À qui appartient la rue Masson? (MÀJ)

Par -

La rue Masson est comme le beau temps, elle appartient à tout le monde. La petite enquête de RueMasson nous a toutefois appris qu’elle appartient un peu plus à certains qu’à d’autres.

Cet article fait partie d’un dossier sur la famille Shiller, propriétaire d’une grande partie des édifices commerciaux de la rue Masson et plusieurs autres à Montréal.

Infographie: RueMasson

Qu’ont en commun les bâtiments du Café Lézard, du Super Club Vidéotron, du resto M sur Masson, de la Casa Corfu, du Café Extase, de la Fruiterie Premier Choix, du dépanneur Couche-Tard, de la Brûlerie Saint-Denis, de la boutique Renaissance, de La Source et du prochain café Starbuck, pour ne nommer qu’eux? Ils sont tous des propriétés de la famille Shiller. En fait, plus du tiers des immeubles de la rue Masson, entre d’Iberville et Saint-Michel, appartient aux Shiller. Rien de moins.

Souvenirs, souvenirs

Les Shiller, c’est cette famille propriétaire du magasin de stores Au bon marché, sur la rue Saint-Joseph. Eh oui! La même qui a égayé nos années 1980 avec leurs fameuses publicités de stores ponctuées de «Oui, papa!»

Initialement, dans les années 1960, Au bon marché était situé à l’actuelle boutique communautaire Renaissance, à l’angle de la 10e Avenue, dont ils sont toujours propriétaires. Mais au milieu des années 1980, la petitesse des lieux et le manque de places de stationnement pour leur clientèle croissante les poussent à déménager à moins d’un kilomètre de là, sur la rue Saint-Joseph, où ils sont toujours aujourd’hui. Mais même après leur départ, leur intérêt pour la rue Masson ne s’est jamais démenti.

Plus du tiers de la Promenade Masson

C’est vers la fin des années 1960 que les Shiller ont commencé à investir les profits générés par les magasins de stores dans l’immobilier de la rue Masson. Aujourd’hui, ils règnent littéralement sur la Promenade Masson. Entre les rues D’Iberville à Saint-Michel, pas moins de 37 des quelques 106 commerçants locataires recensés louent aux Shiller. Dit autrement, 35 % des commerçants ont signé un bail avec les Shiller. Entre la 5e Avenue et Saint-Michel, où la famille concentre ses activités (à l’origine, les premières avenues présentaient un moindre intérêt économique), c’est plus de la moitié des commerces situés au rez-de-chaussée qui ont un Shiller pour proprio.

Photo: Cécile Gladel

Total de la valeur de leurs immeubles sur Masson, selon nos recherches: 15,1 millions de dollars si on se fie au rôle d’évaluation de la ville. Un chiffre conservateur, le rôle d’évaluation étant le plus souvent inférieur à la valeur marchande des immeubles. Et encore. Selon Yves Mailloux, qui gère le parc immobilier des Shiller, les actifs de la famille sur la rue Masson ne représentent plus aujourd’hui que 15 à 20 % de leur parc immobilier. Car depuis, la famille Shiller a acquis un grand nombre de bâtisses, entre autres sur les rues Mont-Royal, Notre-Dame, Saint-Hubert, Sainte-Catherine et Saint-Laurent. Un exemple récent; en septembre dernier, les Shiller ont payé 1,75 million de dollars pour acquérir avec un partenaire le Théâtre Corona, sur la rue Notre-Dame, dans l’ouest de la ville.

Demain: l’impact de la présence importante des Shiller sur Masson.

Tous les articles de notre dossier:

1. À qui appartient la rue Masson?
2. L’effet Shiller
3. Oui Papa! La petite histoire d’une publicité
4. L’empire Shiller

Tableau des propriétaires de la rue Masson (mis à jour le 2 mars 2013 pour les propriétaires et le 24 janvier 2016 pour la liste des commerces actuels)

L’étoile * indique qu’un changement de commerce ou de propriétaire du bâtiment a eu lieu depuis la première publication de l’article en 2011

