Le CP répond non aux passages piétonniers

Par -

Depuis des années, les citoyens de Rosemont-La Petite-Patrie et du Plateau-Mont-Royal demandent des passages piétonniers sur la voie ferrée qui appartient au Canadien Pacifique. Ce matin, la ville de Montréal demandait à l’Office des transports du Canada de régler le problème. Ce soir par voie de communiqué le Canadien Pacifique vient de fermer la porte aux demandes de la ville. Ce sera donc à l’OTC de trancher.

Bizarrement, dans le cul de sac de la rue des Érables, proche de l'école Nationale Du Meuble Et De L'Ebénisterie, aucune pancarte ni aucune grille n'interdisent l'accès à la voie ferrée. Photo: RueMasson.com

Bizarrement, dans le cul de sac de la rue des Érables, proche de l’école Nationale Du Meuble Et De L’Ebénisterie, aucune pancarte ni aucune grille n’interdisent l’accès à la voie ferrée. Photo: RueMasson.com

Le responsable des Transports au Comité exécutif Réal Ménard annonçait que la Ville de Montréal demanderait à l’Office des Transports du Canada de trancher sur les demandes d’aménagement de passages piétonniers entre les arrondissements.

« Depuis plusieurs années, les Montréalais réclament l’aménagement de nouveaux passages à niveau pour piétons et cyclistes qui permettraient de franchir en toute sécurité le corridor ferroviaire du Canadien Pacifique. Localisé au centre de l’île, celui-ci constitue une barrière physique importante entre les différents quartiers. Comme les discussions avec les représentants du CP sont demeurées jusqu’à présent infructueuses, la Ville n’a d’autre choix que de demander à l’Office des transports du Canada un règlement du différend », a affirmé M. Ménard par voie de communiqué.

Les maires de Rosemont-La Petite-Patrie François Croteau et du Plateau-Mont-Royal, Luc Ferrandez, se disaient satisfaits de la demande de la Ville. «Déçus de l’intransigeance, l’inertie et l’incompréhension du Canadien Pacifique dans le dossier des passages à niveau, les maires Luc Ferrandez du Plateau-Mont-Royal et François Croteau de Rosemont-La Petite-Patrie ont accueilli avec satisfaction aujourd’hui la décision de la Ville de Montréal de demander à l’Office des transports du Canada de régler cette dispute », pouvait-on lire sur leur communiqué.

Ce soir, le Canadien Pacifique émettait un communiqué de presse qui « pressait la Ville de Montréal d’envisager des solution de rechange à des passages à niveau piétonniers dans les communautés de Rosemont et du Mile-End».

Voici le texte du communiqué :

En réponse à la conférence de presse de la Ville de Montréal du jeudi 28 février 2013 concernant sa soumission auprès de l’Office des transports du Canada demandant l’installation de six passages à niveau piétonniers à divers endroits le long de la propriété du CP dans les arrondissements du Plateau-Mont-Royal, de Rosemont-La-Petite-Patrie, d’Outremont et dans les arrondissements environnants, le Canadien Pacifique (CP) a émis la déclaration suivante :

« L’exploitation sécuritaire des trains dans les communautés où nous sommes présents est une priorité pour le Canadien Pacifique. La sécurité des passages à niveau est un aspect clé de cet engagement. En consultation avec des experts en sécurité ferroviaire, le CP a examiné cette demande en détail et a conclu qu’il ne peut approuver la construction de passages à niveau piétonniers dans ces corridors en raison d’impératifs opérationnels et de préoccupations quant à la sécurité du public.

« Le CP comprend que les résidents pourraient se sentir lésés, et nous avons volontairement prolongé notre offre de travailler en collaboration avec la Ville pour explorer des solutions plus sécuritaires pour les piétons, notamment des croisements à niveaux séparés et des améliorations à la fois à l’accès et à l’état des viaducs existants. Étant donné que la Ville a plusieurs fois décliné notre offre d’examiner de telles solutions de rechange, la question doit maintenant être résolue avec l’aide de l’Office des transports du Canada.

« Le CP a étudié le rapport émis par la Ville de Montréal l’automne dernier et nous faisons remarquer que peu ou pas de considération y est accordée à l’exploitation sécuritaire des activités actuelles et futures de trains de banlieue et de transport ferroviaire de marchandises, ni à leur importance pour l’économie de Montréal et de la province de Québec. Bien que le rapport comporte une recommandation sur les emplacements privilégiés pour les six passages à niveau en fonction des endroits où la majorité des entrées non autorisées se produisent, on n’y retrouve aucune analyse des solutions de croisements à niveaux séparés.

« Au Canada, les accidents aux passages à niveau ou attribuables à des intrusions sont de loin la cause la plus importante des mortalités et des graves blessures liées au transport ferroviaire. En 2012, ces accidents ont entraîné un total de 154 décès et blessures graves, et ce chiffre ne tient pas compte des quasi-accidents qui ne sont pas signalés chaque année. En fait, une jeune femme a été grièvement blessée l’année dernière lors d’un incident dans ce corridor à Montréal.

« Le CP presse les maires de ces communautés d’agir en chefs de file de la sécurité et de décourager activement les entrées non autorisées par leurs résidants pendant que se poursuit l’examen de cette question. »

3 commentaires à Le CP répond non aux passages piétonniers

  1. Si j’ai bien lu, le CP n’a pas dit non aux passages piétonnier, mais au passages ‘au niveau’. Des passages élever seront, évidement, beaucoup plus sécuritaire, et ils semblent d’être prête de travailler avec la ville pour cet objectif (donc, le titre d’article n’est pas 100% vrai…)

    > Appréciation du commentaire Thumb up 1 Thumb down 1

  2. Serge Beauchemin

    Le problème avec les passages élevés ce sont les poussettes, les tricycles, les bicycles, les chaises roulantes, les personnes handicapés etc…

    > Appréciation du commentaire Thumb up 6 Thumb down 1

  3. Les passages élevé pourrait éviter les marches en utilisant des rampes – ils sont déjà utiliser en plusieurs endroits pour traverser des routes. Je ne veux jamais voir une chaise roulante sur un passage au niveau devant un train!

    > Appréciation du commentaire Thumb up 0 Thumb down 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

@RueMasson

Facebook