La promenade Masson se refera une beauté

Par -

Ces blocs qui décorent la promenade Masson devraient disparaître... Photo : Cécile Gladel/RueMasson

Plusieurs décisions importantes ont été prises lors du dernier conseil d’arrondissement, dont l’octroi du contrat pour les travaux de revitalisation de la promenade Masson. 15 saillies seront reconstruites entre la 2e avenue et St-Michel. Les coins de rue seront modifiés et les énormes pots de fleurs disparaîtront.

Par ailleurs, 16 saillies seront construites sur la rue Bourbonnière entre la rue Sherbrooke et le boulevard Rosemont. L’objectif principal est de ralentir la vitesse des automobilistes qui empruntent ce que l’on appelle couramment l’autoroute Bourbonnière. Ces travaux incluant des réparations mineures de trottoirs à divers endroits dans l’arrondissement coûteront 1,2 million.

Les travaux commenceront le 12 octobre pour se terminer au printemps 2011.

Dos d’ânes en construction

Toujours dans un objectif d’apaisement de la circulation, l’arrondissement dépensera 95 000 $  pour la construction de dos d’âne , deux sur la rue Molson à côté du parc du même nom, trois sur la 19è avenue à côté du parc Sainte-Bernadette, et deux sur la rue Drolet.

Les rues larges rétrécies

Lors de ce conseil, plusieurs citoyens se sont plaints du manque de stationnement sur leur rue. Deux solutions pourraient être envisagées par l’arrondissement sur les rues les plus larges. On pourrait envisager d’autoriser le stationnement en parallèle ou diagonale pour augmenter le nombre de stationnements et d’ajouter une voie cyclable sur ces rues.

12 commentaires à La promenade Masson se refera une beauté

  1. Les énormes pots de fleurs disparaîtront ok ,mais que voulez-vous dire par les coins de rue ? Je suis peut-être blonde mais je comprends pas ce que ceci veut dire :)

  2. Tweety: une erreur, je voulais dire qu’ils allaient être modifiés

    Valérie : oui devant l’école Notre-Dame-de-la-Défense

  3. olivier

    On enleve des pots et on fait des saillis !!! J’espère que l’on a un petit plus d’ambition pour les promenades Masson (revegétalisation de la rue/ embellissement des facades / autorisation de terrasses pour les restaurants/bars comme sur le plateau – plus securitaire et design / jeu de lumière sur les facades comme au coin Papineau /Mont-royal au café dépot il me semble)….Il y a tant de chose à faire….ZZZZZZZZ ca sent une annonce pour endormir tout le monde…nous sommes quasiment fin octobre et aucun plan sur la fermeture de masson n’a été déposé comme annoncé pourtant par le maire ce printemps…….

  4. J’aimerais ça des dos d’âne sur la 9e aussi. J’ai beau fermer les fenêtres et mettre des bouchons dans les oreilles, j’ai toujours l’impression de vivre à côté d’une autoroute.

  5. olivier

    @Nelly il faut pas exagérer on ne parle pas d’iberville ou de Saint-michel quand même…

  6. FredBull

    Bof pour Bourbonniere, Ca montait bien pour revenir dans le quartier.

  7. Pauline Paquette

    Bravo!! Bravo!! à l’arrondissement, à la société de développement commercial de la Promenade Masson, beau travail pour un début de revitalisation.
    Les résidents on bien hâte de voir les résultas.

  8. Patrice

    J’ai hâte de voir ce que l’on faire de la rue Masson, parce que présentement, c’est une autoroute qui devient pratiquement impossible à traverser aux heures de pointe, surout depuis que les traverses piétonnes ont disparu. On y roule de plus en plus vite, on double, on s’y stationne n’importe où, bref, il y a réellement un problème d’aménagement en ce moment. En attendant, une chance que la SAQ déménage de mon  »bord », sinon je devrais me passer de vin d’ici la  »modernisation » ou l’arrivée de la rue piètonne.

  9. Je me suis toujours demandé pourquoi, sur une carte, la rue Masson s’arrête à Pie-IX mais qu’elle semble toujours s’arrêter à St-Michel lorsqu’il est question de l’embellir ou d’y tenir des activités. Je suis consciente qu’il y a moins de commerces au-delà de cette limite (et que ça rapporte probablement moins de taxes municipales) mais, ce n’est pas une raison pour ignorer les besoins des citoyens qui y habitent. Des pots de fleurs, des saillies et (surtout) des trottoirs défoncés, ça existe aussi, de l’autre côté de la frontière.

    Ceci dit, tant mieux pour le tronçon commercial de la rue car il en a grandement besoin. Maintenant que plusieurs commerces intéressants ont trouvés leur niche sur cette artère, il est temps de donner envie aux gens d’y aller, d’y flâner et de s’y poser. Peu importe le moyen, il est urgent de redonner des airs de modernité à cette rue où le temps semble s’être figé aux brunes années 80. Oh et, tant qu’on y est, les briques sur le trottoir, c’est bien joli mais c’est vraiment l’enfer avec une poussette, un fauteuil roulant ou un petit chariot pour faire les courses.

  10. L. Jutras

    Je pense que St-Michel est pas mal plus une autoroute que la rue Bourbonniere ! C’est sur St-Michel qu’il devrait y avoir des terres-plein !

  11. François Croteau

    Les travaux de la Promenade Masson ont été prévus en accord avec la SDC. C’est l’arrondissement qui finance entièrement ces travaux. Cela dit, il s’agit d’une première étape! Ceci s’inscrit dans le processus de revitalisation qui est en cours actuellement. @Olivier, cela est tout sauf une annonce pour endormir qui que ce soit! Avant d’aller devant la population avec un projet concret et réaliste, nous devons avoir résolu toutes les problématiques reliées à un tel projet. Cela dit, ces travaux n’entreront pas en contradiction avec un futur projet, quel qu’il soit. Tout cela a été prévu. Bourbonnière est une rue locale et sert de voie de contournement à Pie IX. Cela cause d’énormes désagréments pour les citoyens, ainsi que de gros problèmes de sécurité. Nous devions intervenir pour ralentir la vitesse des véhicules. En ce qui concerne St-Michel, il s’agit d’une artère et cela relève du central. L’arrondissement n’est pas responsable des travaux sur les artères. Désolé, mais c’est l’état de situation de cette ville décentralisée et incohérente! Il en va de même pour les revenus de taxes. L’arrondissement ne reçoit aucun revenu direct des taxes prélevées aux résidents et commerces.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>