Expo solo de Nathalie Roy


Parcours M ouvre l’année 2013 avec l’exposition solo de l’artiste Nathalie Roy. Nous pouvons voir ses oeuvres dans les vitrines de commerces de la Promenade Masson depuis le 16 janvier. Nous lui avons posé quelques questions.

Terre sauvage de Nathalie Roy, Parcours M de janvier 2013.

Dans quel coin de Rosemont habitez-vous? « Native d’Abitibi, j’ai adopté le quartier Rosemont depuis une vingtaine d’années, plus précisément le Vieux-Rosemont. Ce quartier, en pleine transformation, est vivant. Les gens sympathiques et la nature y abondent. J’adore. De plus, les arbres y sont nombreux et magnifiques. »

Dans votre démarche d’artiste, vous dites « [l'individu] prend véritablement vie dans son rapport à l’autre ainsi que dans son environnement. » Comment en êtes-vous arrivée à cette réflexion?  « Le parallèle entre l’œuvre et l’individu me semble naturel. Pour moi, une œuvre, tout comme l’individu, n’est pas une finalité en soi. Elle vit et se transforme selon le regard qui est posé sur elle et en fonction de l’environnement dans
laquelle elle se retrouve.
Nous avons tous un regard différent. Nos souvenirs, notre vécu et nos émotions ne sont que quelques éléments qui font en sorte que nous décryptons différemment une œuvre. J’aime l’art abstrait justement pour cette liberté d’interprétation, même si elle est parfois déroutante.
Pour ce qui est de l’environnement, la lumière et l’éclairage, modifient, voir transforment les couleurs d’un tableau.  L’espace et le lieu dans lequel il se retrouve joue également un rôle sur notre perception.
Finalement, je m’inspire de ce qui m’entoure. La nature n’est jamais très loin, d’où le côté organique de plusieurs toiles.
Je partage un atelier dans une vieille bâtisse industrielle de Montréal, mais je préfère de loin peindre dans le bois, en pleine nature. Aussi, les évènements de la vie et son lot d’émotions sont également de puissants moteurs de création. »

Vous avez souvent exposé au Café Lézard, vous êtes une habituée? « Tout à fait… Ce café est un incontournable. Pierre, le proprio, est un des premiers promoteurs d’art sur la rue Masson. Que ce soit dans le domaine de la peinture, de la photo, de la musique et de la littérature. Il y en a pour tous les goûts. De plus, l’endroit est sympathique, chaleureux et surtout sans prétention. »

Avez-vous d’autres expositions prévues en 2013?
Oui, une exposition à « l’atelier des artistes du Capitol » est prévue avec l’ « espace 9 » pour le printemps
2013. Les dates restent à confirmer et seront affichées sur mon site internet.

==========
Parcours M avec Nathalie Roy : du 16 janvier au 27 mars 2013.
Dans les vitrines de 13 commerces de la Promenade Masson.

Le site internet de Nathalie Roy.
Toutes les informations sur le Parcours M de 2013.
Revoir la galerie virtuelle du Parcours M 2012.





23 commentaires

  1. micheline veillette dit :

    félicitation pour cette artiste en pleine progression, pour ceux et celles qui n’ont pas vu ses oeuvres ca vaut la peine de faire le détour sur la rue masson pour les découvrir.

    > Appréciation du commentaire Thumb up 11 Thumb down 2

  2. Bruno Perron dit :

    Mais non Madame, vous ne faite que des taches. Aucune interprétation n’est possible. Que des taches.

    > Appréciation du commentaire Thumb up 7 Thumb down 19

  3. Bruno Perron dit :

    En passant, si vous tenez à vos toiles, exposer ses tableaux au soleil, l’humidité, le froid et la chaleur, collé sur une vitrine, ce n’est certainement pas la meilleure chose à faire.