Adresse Commerce Propriétaire Valeur au rôle $
2524-30 McDo McDonad’s Canada Restaurants Ltd 1 874 000
2525 Bétonnel INVESTISSEMENTS 3430 MASSON LIMITEE 429 000*
2535 Maxi Provigo 5 730 000
2544 Shell Shell 1 197 000
2579-81 Bar Tzina Nini Mario 323 000
2583-85 Pizza Masson Eren Ibrahim 236 000
2587 François Larivière Notaire Johanne Pelletier 122 000
2587A Le puits du livre Linda Lemay 134 000
2589-91 Extermination Maheu 3069192 Canada inc. (Austin et Nathaniel Leavey) 239 000*
2593-95 Mireille Vachon Mireille Vachon 276 000
2597-99 Tatoo Kiki 9107-3478 Qc inc. (Cong Hoang Truong) 325 000
2605 Couche-Tard Immobilix 550 000
2609-13 Gaspé Broue Betty succession Suzanne 272 000*
2615-19 Avcom Multimédia Denis Pilon 272 000
2618-30 Crèmerie-Mia-Ongles Groupe imm. Loge 1 529 000
2627-29 Bureau des ventes MUV condos + Les Coureurs de Jupon 9022-9691 Québec inc. (Paul Charawi et Rose Kaough Charawi) 267 000*
2633-45 Clinique Santé naturelle H&H +Sushi Suisen Ho Thi Thanh Thuy 441 000
2649 Bronzage brin de soleil  Fou Délice Françoise Andreani 456 000*
2650-54 Quilicot Benigno Fernandez 386 000
2653-61 Librairie Paulines Librairie Paulines 708 000
2656-60 La Distillerie no3 9266-5686 Québec inc (Philippe Haman et David
Poulin)
480 000*
2662-66 Masson Hot Dogs Christina Phsihari-Giannaras 328 000
2668-72 Canada Hot Dogs Placements Beauvais Chabot 393 000
2675-85-95 Société de gestion/guichet/condos /SAQ CONSTRUCTIONS BOULEVARD GOUIN INC. 1 720 000*
2690-92 Place Dollar Linda Girolamo 498 000
2700-44 Jean Coutu+Lingerie Blacko+Planète Oeuf 112772 Canada ltée (Richelle Foisy et John Di
Pietro)
2 525 000
2717 Friperie Fringu’Art Fabien Frederic Warin 240 000
2725 Ongles Aloha Nathalie Cointe 252 000*
2727-2729-2731 Les copains d’abord/Autre Benoît Côté/GILBERT KATHERINE/David Larivière 285 000*/197 000*/199 000*
2733-37 au-dessus des Copains Ghanchan Ramkaran 276 000
2745-47 Service Comptant Eddy Facca 365 000
2800-10 Quai No4 +Tissus Hajaly F+F pizza 9200-3920 Québec inc. (4 Benarroch et Victoria
Eljarrat)
871 000*
2801-05 Corvette Alexandre Houle Julien 782 000
2812-16A Bijouterie Jamil+Ego Concept Réal Chouinard 383 000
2813-17 Aliments Merci DIMA SUCCES INC. (Johnny Daou/ 385 000*
2818-22 Melon Miel Joseph Ranallo 407 000
2819-23 Inoccupé (ancien Bellissimo) Pizza Pizza Michel Ranallo 405 000*
2824-36 Dollarama Lawrence Rossy 1 141 000
2825-27 Indiana Jeans 2866-0314 Québec inc. (Isaac Aflalo) 308 000
2831 Banque de Mtl Bank of Montreal 776 000
2850-66 Librairie Limasson+Tabagie Masson+Fleuriste M Louise Berlatie 694 000*
2851 Presbytère+église Fabrique de paroisse Rsmt 3 465 000
2870-82 M sur Masson (fermé) Stephen J. Shiller 648 000*
2884-86 Librairie du vieux bouc Bohdan Paska 405 000
2888-90 Banque Nationale Banque nationale du Canada 812 000
