Trottoir toujours fermé sur Masson

Par -

Les promeneurs qui se baladent ou qui fréquentent la rue Masson ont sûrement remarqué qu’une partie du trottoir entre la 8e et la 7e Avenue est fermée. Du même coup, le magasin de chaussures Pitt aussi. Et il pourrait l’être encore pour quelques jours. Tant que le propriétaire de l’édifice n’aura pas sécurisé le mur de briques qui menace de s’effondrer.

Les piétons passent dans la rue depuis trois semaines

Tel que RueMasson le rapportait le 4 mars dernier, l’arrondissement a ordonné la fermeture du trottoir et du magasin de chaussures pour des raisons de sécurité. Le tout devait se régler rapidement. Or, quelque trois semaines plus tard, aucun travail n’a été fait par le propriétaire du 3033-3037 Masson, Holding LAD.

Pendant ce temps, les piétons doivent s’aventurer dans la rue à un endroit où les carrés de terre en béton laissent peu de place. La situation devrait se régler sous peu. En effet, l’arrondissement a donné 30 jours au propriétaire de l’édifice pour procéder aux travaux. Passé ce délai, les autorités municipales pourront agir et rectifier la situation.

« D’ici la fin de la semaine prochaine, si la situation n’est pas corrigée, l’arrondissement va contacter le propriétaire pour lui signifier que s’il ne respecte pas les délais, nous mandaterons un maçon pour qu’il fasse le travail et nous lui ferons parvenir la facture », a expliqué le chargé de communication de l’arrondissement Louis Tremblay.

8 commentaires à Trottoir toujours fermé sur Masson

  1. Encore une fois : quel laxisme de la ville, au détriment de la sécurité des contribuables montréalais!

  2. François Croteau

    Euuu Angus, pas du laxisme, c’est le respect de la loi Québécoise et du règlement d’urbanisme qui doit être conforme à la loi Québécoise. Nous ne pouvons pas enfreindre la loi et le règlement par ce que nous sommes en maudit contre un propriétaire irresponsable! Nous ne pouvons pas nous faire justice nous-mêmes ainsi. Comme législateur et administrateur, nous avons l’obligation et le devoir de respecter les lois et règlements en vigueur. Il faut toujours faire attention aux mauvaises interprétations de ce que nous devrions faire (volonté politique) et ce que nous pouvons faire légalement. Sachez que ce type de propriétaire irresponsable nous pue au nez et nous aimerions bien agir plus promptement et avec plus de vigueur!!! Cependant, dans le cadre légal actuel, cela est impossible. Salutations.

  3. Ce qui m’embête dans ce cas, c’est qu’aucun effort n’est fait pour accommoder les piétons, alors que les automobilistes continuent avec leur petit train-train sans aucun problème. Il devrait y avoir un trottoir temporaire sur la rue, délimité par des cônes ou une quelconque barrière, quitte à sacrifier quelques espaces de stationnement et empièter sur territoire sacro-saint des voitures.

  4. J-P Pauzé

    Ah ça oui alors, si les automobilistes ne subissent pas d’emmerdements, c’est pas juste, bon !

  5. lors de travaux, les entrepreneurs qui ferment les trottoirs, me semble t il , qu’il ont l’obligation de faire un passage protégé pour les piétons. Parfois ils ne le font pas car il empiéteraient sur le «domaine» public et cela leurs coûtent des $$

  6. Je sais pas si qqn ici a vu sur le plateau Mont-Royal, le triplex au coin de Fullum et terrasser Guidon à l’abandon depuis plusieurs années? Le mur de brique complet est déjà tombé depuis plus d’un an. La ville a ramassé les briques et mis un minuscule clôture dé-proportionné a la hauteur du bâtiment. Maintenant le mur de bois exposé depuis, à pourri complètement et au niveau du 3e étage il est en train de se détaché un gros panneau d’environs 12’x 15′ avec un fenêtre dessus. Le panneau est d’environs 1 pieds sorti du bâtiment prêt a tomber en pleine rue Fullum à tout moments. Ce n’est qu’une question de jours, voir d’heures! Vaut mieux pas être là quand ca va tombé. il y aura des dommages ou des victimes au tour c’est assez sur! Je prendrai des photos quand je passerai par là, si il n’est toujours pas tombé bien sûr!

  7. Mais avez-vous prévenu l’arrondissement (plutôt que de déterrer un article de mars 2011)?

  8. Chère D. : les barrières ont été mises par l’Arrondissement et les deux personnes que vous voyez sont des inspecteurs. Ce n’est pas arrivé aujourd’hui, mais hier. Et nous ne déterrons pas un article, nous mettons en lien le fait que ce n’est pas la première fois que ça arrive.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>