Widget Image
Dernières nouvelles
Restez en contact :
mardi le 15 octobre
HomePolitiqueCe sera une campagne électorale à 4!
Publicité

Ce sera une campagne électorale à 4!

Le dépôt des candidatures se terminait hier à 16 h 30. On aura donc quatre personnes candidates pour le poste de conseiller municipal du district du Vieux-Rosemont, laissé orphelin par la démission de Pierre Lampron. Mais la campagne non officielle a commencé depuis plus d’un mois. Cette semaine, on a même assisté à une bataille de mots entre deux candidates. Le tout se termine le 29 avril.

Le bureau d'Élections Montréal sur la rue Molson. Photo : RueMasson.com

Chaque semaine, les trois candidates et le candidat envoient des communiqués aux médias. RueMasson.com vous fera un résumé de la semaine chaque samedi de cette campagne. On vous propose aussi en fin de texte un fil d’actualité de tout ce qui s’est dit sur Twitter sous le mot-clef #electionVR, car les campagnes électorales se passent aussi sur les réseaux sociaux.

Érika Duchesne a fait un point de presse mercredi au coin des rues d’Iberville/Masson pour parler des travaux qui ont pris du retard (RueMasson.com en parlait) et s’engager à faire un suivi serré, mettant une partie de la responsabilité du retard sur les épaules du conseiller démissionnaire Pierre Lampron. Et ce même si le maire de l’Arrondissement, François Croteau, n’a jamais évoqué cette raison pour expliquer les retards.

La candidate de Projet Montréal s’en est pris à la candidate de Vision Montréal, Hélène Dagenais, dans un autre communiqué en soulignant qu’elle sera une conseillère municipale à temps plein.

Pendant ce temps, la candidate de Vision Montréal a rabroué Érika Duchesne sur ses promesses pour le parc Pélican. Dans un communiqué, elle a rappelé que la réfection du parc Pélican ne dépendait pas de l’élection de la candidate de Projet Montréal et prétendre le contraire c’était mentir à la population. C’était le premier accrochage d’importance de la campagne.

Héléne Dagenais a aussi dévoilé son programme en matière culturelle.

On a aussi appris que l’ancien conseiller municipal du Vieux-Rosemont, Gilles Grondin, élu sous la bannière d’Union Montréal, appuyait la candidate de Vision  Montréal.

La candidate d’Union Montréal, Denise Larouche, a présenté ses priorités en matière de sécurité publique cette semaine. Dans le communiqué on souligne aussi que « Denise Larouche a également rencontré les responsables de la sécurité publique du poste 33 pour échanger au sujet de l’état de la situation et de l’évolution des enjeux de sécurité dans l’arrondissement. »

Un peu bizarre puisque c’est le poste de police 44 qui dessert le Vieux-Rosemont. Le poste 33 étant celui d’Outremont. Erreur de frappe?

Denise Larouche a aussi rencontré les membres des Chevaliers de Colomb et a fait du porte-à-porte.

Le candidat indépendant Michel Benoit était au tribunal administratif du Québec lundi 26 mars concernant le dossier Bixi et a souligné qu’il poserait une question au conseil municipal sur le dossier de Blue Bonnet.

Pour suivre la campagne sur Twitter et ailleurs, voici le fil d’actualité

Latest comment

  • Pour le poste de police, c’est effectivement le poste 44. Erreur de frappe en effet ! Merci de nous l’avoir signalé.

leave a comment

Publicité