Widget Image
Dernières nouvelles
Restez en contact :
vendredi le 21 septembre
HomeCultureL’histoire des ruelles du quartier en peinture
Publicité

L’histoire des ruelles du quartier en peinture

Les ruelles comme terrain de jeu et souvenirs d’enfance inoubliables? Ce n’est pas nouveau et ça ne date pas de la naissance des ruelles vertes.

Théâtre de jeux divers, de matches de hockey ou de baseball épiques ou d’activités commerciales variées, la ruelle est un monde en soi que chacun évoque avec enthousiasme, tendresse ou nostalgie.

La Société d’histoire Rosemont – La Petite-Patrie (SHRPP) fera revivre cette fin de semaine cet univers bien particulier en proposant l’exposition Viens jouer dans ma ruelle où l’on pourra admirer les oeuvres de l’artiste André Bellemare.

En partageant les souvenirs de celui qui a passé une partie de son enfance sur la 3e avenue, à l’ombre du poste de pompiers, entre les rues Masson et Dandurand, les visiteurs auront l’occasion de découvrir 15 toiles mettant en vedette une multitude de personnages dans diverses situations du quotidien.

Réalisées dans le style de la BD Où est Charlie?, ces toiles nous plongent au coeur des années 1940 et 1950, alors que les ruelles, véritables lieux de rencontre pour les résidants et d’activités commerciales, grouillaient de vie.

« Mon père et mon grand-père sont nés dans le quartier Rosemont. Mes œuvres racontent non seulement mes souvenirs d’enfance, mais aussi les leurs », précise M. Bellemare, qui compte bien être présent lors de l’exposition. « Je me réjouis à l’avance de rencontrer les gens, car mes toiles feront assurément remonter de belles émotions liées à leur jeunesse. Recréer le passé est pour moi une grande source de joie, car j’ai vécu une enfance heureuse dans les rues et les ruelles du quartier Rosemont. » – André Bellemare

Une technique bien particulière

Si le dessin, l’écriture, l’ébénisterie ou le vitrail sont des modes d’expression qu’André Bellemare utilise avec talent, l’artiste privilégie toutefois la peinture.

« La transposition de mon univers passe par le dessin et la couleur. J’aime aussi explorer le figuratif et l’abstraction. Cependant, les toiles que je présenterai lors de l’exposition Viens jouer dans ma ruelle sont le fruit d’une technique mixte. »

En effet, le dessin effectué à la mine de plomb sur une toile est ensuite fixé à l’encre de Chine, puis numérisé et transféré sur ordinateur. M. Bellemare utilise alors un logiciel pour appliquer les couleurs. L’œuvre sera par la suite transférée sur une toile selon la technique de la giclée sur toile. Enfin, les couleurs seront retouchées à la peinture acrylique et un gel sera appliqué afin de lui conférer une texture intéressante.

« Je peux ainsi faire des retouches et créer des variations à l’infini », précise l’artiste. Et, bonne nouvelle, il sera possible d’acquérir les œuvres exposées.

De nouvelles avenues pour faire revivre l’histoire du quartier

La Société d’histoire présente cet événement autant aux adultes qu’aux enfants. « Outre la série de conférences que nous présentons depuis plusieurs années, cette exposition nous permet de diversifier nos activités. Nous espérons ainsi susciter l’intérêt d’un plus grand nombre de gens. C’est, en effet, une belle occasion de nous faire connaître, plus particulièrement auprès des nouveaux résidants qui ont décidé de faire du quartier Rosemont leur lieu de vie », croit la présidente du conseil d’administration de l’organisme, Christiane Gouin.

Fait à souligner, l’artiste remettra un pourcentage des sommes recueillies par la vente de ses œuvres à la SHRPP.

L’exposition Viens jouer dans ma ruelle sera présentée au local de la SHRPP, situé au 5442, 6e avenue, juste derrière l’église Saint-Esprit. L’entrée sera gratuite.

Horaire:
Vendredi 20 avril, de 17 h à 21 h
Samedi 21 avril, de 10 h à 16 h
Dimanche 22 avril, de 12 h à 16 h

Latest comment

leave a comment

Publicité