Quatre ans de plus pour Projet Montréal dans Rosemont-La Petite-Patrie

Par -

Comme en 2013, Projet Montréal a remporté les cinq postes dans Rosemont-La Petite-Patrie, si ce ne que cette fois, ils pourront compter sur leur cheffe Valérie Plante à la Ville de Montréal.

«Nous avons travaillé tellement fort. Malgré un vent de face et une campagne négative, nous avons continué à travailler et proposer aux Montréalais une politique positive. C’est ce choix qu’ils ont fait», a déclaré François Croteau, peu après 21h15, lorsque les chaines de télévision ont annoncé la victoire de Valérie Plante face à Denis Coderre.

François Limoges, ému après l'annonce de la victoire de Valérie Plante.

François Limoges, ému après l’annonce de la victoire de Valérie Plante.

L’élection de la première mairesse de Montréal change la donne, selon le maire. Si les priorités à la mairie ne sont pas encore établies, des changements sont à prévoir.

«Le budget de la Ville doit être revu et cela aura un impact considérable sur notre budget, a déclaré celui qui remporte un troisième mandat. Il y a des priorités à revoir et des projets qui nous ont été toujours refusé par la Ville centre vont pouvoir se débloquer maintenant que nous partageons la même vision.»

Marc-André Gadoury, candidat défait à la mairie, n’était pas joignable dans la soirée.

Soirée d’émotions

Sans surprise, les candidats à la mairie dans Saint-Édouard, Étienne-Démarteau et Vieux-Rosemont ont obtenu des scores élevés.

Le maire sortant de Rosemont-La-Petite-Patrie, François Croteau, malgré de premiers résultats insolents, au-dessus de 75%, s’était montré prudent. «On va attendre avant de célébrer, mais c’est ce score qu’on attendait dans nos pointages.» Il a finalement été déclaré élu vers 21h30 et a été le premier maire d’arrondissement à monter sur scène comme tel. Il finit la course avec 68,05% face à Marc-André Gadoury.

M1M2

Ce dernier sera remplacé dans le district d’Étienne-Desmarteau par Stéphanie Watt, qui remporte le mandat avec 67,44% des voix face à l’ancien député péquiste Scott McKay.

ED1ED2

François Limoges, dans Saint-Édouard, en début de soirée, ne s’en cachait pas. «Je veux faire plus qu’en 2013. C’est clair que sur le terrain j’ai senti un plus grand engouement qu’il y a quatre ans.» Le conseiller sortant ne s’y est pas trompé, puisqu’il récolte plus de 77,20% des voix.

SE1SE2

Dans Vieux-Rosemont, Christine Gosselin l’emporte avec 67,54% des voix face à Myriam Laagad.

VR1 VR2

Dans Marie-Victorin, la victoire est beaucoup plus serrée. Jusqu’à 23h, Jocelyn Pauzé et Nathalie Fortin étaient au coude-à-coude, à moins de 50 voix d’écart.

Mais vers 23h15, le candidat a pu être soulagé, puisqu’une avance de 576 voix lui a été confiée à dix boites de la fin. «C’est enfin réglé, on va pouvoir prendre un peu de repos avant de faire la passation des dossiers à mon équipe», a déclaré le gagnant, dorénavant ancien directeur de Loisirs récréatifs et communautaires de Rosemont.

Son élection n’a été confirmée officiellement que lundi matin. Jocelyn Pauzé l’emporte sur Nathalie Fortin avec 52, 63% des voix et 568 votes de plus.

MV1 MV2

Une mairesse à Montréal

Valérie Plante

Valérie Plante a son arrivée au théâtre Corona.

C’est vers 22h50 que la première mairesse de Montréal, résidente de Rosemont-La Petite-Patrie, s’est présentée devant ses militants.

Acclamée chaudement, Valérie Plante s’est permis des pas de danse avant de passer à son discours. «Nous l’avons faite ensemble, cette victoire», a-t-elle célébré. La mairesse a déclaré vouloir être plus à l’écoute des citoyens. «Nous avons démontré qu’il ne fallait pas prendre les Montréalais pour acquis. Un changement de ton s’impose, de priorités aussi.»

Elle a tenu à remercier François Croteau et Luc Ferrandez, les deux seuls maires d’arrondissements élus de Projet Montréal en 2013. «Vous avez fait briller les idées de Projet Montréal, vous avez montré aux Montréalais ce qu’on pouvait faire de mieux.»

Elle a aussi touché un mot aux gens d’affaires, à la communauté anglophone et à Québec et Ottawa, souhaitant travailler en partenariat à tout le monde. «Je vous invite à prendre acte du message fort que vous envoient les Montréalais», a-t-elle déclaré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>