Widget Image
Dernières nouvelles
Restez en contact :
lundi le 24 septembre
HomeConsommationOlive & Olives quitte le Plateau pour la rue Masson
Publicité

Olive & Olives quitte le Plateau pour la rue Masson

Olive & Olives ferme sa boutique sur l’avenue Laurier pour rouvrir sur Masson et ce, dès février. L’emplacement exact du nouveau commerce sera dans l’ancienne animalerie Chico, situé au 3127 Masson.

Photo: Martin Kingsley

RueMasson a rejoint par téléphone Claudia Pharand, l’une des deux fondatrices de Olive & Olives. Elle nous avoue bien aimer le quartier: « Ça fait quelque temps que nous avons à l’oeil la rue Masson… et puisque nous avons ici quelques désaccords avec le propriétaire nous avons décider de quitter », nous confie-elle. Madame Pharand nous confirme aussi que la façade du magasin sera refaite pour l’ouverture.

Olive & Olives ont plusieurs adresses à Montréal et ses environs dont une au marché Saint-Jacques, au marché Jean-Talon, à Laval, à Saint-Lambert et à Saint-Bruno. Rappelons que la boutique sur Laurier est ouverte depuis 2003. On y retrouve des olives, des huiles d’olive, des vinaigres et d’autres petits trucs, toujours à base d’olives évidemment!

Latest comments

  • Très belle fin d’année sur Masson. On s’en plaindra pas. Bienvenue à O & O. Soyez certains que nous allons vous encourager.

  • Sage Décision. Je dois dire que je ne fut pas impressionné par la décision de Olives Olives de s’installer a côté du Fouvrac sur Laurier. Le proprio Marc (du Fouvrac) a toujours bien servi les résidents de la rue Laurier (et d’ailleurs) et je trouvais dommage de voir un commerce venir lui faire une concurrence sur le même coin de rue. Je n’ai jamais compris cette mentalité d’ouvrir un dépanneur sur un coin de rue alors qu’il il y en a déjà de présent sur les 3 autres.

    Au moins sur Masson, Olives Olives seront ce seul genre de boutique.

  • Il ne faudrait pas qu’il leur arrive la même chose qu’à SoupeSoup. Les gens réclament souvent à cor et à cri des commerces haut de gamme sur la rue mais ne vont pas les encourager une fois ouverts. Ensuite, ils se plaignent que le niveau des commerces n’est pas assez élevé! Peut être que ce sera différent cette fois….du moins je l’espère.

  • Oh Yessss! J’ai Tellement hâte!!!!

  • Je vais les encourager s’ils ont des olives Alphonso. 🙂

  • @Luc:
    tout à fait d’accord avec toi; il y une très grande différence entre ce que les gens disent et écrivent ce qu’ils souhaitent avoir comme type de commerces et ceux qu’ils vont fréquenter par la suite.

    La route des commerces offrant une certaine qualité sur la rue et qui ont fermé depuis 2 ans à cause d’un achalandage insuffisant est parsemé déjà de plusieurs exemples: Surprises et Délices (épicerie fine), Boutiques Aida et Zeena (vêtements pour dames), Chaussures Aldo, etc. Peut être aussi que leur arrivée était prématurée.

    Comprenez-moi bien, l’arrivée de Olive & Olives sur la rue Masson est absolument incroyable; en date d’aujourd’hui ils sont présents uniquement dans des grands marchés publics et des secteurs huppés (St-Lambert); même la rue Mont-Royal ne peut prétendre avoir ce genre de commerce et dire que Masson l’aura bientôt! Les 2 dames propriétaires semblent savoir ce qu’elles font alors je leur souhaite les meilleures chances de succès. Peut être que les résidents du quartier feront en sorte pour cette fois que leurs bottines suivent leurs babines?

    Pourtant, j’ai beaucoup d’espoir en l’avenir de cette rue dont le développement et la mixité me semblent bien planifiés et orientés. Je veux seulement dire qu’il ne s’agit pas seulement qu’un beau et bon commerce ouvre sur la rue pour que ce soit automatique qu’il survivra. Contrairement à ce que beaucoup croit, la cause principale de la fermeture d’un nouveau commerce n’est pas l’emplacement, l’aménagement ou même le loyer mais bien la fréquentation de la clientèle. Ainsi, le propriétaire d’un immeuble qui accepte de prendre un tel risque avec un locataire branché et spécialisé comme Olive & Olives au lieu d’un commerce plus « pépère » et moins risqué est forcément soit plus ou moins inconscient ou soit audacieux.

    Mais c’est inévitable, sans vision et courage, on ne peut faire évoluer rapidement une artère commerciale vers la qualité et le dépassement. Il faut de l’expertise ainsi que d’être en mesure de prendre certains risques. Jusqu’à date et dans l’ensemble, de très bonnes décisions ont été prises par les personnes en mesure de le faire. J’ignore qui elles sont mais je les encourage à continuer.

  • @M.Lavoie, très bon commentaire. Et c’est bel et bien une planification de la part de gestionnaires qui connaissent les principes de l’évolution d’une artère commerciale de proximité. Un indice, chercher l’organisation qui possède 80% des adresses sur la rue…

  • @M. Le maire, où peut-on trouver « l’organisation qui possède 80% des adresses sur la rue »?
    Merci…et bonne année 2011!

  • @JimTonic, si je vous dis « Oui Papa », ça vous aide? Bonne année 2011 également!

  • La famille Schiller. Vous vous souvenez sûrement des pubs de « Au bon Marché » à l’époque.

    http://www.youtube.com/watch?v=huzOHxjMDxk

  • Qu’en est-il de l’ouverture du magasin Olive et Olives? RueMasson.com pourrait-il faire un suivi?
    Merci!

  • @Julie: les travaux se terminent. Le magasin ne devrait donc pas à tarder à ouvrir. On vous en reparle sous peu.

  • Ca a ouvert hier!!! 🙂

  • Estelle a été plus rapide que RueMasson.com!
    On veut des photos!

leave a comment

Publicité