Widget Image
Dernières nouvelles
Restez en contact :
lundi le 14 octobre
HomeMémoires de RosemontLa Société d’histoire interrompt temporairement ses activités
Publicité

La Société d’histoire interrompt temporairement ses activités

D’ici deux semaines, il sera à nouveau possible d’accéder au local de la Société d’histoire Rosemont-Petite-Patrie via le local des Chevaliers de Colomb. Photo: Sylvie-Claire Fortin

Si vous avez déambulé sur la rue Masson récemment, vous avez sans doute remarqué que des clôtures ont été érigées à proximité de l’angle de la 6e avenue et empêchent l’accès au local de la Société d’histoire Rosemont-Petite-Patrie. C’est par mesure de sécurité que la Ville de Montréal a installé ce barrage.

À la fin d’août, un inspecteur de la Ville a remarqué que le mur du côté est de l’église Saint-Esprit présentait une anomalie appelée « ventre de bœuf ». Il s’agit d’un processus qui fait en sorte que les joints des pierres se disloquent et que les risques d’affaissement sont bien réels.

Le local la Société d’histoire étant hébergé au sous-sol de l’église Saint-Esprit et justement du côté problématique, il a donc été nécessaire d’interrompre toute activité. « Nous avons heureusement eu la permission d’aller chercher du matériel et quelques documents avant que l’accès ne soit complètement condamné, ce qui nous a permis de tenir une réunion du conseil d’administration le jeudi 23 septembre dernier. Nous avons alors évalué dans quelle mesure et dans quel contexte nous pourrons poursuivre nos activités », a indiqué le président de la Société d’histoire, M. Réal Rhéaume.

Bientôt de retour
À la suite de cette rencontre, nous pouvons annoncer deux nouvelles encourageantes : d’ici deux semaines (vers le 7 octobre) un abri protégeant l’entrée du local des Chevaliers de Colomb (un peu plus au nord, sur la 6e avenue) sera installé et permettra l’accès aux locaux des deux associations, car un corridor intérieur conduira les personnes désireuses de se rendre au local de la Société d’histoire de le faire en toute sécurité.

De plus, les travaux de réfection du mur extérieur de l’église seront exécutés d’ici quatre mois (en principe, avant la fin de janvier 2011). L’opération consistera à enlever les pierres une à une, à les numéroter, à procéder à la remise de mortier sur le mur est de l’église et à replacer les pierres dans leur ordre original.

No comments

leave a comment

Publicité