    > Appréciation du commentaire Thumb up 7 Thumb down 13

  4. Robert dit :

    @Bruno Perron Je ne doute pas de vos connaissances en art moderne ou en art tout court mais personnellement je suis content que la rue Masson permette à une artiste de se faire connaître dans son quartier.
    Pensée du jour : La seule critique définitive est la création. de Maurice Lemaître

    > Appréciation du commentaire Thumb up 11 Thumb down 3

  5. Bruno Perron dit :

    @Robert

    Je suis artiste moi-même. Mais j’en ai seulement marre des mensonges-masturbation artistique dans l’art abstrait moderne. Le type d’art abstrait de cette dame, par exemple.

    Faire une toile abstraite avec un peu de rouge et la nommer: » Printemps érable, l’éveil d’un peuple… »
    ou bien une tite touche de bleu et hop: »rosée d’un petit matin sur le St-Laurent… », pour moi, c’est s’en faire à croire et qui plus est, de bas niveau.

    Anyway, ce genre de tableau-taches abstraites n’existe maintenant qu’au Québec, chez les femmes généralement 30-60ans, blanche, autodidacte. C’est-a-dire sans formation.

    Mon commentaire est dur, mais c’est ma perception.

    Mais ce n’est pas grave, l’important c’est de faire ce que l’on aime.
    Et je ne crois pas que la dame ambitionne la carrière de Marc Séguin.

    > Appréciation du commentaire Thumb up 4 Thumb down 14

  6. Bruno Perron dit :

    Mais j’adore le concept du Parcours M. Seulement je crois qu’il serait mieux d’enlever les toiles en bas de -10degrés et en haut de 30 degrés l’été.

    > Appréciation du commentaire Thumb up 5 Thumb down 4

  7. Silvain Phaneuf dit :

    @Bruno

    Bien entendu, tout le monde est libre d’avoir et d’exprimer son opinion, mais si je peux me permettre, vos connaissances en art abstrait semblent assez limitées…
    Vous parlez de « taches », vous donnez des conseils (exposition au soleil, à l’humidité, etc.), et vous extrapolez sur ce que « doit être un artiste pour être reconnu comme tel », je trouve tout cela bien réducteur ?..

    Amateur d’art contemporain, et collectionneur à mes heures, je trouve le travail de madame Roy très intéressant…
    J’aime l’équilibre qu’elle parvient à donner à ses oeuvres, que ce soit dans l’organisation de la géométrie, dans sa palette de couleurs, dans la place qu’elle nous laisse pour donner libre court à notre imagination, l’ensemble est d’une richesse qui sort de l’ordinaire… Assurément !

    De plus, fréquentez-vous les galeries d’art (sous-entendu, contemporaines) ? Avez-vous entendu parler de « Jean-Paul Riopelle » ? Un autre « faiseur de taches », pour le moins reconnu et apprécié par bon nombre d’amateurs d’art…

    Vous parlez également de « masturbation artistique », avec un dédain qui n’échappera à personne…
    Dans ce cas, laissez-moi vous préciser que bien du monde trouve du plaisir à se masturber l’esprit ! Je serais même tenté de dire que sans cet exercice, nous ne serions guère plus évolué que des plantes vertes, qui ne se contentent d’un peu d’eau et d’un peu de soleil pour vivre…

    En tout cas.
    Bien entendu je ne partage pas votre point de vue…
    Mais tout aussi bien entendu, vous êtes libre de vous exprimer… Cela va de soit.

    Et pour terminer, j’aimerais féliciter « Parcours M », et madame Roy en particulier, de nous offrir un peu de lumière en ces ténèbres hivernales… Personnellement, j’aime beaucoup votre travail !!!

    > Appréciation du commentaire Thumb up 12 Thumb down 4

  8. Silvain Phaneuf dit :

    @Bruno, encore…

    Il s’agit de toiles, peintes à l’huile…
    Et l’huile est capable d’encaisser bien des écarts ! ;o)
    De plus, les oeuvres sont exposées à l’INTÉRIEUR, ne l’avez-vous pas remarqué ?..

