aréna
    et la ville est obliger de les nourires,dans plusieur ville il ya des calèche,tu peut garder un cheval dans une ville,si son fumier ne reste pas là,un cheval ne fait pas parti d’un élevage met L’amie de l’homme, chercher il ya une loi expres pou cela ,

  • Juste comme ça, le cheval s’en est bien tiré, lui…

  • nous sommes partis plus de 12 a cheval pouraller prendre un café chez toim horton l année passer et quelques policier sont venus nous voir , bien qu ils ne savaient pas si l ont avais le droit ou pas de circuler a dos de chevl ,,connaitre les loies pour un policier est primordial non ,, donc aucune contravation ,,

  • Les gens aiment bien s’en prendre aux policiers, c’est à la mode depuis un an. Sauf que c’est inusité un gars à cheval à Montreal au 21e siècle. On ne parle pas de la rue St-Paul ou du festival Western de St-Tite. , il peut y avoir des risques s’il circule sur la voie publique, et dans ces circonstances il est normal que les policiers viennent au moins voir de quoi il en retourne. Si en plus le monsieur avait un comportement béliqueux (ce que bien des gens semblent confirmer) et que la madame devient aggresive, eh bien la, oui, la police appèle du back-up. Mme Gladel souligne cependant que le premier flic présent a réussit à calmer le jeu. Quand à l’utilisation du cheval pour attirer l’attention pour protester la SAAQ et emmerder les hoteliers, je laisse ça à ses thérapeutes…

  • J’ai vu une partie de l’incident. Tant qu’à moi, les policiers n’ont pas arrêté le couple tellement à cause du cheval que parce que leur véhicule était surchargé par rapport à sa capacité et que la remorque n’était pas conçue pour le transport d’un cheval (qui était de grandeur « grand »poney, pour ceux qui connaissent). J’ai eu un sérieux doute quant à la santé du cheval (un peu maigre) et j’aurais dû intervenir: son postérieur droit semblait présenter une blessure. Quels que soient les intentions de ce monsieur, il faut être à la limite de l’intelligence pour se promener avec un tel véhicule et un animal qui n’est pas fait pour être transporté comme un vulgaire objet.

  • Si je ne me trompe pas, à Montréal, on retrouve des policiers à cheval? Je trouve ça drôle qu’ils ont « feuilleté leur livre de règlement » alors que le SPVM devrait connaître les règlements qui les concernent.

    Et de plus, le fameux « nul n’est censé ignorer la loi » m’irrite beaucoup! On devrait le changer pour « nul n’est censé ignorer les lois compréhensibles ». On ne se cachera pas que le commun des mortelles peut se perdre dans se charabia que sont les lois.

  • J’ai des chevaux depuis pres de 20 ans,je crois que les chevaux existaient bien avant les voitures comme moyen de transport,et que les chevaux et cavaliers avaient un droit acquis,mais je doit faire erreur,sa doit etre pour cela que la majorité des hommes les maltraites autant,c’est triste.Moi je trouve les chevaux nobles,magestueux et tres fidèles,j’espere que les hommes ne vont pas les exterminer…….

  • Toute personne ayant été témoin d’une agression sur un jeune homme survenue Mardi le 7 mai, entre 16:00 heures et 16:11 heures, sur la rue Bellechasse côté Nord entre les rues Des Écores et Louis-Hébert seraient bienvenues de communiquer avec info-crime Montréal au 514 393-1133, tout demeure confidentiel. La famille et les amis de la victime vous en seront reconnaissants et vous contribuerez à rendre le quartier plus sécuritaire et convivial. http://www.infocrimemontreal.ca/. Vous pouvez également communiquer directement avec le poste 35 au 514-280-0135, mais là vous devrez vous identifier. Merci de faire circuler cette information autour de vous.

  • Je c’est pas comment vous fonctioner ici …
    Chez nous toute personne est présumez innocente Jusque le contraire soi prouvée

  • pour notre part à St-Hyacinthe nous avons vérifié les lois et nous sommes aussi surpris de la règlementation et la chevauchée à cheval est permise sous certaines condition la règlementation le règlement 1600 article 162 qui dit ne pas galoper à cheval et ne pas se promener dans un parc sur le dos de notre cheval et l’autre loi non écrite mais logique, ramassé ses crotes

  • Il ne faut pas oublié , que le cheval fut l’un des premiers moyen de transport. Je suis cavaliers depuis de nombreuse années et je parcours différente régions et ce sans problème, au contraire les gens adorent voir et regarder des chevaux.Et en passant pour ceux qui ne connaissent pas les chevaux, un cheval peut parcourir plus de 100 kilomètre dans une journée sans aucun mal ou danger. C’est plutôt le cavalier qui ne supporte pas toute cette distance. Nous faisons de belles rencontre et nous échangeons avec les gens et ce à chaque sortie.

  • Ça serait le fun que les liens pour les lois fonctionne. 🙁

  • Moi en 1980 je me promenais partout a québec et ste-Foy , beauport ,charlebourg , ect..ect…
    Je me suis faite intercepter une fois et les policiers pensait que je montais un cheval volé !!!! hihihi Je leur ai donnédes nos de téléphone de personnes qui leur certifierais que le cheval est bien a moi …ils ont faite des téléphone et ont bien eu la certification que le cheval était a moi (il le trouvait trop beau en passant (c’était un thorougbred de grande race venant de californie un coursier renommé vraiment exceptionnel )ils ont essayé de trouvé si une loi m’empêchais de me promener a cheval en plein coeur de la ville …et ont rien pu trouvé et il m’ont laissé allez comme ca et m’ont même dit bonne promenade !!!!!je le jure ..
    Mais 2 coins de rue plus loins hihihi je me refais intercepter par un autre autopatrouille et je leur dit que un autre autopatrouille viens juste de tous vérifier et ils m’ont dit que tout était correct !!!! il a pris son radio et a vérifier et a bien vu que je disais vraie et je lui ai dit je vais tu me faire arrêter a chaque coin de rue …il me dit non ..et il a avisé toute les autopatrouille que si il voyais une personne a cheval que tout était correct et que je pouvais me promener ..
    J’ai même été invité par une personne qui avait un bar dans ste-foy a attacher mon cheval a la porte et il m’a payé quelque petit verre et il était émerveillé de voir ca de nos jours ..Il a admiré mon cheval et m’a félicité il a trouvé que c’était super beau a voir ,qu’il aimait ca …!!!!!!
    A noter mon cheval n’avait pas peur de rien il était extrêmment fiable sur ce coté la ,j’ai vu des touriste qui me prenais en photo ….un peu partout …a mon idée ca faisait champêtre et ca allais bien avec le style de ville que le vieux québec est !!!! Et de nos jours je me promène encore a cheval dans plusieurs ville sans être achalé……c’est naturel et bien mieux qu’un automobile polluante grave … is il y aurait rien-que des chevaux et pas d’automobile je dirais que notre terre sans porterais mieux ..moi j’aime mieux a cheval et surtout de nos jours avec tous ce traffic ca vas plus vite a cheval et ca coute moins chère sur toute la ligne …..Il y a même un croniqueur de radio qui songe a utiliser un cheval pour aller a son travail il commence a trouver que ca serrais plus pratique …et plus vite !!!!

leave a comment

Publicité