Widget Image
Dernières nouvelles
Restez en contact :
mercredi le 14 novembre
HomeVie de quartierVitesse réduite à 40 km/h ou 30 km/h sur toutes les grandes artères
Publicité

Vitesse réduite à 40 km/h ou 30 km/h sur toutes les grandes artères

Lors de sa séance du 7 mai, le conseil d’Arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie entend adopter de nouvelles limites de vitesse pour plusieurs grandes artères du quartier d’ici la rentrée scolaire de septembre prochain.

L’objectif est de réduire la vitessse à 40 km/h ou 30 km/h sur les boulevards Saint-Michel et Pie-IX de même que l’avenue Christophe-Colomb. La vitesse sera de 30 km/h aux abords des écoles et des espaces verts.

La vitesse est déjà réduite à 40 km/h ou 30 km/h sur les 10 autres grandes artères de l’Arrondissement, c’est à dire : Clark, De Lorimier, D’Iberville, Jean-Talon, Papineau, Parc, Rosemont, Saint-Laurent, Saint-Urbain et Viau.  La vitesse est réduite à 30 km/h partout sur les rues résidentielles ou sur Masson et les rues commerciales.

Par voie de communiqué, on souligne que « Lors de sa prochaine séance ordinaire prévue le 7 mai, le conseil se prononcera sur une demande d’autorisation en ce sens au Service des infrastructures, de la voirie et des transports de la Ville de Montréal. »

IMG_7615

Puisque le conseil d’Arrondissement est composé d’élus de l’administration de Projet Montréal, il est peu probable que cette proposition ne doit pas adoptée.

La limite permise sur le boulevard Saint-Michel passerait ainsi à 30 km/h entre la rue Bélanger et le boulevard Rosemont et à 40 km/h entre le boulevard Rosemont et la rue Rachel. La limite de vitesse sur l’avenue Christophe-Colomb serait baissée à 30 km/h près des espaces verts et des écoles situés entre Jean-Talon et Rosemont, puis à 40 km/h entre le boulevard Rosemont et la limite nord de l’arrondissement.

Les véhicules circulant sur le boulevard Pie-IX devraient, pour leur part, ralentir à 40 km/h dès qu’ils emprunteraient cette voie de circulation sur le territoire de Rosemont–La Petite-Patrie.

« Nous sommes heureux de pouvoir offrir aux jeunes écoliers, à leurs parents, ainsi qu’aux résidants qui fréquentent nos parcs, des mesures concrètes pour améliorer leur sécurité aux abords des axes de transit importants, a déclaré par voie de communiqué le maire de l’arrondissement, François William Croteau. En diminuant ainsi la vitesse dans nos rues, nous visons toujours le même objectif, soit faire de nos quartiers des milieux de vie agréables où le transport actif est accessible et valorisé. Nous souhaitons donner le goût de la marche aux jeunes tout en favorisant l’appropriation des espaces publics par tous les citoyens, petits et grands. »

Latest comments

  • Complètement stupide comme réglement. Tellement que personne ne ralentit, comme quoi des fois le bon sens l’emporte et j’en suis très heureux.

  • il faut arrêter tout de suite cette nouvelle mode!

    si on roule à du 30 Km/h, on pollue durant deux fois plus longtemps qu’à du 60, pour le même trajet. Merci pour les riverains dont « l’heure de pointe » dure deux fois plus longtemps ! Surtout qu’à des vitesses aussi basses, il y a obligatoirement un effet « accordéon », c.à.d. des périodes de bouchons, encore plus polluants.

    Bien sûr, il y a des avantages à rouler à du 30 Km/h : on a le temps de regarder le paysage, les panneaux publicitaires, les jolies filles, ou de faire quelques texto, mais je doute que cette qualification d’« avantage » soit partagée par tous.

    Dans beaucoup de cas le 50 Km/h est déjà vite dépassé, parce que les circonstances de la route sont telles que cette limitation s’apparente plus à une moyenne qu’à un « dangereux maximum » à ne pas dépasser. Dès lors, le 30 Km/h est une limite tellement basse qu’elle est, en fait, le meilleur moyen d’apprendre aux automobilistes à ne pas respecter les limitations de vitesse.

    Mais, bien sûr, si les limitations de vitesses étaient raisonnables, on ne donnerait plus suffisamment de ticket.

    Si à cela on ajoute les politiques de suppression de parkings, et que l’on sait que 20% du trafic est consacré à la recherche d’une place de stationnement, on a, là encore, de quoi gagner 20% de pollution en moins (c’est énorme !)

    Certains espèrent ainsi inciter plus de citoyens à utiliser le vélo. Je ne pense pas qu’une politique qui génère volontairement embouteillage et pollution arrivera à en convaincre beaucoup de se lancer dans cette « soupe nauséabonde ».

    Quant aux navetteurs, nos chère taxi ou autre Uber, ils ne sont pas masochistes. Vu les embouteillages et les bouchons, Il y a longtemps qu’ils auraient choisi une solution alternative, s’il en existait de satisfaisante !

    En conclusion, il me semble que l’on nous indique suffisamment que la planète est en grand danger de réchauffement pour que l’on évite ce genre de décisions. Appel du pied aux partis raisonnables en la matière !

leave a comment

Publicité