Les élus de l’opposition espionnés ?

Par -

Les élus de l’opposition sont inquiets. Est-ce que les courriels et SMS de Vision Montréal et de Projet Montréal sont lus par l’administration municipale ? Lors du conseil municipal de lundi soir, le maire Gérald Tremblay n’a pu le garantir tel que le rapporte Cyberpresse.

Photo : University of Maryland Press Releases

Le maire de Rosemont La Petite-Patrie, François Croteau de Vision Montréal, vient justement de changer de téléphone et n’utilise plus le modèle fourni par la ville (un BlackBerry) ainsi que l’adresse de la ville. A-t-il peur d’être espionné ? « Non, c’est un hasard, répond-il. Je travaille en Mac et je voulais un téléphone unique qui ne relève pas de la ville, j’ai donc choisi d’avoir un iPhone, mais en même temps ça m’aide à résoudre cette situation épineuse ».

François Croteau ajoute que ses collègues se questionnent fortement et s’intéressent à son changement de téléphone. « C’est inquiétant de voir qu’un fonctionnaire peut déclencher une telle enquête et aller lire des courriels sans l’autorisation de la personne concernée ». Le maire utilisera encore son adresse de la ville de Montréal sur son ordinateur de bureau. Il ne peut cependant pas la transférer sur son iPhone à cause d’une incompatibilité.

Le conseiller de Projet Montréal, Marc-André Gadoury, n’a pas vraiment peur, car il avait déjà la certitude que ses communications pouvaient être lues. « Je connaissais la tactique de sauvegarder tous nos échanges donc j’applique une certaine réserve ».

L’histoire de l’espionnage de courriels du vérificateur de la Ville de Montréal a été mise à jour par La Presse, la semaine dernière et a rebondi au conseil municipal.

3 commentaires à Les élus de l’opposition espionnés ?

  1. Devant la possibilité que le parti au pouvoir puisse virtuellement espionner l’opposition, la seule solution sûre à 100% est d’utiliser une adresse de courriel hébergée hors du réseau de la Ville. J’ignore toutefois si un règlement l’interdit.

  2. bien que je n’approuve pas cette situation, est-ce « pire » qu’un élu qui harcèle un employé et qui veut acheter le silence? pas sûr…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>