2900-02 Fido-Action Page Immeubles C Bélancer ltée 469 000
2901-03 Fruiterie Premier ChoixCitron que c’est bon Immeubles Shilldev inc. 479 000
2907-11 Boulangerie de Père en Fils Inoccupé- À louer Stephen Shiller 397 000
2913-17 Pizza Express 9174-7303 Québec inc. (Elif Sanoglu) 452 000*
2918 Rona Bélanger Immeubles C Bélanger ltée 823 000
2919-23 Aquarium Café bar+Reda Stephen Shiller 333 000
2925-31 Pâtes et Cie+Madre Stephen Shiller 426 000
2933-37 Banque Laurentienne 9082-6413 Québec inc. (SP Holding, Alice et Terry
Pomerantz)
763 000
2940-80 Nettoy. de luxe+Bij. La puce+ Starbucks + Salon Medz Stephen Shiller 2 044 000*
3000-08 Couche-Tard + La Popessa Tandoori Masson Immeubles Shilldev inc. 1 127 000*
3001-07 Première Moisson Linda Bouhadana 1 253 000
3014-18 Chez Baptiste 9135-4282 Québec inc. (Frederico Rivas) 526 000
3017-21 Presqu’île Immeubles Shilldev inc. 211 000
3022-24 L’Heureux Bouddha Immeubles Shilldev inc. 338 000
3026-30 Milot Lunetterie Société de gestion Milot 557 000
3032-38 Le BonD Immeubles Shilldev inc. 742 000*
3033-37 Inoccupé Tori Tora Shushi + Espace Mawaï Holding LAD 580 000*
3039 Brûlerie st-denis Stephen J. Shiller 490 000
3100 La Maison Oeuf et Boeuf Stephen J. Shiller 390 000*
3101-07 Videotron Immeubles Shilldev inc. 680 000
3106-10 Folichonne Coiffure François Gougeon 316 000
3113-17 Quinc. A. Lalonde Colette Millette 297 000*
3114-16 Bijouterie Claude Gougeon François Gougeon 196 000
3119-23 Café Lézard Immeubles Shilldev inc. 425 000
3120-22 Tik tak toc Stephen J. Shiller 444 000
3125-29 Olives & olives+Sushi Time Stephen Shiller 399 000
3126-30 Charcuterie Varsovie Stephen Shiller 423 000
3131-35 Pub 5 à 7 Baron Samedi Trung Long Nguyen 346 000*
3132-36 La tête dans les chaudrons Stephen Shiller 441 000*
3137-41 Dans la bouche Pot Masson Elies Panagakos 378 000*
3140 La Source Stephen Shiller 430 000
3150-54 Restaurant Basha Stephen Shiller 358 000
3151-55 Animalerie Chico Immeubles Shilldev inc. 432 000
3156-60 Sports Uptown Stephen Shiller 338 000
3157-61 Tabagie Impériale Luc St-Jean 295 000
3162-66 La Culotte à l’envers Stephen Shiller 317 000*
3165-81 Casa Corfu Immeubles Shilldev inc. et Stephen Shiller 968 000
3168-72 Boutique Mystic Stephen Shiller 444 000
3174-78 Chaussures Yellow Marilyn Silverman 402 000
3183 Sylvie B. Boutique cadeau Sylvie Brunet 130 000
3189-91 Le lunetier FRESEY SABRINA 339 000*
3180-88 La Succursale + Les deux Gaulois Stephen Schiller 2 152 000*
3200 Renaissance Stephen J. Shiller 502 000
3212-16 Subway Guy Lépine 351 000
3218-22 Le Naturiste/Décor ta pièce La chocolaterie du Vieux-Rosemont Stephen J. Shiller 363 000*
3236-40 Géant du Dollar/Energie Cardio Palicor inc. 1 143 000
3242-44 Juste des nouilles Stephen Shiller 531 000
3245 Jean Coutu/Poivre et sel Placements Sauro inc. 2 350 000

