Widget Image
Dernières nouvelles
Restez en contact :
mardi le 23 octobre
HomeÉducationUn escalier neuf démoli et refait à l’école Saint-Jean-de-Brébeuf
Publicité

Un escalier neuf démoli et refait à l’école Saint-Jean-de-Brébeuf

Cet été, il y a eu plusieurs travaux dans les écoles, donc l’école Saint-Jean-de-Brébeuf. Les travaux ont été prolongés, car l’escalier principal de l’école de la rue Dandurand, démoli et refait cet été, a été démoli de nouveau pour être fait une deuxième fois.

La Commission scolaire de Montréal (CSDM) explique que cette démolition était nécessaire, car l’entrepreneur,Trempro Construction Inc., n’a pas respecté les plans et n’a pas construit l’escalier selon ses normes. La démolition et la reconstruction sont à ses frais.

Par ailleurs, la démolition a dû se faire hors des heures d’école pour éviter de déranger les enfants avec le bruit.

Les escaliers des écoles de la CSDM doivent avoir une rampe au milieu pour faciliter les déplacements des enfants. L’entrepreneur n’avait pas installé la rampe.

Quatre arbres matures abattus

Ces travaux ont créé tout un émoi à la fin du mois de juin parmi les parents d’élèves et les voisins de la rue Dandurand. Pour faire les travaux, quatre arbres matures ont été abattus. Ces arbres avaient de 35 à 50 ans.

Les deux arbres matures ont été abattus devant l’école. Photo : RueMasson.com

« Nous avons vu cette demande en [Comité consultatif d’urbanisme] CCU il y a quelques semaines [en mai]. Nous sommes toujours très attentifs quant aux demandes d’abattage d’arbres dans les projets. Cette fois-ci, nous avons dû à contre-coeur accepter l’expertise faisant foi du constat que les travaux nécessaires à la réfection des fondations de l’école entraînaient la coupe de ces arbres. Trop de racines doivent être coupées pour que les arbres ne survivent par la suite. Cependant, les travaux comprennent un réaménagement de la courette autour de l’entrée sur Dandurand et quatre arbres seront plantés en remplacement des deux abattus », a réagi la conseillère municipale du Vieux-Rosemont Christine Gosselin.

Comme dans le cas de la Plaza Saint-Hubert, l’Arrondissement Rosemont-La Petite-Patrie a expliqué que ces arbres n’auraient pas survécu aux travaux.

« Les travaux d’excavation au pourtour du bâtiment permettront d’installer un drain français et d’imperméabiliser les fondations du bâtiment. Ils nécessitent de refaire les trois perrons d’entrée donnant sur la rue Dandurand ainsi que sur la 5e et la 6e Avenue. Ainsi, les cours avant de l’immeuble donnant sur les voies publiques seront refaites », a souligné Marie-Claude Perrault des communications de l’Arrondissement Rosemont-La Petite-Patrie.

Sur la 5e Avenue avant l’abattage des arbres. Photo : RueMasson.com

La CSDM a également souligné que plusieurs arbres étaient malades. « Les arbres étaient rongés de l’intérieur, les troncs étaient infestés et pourris en certains endroits. Les émondeurs estimaient une vie d’au plus trois-quatre ans. L’émondage d’Hydro-Québec, afin d’assurer un dégagement de 4 mètres des fils électriques, a fragilisé la structure des arbres et les a rendus potentiellement dangereux », a expliqué Alain Perron, responsable des relations de presse de la CSDM.

Sur la 5e Avenue, deux frênes ont été abattus pour les travaux. Les arbres sur la 6e Avenue ont été épargnés. Photo : RueMasson.com

Les travaux ne sont pas encore terminés, mais devraient l’être dans les semaines à venir.

 

No comments

leave a comment

Publicité