Widget Image
Dernières nouvelles
Restez en contact :
mardi le 23 octobre
HomePolitiqueÉlections 2018Pourquoi Rosemont a viré à l’orange?
Publicité

Pourquoi Rosemont a viré à l’orange?

Québec solidaire s’installe petit à petit au centre-est de Montréal, dont la circonscription de Rosemont et aussi Hochelaga-Maisonneuve, et ce n’est pas étonnant selon Thierry Giasson, professeur en sciences politiques à l’université Laval.

«Depuis la campagne de 2012, Québec solidaire cible ce qu’ils appellent les travailleurs immatériels, c’est-à-dire les travailleurs autonomes, œuvrant dans les communications et les arts et qui sont principalement présent le long de la rue Saint-Denis et Saint-Laurent», explique-t-il. C’est pourquoi Mercier – en 2008, puis Gouin – en 2012 — et Sainte-Marie–Saint-Jacques — en 2014 — ont été les premiers comtés solidaires.

Lundi dernier, les électeurs ont fait une nouvelle fois confiance en Gabriel Nadeau-Dubois, élu une première fois en 2017 lors d’une élection partielle et en Vincent Marissal, qui a mis fin à la carrière politique du chef du Parti québécois, Jean-François Lisée.

Les deux circonscriptions, qui englobent l’arrondissement de Rosemont–La-Petite-Patrie, est l’électeur type du parti de gauche. Jeune, diplômé, avec des revenus moyens et adepte du transport actif, selon La Presse. Mais pour Thierry Giasson, il a plusieurs types d’électeurs qui sont prêts à faire confiance à Québec solidaire, comme les aînés vivant en milieu urbain.

Abstention en hausse

Avec un taux de participation de 69,4 % dans Rosemont et 69,2 % dans Gouin, les électeurs se sont plus déplacés que la moyenne provinciale (66 %). Toutefois, elle est en baisse comparativement à 2014 (respectivement 72,7 % et 73,1 %). Pour le politologue, il est encore trop tôt pour juger de l’impact de cette baisse.

«Les premières hypothèses veulent indiquer que ce sont les électeurs libéraux qui ne se sont pas déplacés, en raison de l’absence de l’enjeu référendaire.»

Toutefois, dans Gouin, Gabriel Nadeau-Dubois a remporté l’élection avec 17 977 voix contre 16 155 pour François David il y a quatre ans. L’effet est logique, selon Thierry Giasson. «Les députés solidaires sont présents et visibles et les choses s’améliorent dans le quartier. C’est normal alors que les électeurs acceptent la vision solidaire et que la marge va augmenter. Et ce n’est pas propre à QS.»

Cependant, dans le comté voisin de Rosemont, Jean-François Lisée était reconnu pour être un député présent, visible et travailleur. Mais il a perdu son siège face au solidaire Vincent Marissal.

«Rosemont est limitrophe de Mercier et Gouin, analyse Thierry Giasson. Avec un candidat vedette qui jouit d’une crédibilité — hormis le procès d’intention qu’on a fait à Vincent Marissal au départ —, Rosemont a subi, en plus de l’engouement pour QS en fin de campagne, un effet grappe de raisin.»

Ainsi, après les percées solidaires depuis 2008, il est normal de voir les comtés limitrophes tomber à leur tour en raison de la proximité des ressources politiques, mais aussi du profil sociodémographique.

Le professeur de l’Université Laval ajoute aussi que Rosemont et Gouin sont dans le même arrondissement, et que ce contexte a pu jouer dans le basculement des deux circonscriptions, ancien bastion péquiste.

«On sait qu’il y a des vases communicants et des échanges de services entre Projet Montréal, le nouveau Parti démocratique et Québec Solidaire. Ils ont un projet politique à peu près semblable. Après la vague orange en 2011 et la victoire de Projet Montréal en 2017 (qui tient l’arrondissement depuis 2008), le terreau était fertile pour voir naitre un vote solidaire.»

Résultats officiels dans Gouin

Députés de Gouin depuis 1981

1981 – 1985 Jacques Rochefort Parti québécois
1985 – 1989 André Boisclair
1989 – 1994
1994 – 1998
1998 – 2003
2003 – 2004
2004 – 2007 Nicolas Girard
2007 – 2008
2008 – 2012
2012 – 2014
2014 – 2017 Françoise David Québec solidaire
2017 – Gabriel Nadeau-Dubois

Résultats officiels dans Rosemont

Député de Rosemont depuis 1981

1981 – 1985 Gilbert Paquette Parti québécois
1985 – 1989 Guy Rivard Parti libéral du Québec
1989 – 1994
1994 – 1998 Rita Dionne-Marsolais Parti québécois
1998 – 2003
2003 – 2007
2007 – 2008
2008 – 2012 Louise Beaudoin
2012 – 2014 Jean-François Lisée
2014 – 2018
2018 – … Vincent Marissal Québec solidaire

 

 

 

No comments

leave a comment

Publicité