14 commentaires à À qui appartient la rue Masson? (MÀJ)

  1. Vincent Rioux

    Je trouve que c’est un peu inquiétant. Si la famille fait faillite, ce sont tous ces immeubles qui fermeront ou seront vendus. Ainsi, les prix augmenteraient. Cela dit, tout cela est très intéressant!

  2. Ce que je remarque c’est que les immeubles les plus négligés (#3033-37 Masson, local vacant à côté du Pitt et le #3137-41 Masson, ancien restaurant l’Étoile de Masson)ne font pas partie de leur portefeuille.
    Je remarque aussi que leurs immeubles abritent les commerces parmi les plus intéressants que comptent la Promenade Masson; sans ces commerces la rue ne serait que l’ombre de ce qu’elle est présentement et je n’irais pratiquemment jamais. Ils n’ont aucun pawn shops, aucun magasin à $1, aucun fast-food dépassés et ni de restos à hot dogs. On devrait peut être leur dire merci et leur demander d’acheter les deux immeubles dégueux mentionnés ci-dessus.

  3. Jean-Pierre

    Le commentaire de Luc est intéressant mais il faut garder à l’esprit que ce n’est pas toujours intéressant pour les commerçants surtout lorsque vient le temps de renégocier les baux à échéances. Il faut savoir qu’en matière commerciale il n’existe pas d’organisme de régulation des loyers tel que la Régie du logement. C’est l’offre et la demande. Or, à l’échéance du bail il devient difficile de renégocier avec un proprio qui possède 40% des immeubles car il est pratiquement impossible de se relocaliser ailleurs. Le rapport de force est donc déséquilibré. Par ailleurs, faut voir aussi la teneur de ces baux. En tant que juriste j’ai eu affaire avec les Shillers et j’ai pu examiner plusieurs contrats de certains de leur locateurs que je tairais et plusieurs clauses étaient disons peu orthodoxes.. Pas évident!

  4. Frédéric Tremblay

    Vraiment très intéressant cet article. Vous en faites vriament une habitude de publier des articles fouillés et instructifs.
    Je me demande si les autres artères commerciales de Montréal ont une proportion aussi grande d’immeubles qui appartiennent au même groupe ? Je devrais aller consulter ruemont-royal. com, rue sainte-catherine.com ou encore ruefleury.com pour y trouver la réponse.
    Frédéric

  5. M. Lavoie

    @Jean-Pierre:
    1) Je ne crois pas que personne ne peut forcer quiconque à
    signer un document (bail, renouvellement) s’il ne le désire pas; si on le fait qu’on appelle la police! Ne croyez-vous pas que ceux qui vont bientôt ouvrir une boucherie complète et les très nombreux autres qui vont ouvrir ce printemps sur la rue ont signé leur bail parce que les conditions leur convenaient, tout simplement?

    2)Si on y pense deux minutes, il est illusoire de penser qu’un propriétaire, même avec de nombreux immeubles, peut exiger des loyers astronomiques; s’il le fait, soit il ne louera pas son espace soit son locataire ne renouvellera pas (et son local restera vide de surcroît!) et il se retrouvera Gros-Jean comme devant.

    3)La loi du marché s’applique à tout le monde et elle est plus forte que les demi-vérités.

  6. Jimtonic

    Je sais que c’est éloigné du sujet de l’article , mais je suis curieux de lire ce que le lectorat de ruemasson.com a comme suggestion pour l’ancienne Étoile de Masson, le « patrimonial » édifice de PFK et le récent local libre de DVDO?

  7. Saviez vous que ‘Les immeubles Shilldev inc.’ et ‘Les Placements Shiller inc., ‘Shillers holdings inc.’, ‘Les Immeubles Shiltrust’,Sont tous des entreprises de la famille Shiller?! Le nom de ‘Shildev’ (Shiller developpement) à lui seul est très présent un peu partout a Montréal. Ouvrez les yeux sur les bâtiments commerciaux et industriels vacants, vous verrez! Comme vous pouvez le voir, sur Masson leur bâtiments sont enregistrés sur Shiller et Shildev.

  8. Françoise

    En réponse à Luc, il y a des magasins à 1$ (Masson et 5è avenue) (St-Michel et Masson) et des fast food (hot dogs, patates (Masson et 2è) Masson et 9è je pense).

  9. Bientôt j’aménagerai à la nouvelle résidence pour personnes âgées(j’ai 83 ans) au 5200 Molson et j’ai hâte de découvrir ce secteur que je ne connais pas du tout. J’espère que tous ces commerces nous donnerons des services, comme la livraison d’épicerie, des bancs pour s’assoir, etc Ce sera tout à refaire pour moi, j’espère que je ne serai pas déçue car je ne possède pas d’auto et tout se fera à pied et qui sont déjà bien maganés. Et des moyens de transport surtout faciles et efficaces. Merci
    Huguette Carette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>