Lutter contre le vol de vélos (MàJ)


C’est le temps de l’année où les vélos se font voler. Chaque année, dès le mois de mai, les vols augmentent de 2 à 3 fois par rapport aux autres saisons. Pour s’en prémunir, le poste de quartier 44 offre pour une deuxième année le burinage de vélo. En plus, le conseiller d’Étienne-Desmarteau, Marc-André Gadoury, a créé un comité pour étudier la question du vol de vélos.

MàJ : Tandem Rosemont-La Petite-Patrie offre également des cliniques de burinage dans le cadre de ce projet numéro en collaboration avec les postes de quartier 35 et 44. Les cliniques ont lieu le jeudi et deux dimanches. Voir l’horaire en fin d’article.

tandem

Ça ne prend que quelques minutes pour enregistrer et buriner un vélo. Photo : Archives/RueMasson.com

« À partir du mois de mai 2012, le nombre de vélos rapportés volés jusqu’à aujourd’hui (juillet 2012) est le double, presque le triple, comparativement aux quatre premiers mois de l’année. La situation est la même pour Rosemont et l’ile de Montréal », explique Josée Mireault, agente sociocommunautaire au poste 44.

Le programme de burinage de vélo avec un numéro mis en place l’an dernier par Tandem Rosemont-La Petite-Patrie se poursuit cet été. Le poste de quartier 44 offrira plusieurs séances de burinage au parc Maisonneuve. Tous les mercredis de 12 h à 16 h, jusqu’au 8 août, le poste de quartier 44 enregistrera et marquera votre vélo d’un numéro. Le tout se déroule au chalet du parc Maisonneuve. Les propriétaires de vélos doivent présenter une pièce d’identité.

Un comité pour lutter contre le vol

De son côté, le conseiller Marc- André Gadoury a créé un comité sur le vol de vélos l’an dernier qui inclut des citoyens, des commerçants, Tandem Montréal, la police, Vélo Québec et le groupe de recherche TRAM de l’Université McGill.

Outre la sensibilisation des propriétaires de vélos pour lutter contre le vol et la question de la revente des vélos usagés, le comité a choisi de cibler les grands acheteurs de supports à vélo.  Comme la STM qui en place proche des stations de métro et les Arrondissements, pour les sensibiliser sur les meilleurs modèles à acheter, mais aussi pour avoir des espaces de stationnement sécurisés et fermés. Il existe aussi des espaces de stationnement à vélo fermés et sécurisés qui ressemblent à des boîtes. Mais pas à Montréal.

« On a raté notre coup pour les boîtes à vélo en métal sur rue ou des bouts de ruelles fermées, des endroits de stationnement. Ça ne me dérangerait d’avoir des espaces payants pour stationner mon vélo, je serai prêt à payer pour sécuriser mon vélo. Ce serait intéressant aussi de pouvoir louer des casiers à vélo », lance-t-il.

Une base de données des vélos

Le conseiller souhaite aussi explorer avec le comité une possibilité d’utiliser les numéros de série des vélos pour établir une base de données. Le projet de burinage des numéros est un début, mais l’information n’est pas informatisée donc ça ralentit la recherche.

Vente plus encadrée des vélos usagés

Marc-André Gadoury explique aussi que le règlement municipal a été changé à Montréal. Tout d’abord les gens qui font du commerce sur Internet sont assujettis au règlement sur la brocante. « Il faut prouver que le vélo t’appartient si jamais les policiers t’appellent », précise-t-il.

Par ailleurs, ce règlement municipal oblige les commerçants de vélos usagés à enregistrer les vélos et s’assurer de l’identification de la personne qui le leur vend. « Mais il y a toujours des failles, je peux voler des vélos à Montréal et les revendre à Sherbrooke ».

Autres conseils pour lutter contre le vol de vélo

Par ailleurs, dans cet article, vous trouvez des conseils d’achat de cadenas ainsi qu’un lien vers un article de Vélo Québec sur le même thème.

-Verrouillez votre bicyclette en tout temps;

-Évitez de la laisser à la vue des passants dans votre cour arrière. Trouvez-lui un endroit caché;

-Renseignez-vous auprès d’un détaillant de vélo ou d’un vendeur sur les caractéristiques d’un bon cadenas;

-Privilégiez les supports prévus pour le verrouillage de votre bicyclette;

-Lorsque vous verrouillez votre vélo, si votre roue avant est munie d’un levier pour l’enlever rapidement, retirez-la et verrouillez-la avec votre roue arrière et le cadre, au support prévu à cet effet;

-Évitez de laisser votre bicyclette verrouillée au même endroit plusieurs jours consécutifs, sans surveillance;

-Prenez en note les caractéristiques de votre vélo, soit : la marque, le modèle, le style, le nombre de vitesses, la couleur, l’année de fabrication, le numéro de série et toute autre particularité.

L’agente Josée Mireault souligne qu’il n’y a pas de miracle. Le meilleur moyen de sécuriser son vélo est de le ranger dans un espace fermé à clef, comme le garage ou la maison.

Horaire des cliniques de burinage de Tandem

-Jeudi 19 juillet au parc des Carrières de 13 h 30 à 15 h 30
-Jeudi 26 juillet au parc St-Édouard de 13 h 30 à 15 h 30
-Dimanche 29 juillet au parc Maisonneuve de 13 h à 15 h.
-Mercredi le 1er août au Marché Jean-Talon de 13 h à 15 h.
-Jeudi le 2 août au parc des Carrières de 13 h 30 à 15 h 30.
-Dimanche le 12 août au parc Maisonneuve de 13 h à 15 h.





2 commentaires

  1. Marie-Claude dit :

    Je me suis justement fait voler mon vélo cette semaine. Le prochain sera buriné, mais pour le moment, je n’ai pas d’espace « caché » où le ranger, ça rend le stationnement plus complexe. Je paierais volontiers aussi pour un stationnement sécurisé si ca peut me permettre de garder mon (ex)principal moyen de transport en sécurité.

    > Appréciation du commentaire Thumb up 0 Thumb down 0

  2. Joelle dit :

    Super.. Comment on fait pour faire buriner notre vélo si on est le genre de personne qui travaille le mercredi entre midi et 4? Les séances au parc Maisonneuve sont prévues pour quand?

    > Appréciation du commentaire Thumb up 0 Thumb down 0

Commentez