    > Appréciation du commentaire Thumb up 6 Thumb down 3

  9. Bruno Perron dit :

    @sylvain Phaneuf

    Premièrement je parle de déformation du cadre, du frame de bois ainsi que de l’agression solaire sur la peinture. Et pour ce qui es de votre remarque sur  »intérieur »…Mettez vous nu collé sur votre vitrine de maison et après quelques heures je vous assure que votre zoui-zoui sera bleu…

    Votre comparaison avec Riopelle est risible. On est en 2013. J’adore les Beatles mais je n’aurais rien à foutre d’un groupe qui joueraient du Beatles en 2013. Vous êtes capable de faire la relation avec le temps, quand même?

    Ensuite votre phrase:
     »vos connaissances en art abstrait semblent assez limitées… »

    Vous êtes collectionneur, je suis diplomé, donc on va passez celle-là…

    C’est justement parce que vous êtes collectionneur, donc probablement jamais étudié l’histoire de l’art, que vous vous excitez sur une toiles  »style Riopelle » en 2013.

    D’ailleur, juste la référence à Riopelle nuit à votre argumentaire. C’est un peu le même niveau de profondeur qu’une comparaison avec Céline ou Le cirque du Soleil…De la surface…

    > Appréciation du commentaire Thumb up 4 Thumb down 12

  10. Bruno Perron dit :

    N’aller pas croire que je n’aime pas l’abstrait. L’art abstrait n’a jamais été aussi fascinant. Je pense à des artistes très interessant comme Jered sprecher ou charline von heyl que j’ai vu en Juin passé au ICA de Boston.

    C’est sur que la personne qui ne fait que se tenir dans les symposium de banlieu de Mtl le week-end ne dénichera rien de spectaculaire.

    > Appréciation du commentaire Thumb up 3 Thumb down 7

  11. Silvain Phaneuf dit :

    @Bruno

    Comparer le travail de madame Roy à… « des taches »…
    C’est assez surprenant de la part d’un « diplômé en art »…
    Ça me laisse même perplexe, pauvre ignorant que je suis…

    La relation avec le temps… Vous avez raison…
    Tout ce qui ne date pas de 2013 ne mérite pas qu’on s’y attarde, ni aucune forme d’émotion…
    Mon dieu que c’est triste.

    Enfin, mon « zoui-zoui »… Que vient-il faire dans le débat ?
    Un autre bel argument, niveau ceinture…

    Enfin, si vous n’aimez pas ce que vous avez vu dans les vitrines, il me semble qu’un simple « désolé, mais le travail de madame Roy ne vient pas me chercher » aurait suffit…
    Ne serait-ce que par respect…

    Au lieu de ça, vous venez vomir une certaine forme de haine, et de mépris, sur le forum, avec qui plus est, une argumentation indigne d’un « diplômé en art »…

    Par contre, bravo pour ces belles références !
    J’aime également beaucoup Jered sprecher !
    Quoi que très représentatif de la jeune relève américaine, mâle, blanc, entre 30 et 60 ans… hahaha ;o)

    > Appréciation du commentaire Thumb up 4 Thumb down 2

  12. Bruno Perron dit :

    Hey misère, mais pourquoi est-ce que j’interviens encore sur les blogues…

    Case close.

    Bye

    > Appréciation du commentaire Thumb up 5 Thumb down 4

  13. Luc dit :

    Mme Roy a bien le droit de faire la peinture qu’elle veut et les commerçants exposer ce qu’ils veulent dans leur vitrine mais il est vrai que Riopelle ( et d’autres ) est passé par là il y a déjà plus de cinquante ans. Et dans son cas c’était une recherche authentique et neuve.
    Pas besoin d’être artiste ou collectionneur pour le voir et le comprendre…
    Curieux que l’on mentionne Marc Séguin, car récemment il y avait une entrevue très intéressante avec lui aux Francs-Tireurs où il avait un discours critique et lucide sur l’art d’aujourd’hui. Il serait peut-être pas mal plus « méchant » que Bruno Perron sue ces oeuvres.

