Programmes électoraux : les promesses des deux équipes dans l’Arrondissement

Par -

Projet Montréal : 107. Équipe Denis Coderre : 47. Tel est le nombre de promesses que les deux partis ont faites dans leur plateforme locale à destination des citoyens de Rosemont-La Petite-Patrie.
RueMasson.com a fait les comptes et a comparé les engagements des candidats. 19 propositions identiques (soit 17 % des promesses de Projet et 42 % d’Équipe Denis Coderre), d’autres, moins semblables, et des projets absents, et pourtant souvent débattus lors de la campagne.

Les propositions identiques

Si certaines mesures proposées sont plus détaillées que celles de camp adverse, force est d’admettre que 19 d’entre elles sont identiques.
Les deux équipes sont d’accord, entre autres, sur le développement du secteur Bellechasse, la création d’un budget participatif avec les citoyens, valoriser les artères commerciales, apaiser la circulation et améliorer la mobilité active et développer une infrastructure communautaire dans Marie-Victorin.

identique

Les presque identiques

Plusieurs mesures sont ressemblantes dans les plateformes, sans toutefois être identiques. Par exemple, Projet Montréal souhaite prioriser la sécurisation des abords des écoles alors qu’Équipe Denis Coderre prévoit le faire proche des résidences pour ainées.
De même, pour lutter contre l’insécurité alimentaire, Équipe Denis Coderre et Projet Montréal ont des solutions différentes à proposer.

pindentique

Les absents

Il est étonnant de constater que plusieurs mesures phares des candidats ne se retrouvent pas dans les plateformes locales. Ainsi pour Projet Montréal, sa promesse de revitaliser l’est de la rue Masson en créant une promenade urbaine et de créer une entrée vers le Jardin botanique n’est pas incluse dans les 107 engagements.
Quant à Équipe Denis Coderre, Marc-André Gadoury s’est plusieurs fois prononcé pour la création d’une brigade «trottoir», qui doit travailler sur l’amélioration de la propreté, du déneigement et de la qualité de cette infrastructure.

Les différences

Équipe Denis Coderre a misé sur l’ouverture des chalets de parc aux citoyens et organismes communautaires pour pallier le manque de locaux dans l’arrondissement. L’idée a toutefois été reprise par le candidat de Marie-Victorin, Jocelyn Pauzé, lors du dernier débat.
Projet Montréal a mieux élaboré sa politique d’accessibilité universelle pour les personnes à mobilité réduite. Son adversaire a toujours soutenu vouloir faire aussi des efforts dans cette direction.

La plateforme de Projet Montréal se retrouve sur leur site internet. Celle d’Équipe Denis Coderre est disponible en pdf.

difference_w

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>