Des poules urbaines dans Rosemont en 2011?

Par -

Alors que le Collectif en aménagement paysager et en agriculture urbaine durable (Le CRAPAUD) a lancé une pétition en ligne pour le retour de la poule pondeuse à Montréal, l’arrondissement de Rosemont La Petite-Patrie étudie sérieusement la faisabilité d’un projet pilote pour 2011. Le maire François W. Croteau a confirmé à RueMasson qu’il se pouvait très bien que de charmantes poules fassent leur apparition dans les cours arrière de nos quartiers.

Mais attention, pour le moment, il s’agit d’en vérifier la possibilité. « Nous étudions les pour et les contre et actuellement il n’y a que des points positifs », a déclaré le maire. Ce dernier mentionne cependant que les bruyants coqs ne seront pas autorisés et que l’autorisation ne concernerait que les poules. Il n’envisage pas le retour d’autres animaux de ferme dans Rosemont.

Le CRAPAUD a lancé sa pétition en ligne alors qu’on parle de poules urbaines depuis l’an dernier lorsque Vancouver a adopté un règlement autorisant l’élevage de poules. François Croteau explique que si Vancouver, New York, Seattle et Los Angeles  le permettent, pourquoi pas Montréal? « Nous ne sommes pas plus bêtes qu’ailleurs. Il suffit que l’élevage soit bien encadré. Je n’y vois que des avantages».

RueMasson vous pondra un reportage plus complet sur ce sujet de l’heure d’ici quelques jours. L’actualité en avait fait un dossier en avril 2009.

14 commentaires à Des poules urbaines dans Rosemont en 2011?

  1. olivier

    Les poules en ville c’est tellement 2010 !!! à quand les cochons et les lapins…Il faut peut être préciser aux gens que Montréal est une ville urbaine ?!? et non la campagne…Je vois déjà les fils de presse à l’étranger dans la rubrique insolite…Encore une idée de citadin romano-idéaliste…

  2. Gaspard

    Les villes de Chicago, Seattle, Los Angeles et Vancouver autorisent déjà les poules pondeuses. Il n’y a rien d’insolite là-dedans…

  3. On a déjà les nids depuis des années, la vraie question est de savoir ou seront située les traverses de poules sur Dandurand pcq un jours les poules vont vouloir sortir de la cour. Je suis d’accord en autant que ça fasse baiser le prix de l’omelette dans les restos de la rue Masson.

  4. Ça serait intéressant d’introduire les poules dans les jardins communautaires montréalais ! Sans plus ! J’ai déjà eu à Montréal des voisins qui en avaient et bonjour la vermine… c’est pas tout le monde qui sont consciencieux !!

  5. Quand j’était petit, dans un autre siécle, ma tante en garder et je faisait la vente des oeufs auprés des voisin. Finalement le cholestérole as eu raison des artére du voisin et les poules ont été interdite. Mon souvenir le plus marquant de cette époque est que sa pue un poulailler!

  6. andré dit le boulanger

    J’aime l’idée de la poule en ville. Je suis certain qu’elles vont mieux manger en ville que dans nos poulaillers industriels.

  7. Valérie

    Je crois avoir entendu que le nombre de poules serait limité ;a 2 par famille. Donc, il ne sagit pas d’élevage de poules, ni de poulailler puant ou bruyant. Le coq sera aussi interdit, donc pas d’élevage et de ti-poussins en vue. Aussi, contrairement aux chats qui se promènent partout et font des excréments chez les voisins, la poule, elle, reste dans une cour clôturée ou une cage. Enfin, les excréments d’une ou deux poules dans une cour ou dans une cage, ça se lave sans problème,quasi aussi bien qu’une litière de chat. Moi, c’est la surpopulation de chats qui m’embête royalement. J’ai pas demandé d’avoir leur caca et leur pipi chez moi. Alors, faut pas trop exagérer sur les inconvénients des petites bêtes plumées bien gardées …

  8. cl@ude boulet

    Ça va faire du bien d’avoir des poules y a déjà trop de cochons…

  9. Fabienne

    C’est une idée assez rigolote, qui peut marcher à Seattle ou à Atlanta, mais ici, avec notre climat? Il faut quand même construire un poulailler suffisamment isolé pour l’hiver. À moins de faire boucherie à l’automne?

    Me semble de voir les agriculteurs urbains tordre le cou de leurs poules, les plumer, les vider et les faire rôtir… Ou alors traverser leur cour dans la neige chaque soir pour aller porter des restes de table à leurs protégées, et rebelote le matin pour aller chercher leurs deux oeufs.

    Me semble aussi de voir ça à Westmount, où habite l’une des plus ardentes défenderesses de la chose.

    Quant à l’argument qui dit que les gens pourraient se nourrir à bon compte, euh… Sur un site qui fait la promotion de l’élevage de poules en ville, on précise en toutes lettres que ce n’est pas une question d’économie, pas plus que de faire un potager.

    Quel non-débat, en fait!

  10. stéphane

    Moi j’veux « varger » Olivier qui a dit que « Montréal est une ville urbaine »….

    Il y a tellement de redondance dans cette phrase……grrrrr…..

    Pour les poules, en autant qu’il n’y a pas de senteur, c’est correct.

    Maintenant, pourrait-on pondre une bonne fruiterie sur la rue Masson svp.

  11. andré dit le boulanger

    A Montréal j’ai vu des chiens, des chats, des écureuils, des ratons-laveurs, des mouffettes. J’ai vu aussi des moineaux, des pigeons, des goélands, des canards. J’ai vu des libellules, des marigouins des papillons, des vers de terre, des cloportes, des araignées, des fourmies, des mille-pattes et des perce-oreilles. J’ai vu des gens avec des singes, des furets, des tortues, des poissons et des serpents. J’ai déjà eu une souris. J’ai même vu une police montée à cheval. C’est quoi le problème avec une poule ? Ca mord pas, ça jappe pas pis ça klaxonne pas.
    Est-ce sa fonction nourricière qui nous dérange ?

    Mais qui a vraiment peur d’un oeuf ?

  12. James de la 5

    Je ne peux pas vous dire si je suis pour ou contre. En revanche, je peux vous assurer que mes minous sont extrêmement enthousiastes à l’idée.

  13. Guy Mongrain

    Le petit Mathieu demande à Olivier : »Si une poule donne des oeufs que donne une vache ? » Des devoirs répondit Olivier :)

  14. cl@ude boulet

    Excellent ça le boulanger! C’est pas plus pire des poules que des «poules» qui trainnent sur la masson le soir…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>