    http://lesfrancstireurs.telequebec.tv/episode.aspx?id=97

    > Appréciation du commentaire Thumb up 3 Thumb down 1

  14. Murielle Longchamp dit :

    Messieurs, un peu de courtoisie s’il vous plait… :o )
    Je n’entrerai pas dans le débat qui c’est déroulé ci-dessus, juste vous préciser que le site de Mme Roy, dévoile bien d’autres aspects de son approche artistique…
    Je crois aussi que la question n’est pas de ce demander si le travail de l’artiste est novateur, ou non… Mais plutôt d’écouter ses sens ? Tout ne s’explique pas. On peut être touchée par une oeuvre, et rester de marbre devant une autre… Et pourquoi chercher à la faire rentrer dans une petite case ? Pour après, en fonction de la case, décider si l’on aime ou non ? Cela manque cruellement de poésie, et de magie, si vous me permettez la remarque…

    > Appréciation du commentaire Thumb up 3 Thumb down 2

  15. Nathalie Roy dit :

    Et bien si je m’attendais à un tel débat…
    Loin de moi l’idée d’être un Riopelle ou un Séguin..
    Que j’admire soit-dit en passant, merci à Luc pour ce lien.
    Séguin brûle de perspicacité, de simplicité et sa critique sur l’art et le Québec me rejoint tout à fait.
    Pour ma part,j’aimerais que chacun puisse s’exprimer librement, que l’art se retrouve dans le quotidien.
    Qu’il y ai davantage d’ouverture et que ce ne soit pas l’apanage de quelques vedettes.

    > Appréciation du commentaire Thumb up 13 Thumb down 1

  16. le pou dit :

    Hey, mais ça bouge ! :)

    > Appréciation du commentaire Thumb up 4 Thumb down 0

  17. Robert dit :

    @Bruno Vous avez tout à fait raison.
    Hey misère, mais pourquoi est-ce que j’interviens encore sur les blogues…
    Cessez d’intervenir.

    > Appréciation du commentaire Thumb up 4 Thumb down 3

  18. micheline veillette dit :

    mon cher Monsieur Bruno Perron si vous n’aimez pas les oeuvres de Mme Roy vous n’avez tout simplement à ne pas les regarder, ce n’est pas une raison pour dénigrer les oeuvres de Mme Roy .

    > Appréciation du commentaire Thumb up 4 Thumb down 4

  19. Merci pour cette belle discussion artistique très intéressante. Un petit point pour Bruno Perron, RueMasson.com n’est pas un blogue, mais un média.

    > Appréciation du commentaire Thumb up 5 Thumb down 1

  20. Johanne dit :

    M.B. @Bruno si un jour je vois de vos oeuvres quand bien même elles me plairaient je ne vous en achèterais pas, pour cause votre manque de respect dans vos commentaires. Vous n’aimez pas OK, mais j’en ai rien à foutre de vos goûts et personne ne vous a demandé votre avis. Votre silence sera la bienvenue. Merci de vous taire.

    > Appréciation du commentaire Thumb up 4 Thumb down 11

  21. Pierre dit :

    Moi j’adore le travail de Nathalie Roy! En plus, ce qui est génial c’est que je peux me l’offrir. Riopel, Seguin et les autres en copie papier? peut-être!

    > Appréciation du commentaire Thumb up 2 Thumb down 0

  22. Valérie dit :

    Je félicite les artisans du Parcours « M ». L’objectif citoyen derrière cela est d’abord et avant tout quelque chose qui tend plus vers le collective et le sociale. Il n’est pas question sur la rue Masson d’ouvrir le Musée des Beaux-Arts à aire ouverte. J’apprécie plus laisser mon oeil vaguer sur une peinture qui pourrait être faite par un voisin, un ami, le boulanger, quelqu’un d’accessible que par une vitrine qui n’a que des bébelles à me vendre. Ça ne coûte rien et ça permet au domaine des arts d’entrer dans la vie de ceux qui ne vont pas le dimanche au Musée des Beaux Arts. Aussi, s’exposer, lorsqu’on n’est pas « reconnu » demande beaucoup de courage et d’humilité. Cela mérite un grand respect. Longue vie à Parcours « M » et à ses artisans !

    > Appréciation du commentaire Thumb up 5 Thumb down 0

  23. Denis dit :

    Bonjour j’ai une toile de Robert Roy artiste et j,aimerais savoir combien elle vaut merci a l,avance

    > Appréciation du commentaire Thumb up 0 Thumb down 0

Commentez