Jocelyn Pauzé, l’âme de Marie-Victorin

Par -

Trente ans qu’il œuvre dans le district de Marie-Victorin. Autant dire tout de suite que Jocelyn Pauzé connait tous ses recoins comme sa poche. «Ce qui est fascinant, c’est qu’à chaque trois maisons, en porte-à-porte, je connais les gens. C’est stimulant pour moi de savoir que je peux œuvrer pour eux.»

Lire les autres portraits des personnes candidates

 

Le candidat de Projet Montréal vit son quartier, apprécie ses qualités, mais aussi ses défauts, ses problèmes, ses enjeux. Au coin de la 27e avenue et de la rue Beaubien, lieu de la rencontre, il montre avec fierté les aménagements faits par son administration pour sécuriser la route, où se trouvent trois écoles côte à côte.

«Les familles ont exigé depuis de nombreuses années des mesures d’apaisement, a indiqué le père de deux enfants. Et voilà, ç’a été fait, avec des saillies, des bollards au centre de la chaussée, la limite de 30km/h, bien visible. Il ne faut jamais oublier que le sens de ces mesures, ce n’était pas d’enlever les automobiles, mais de dire que la voie publique, elle appartient à tous, autant qu’aux enfants qu’aux adultes.»

La fermeture du centre Alphonse-Desjardins

Jocelyn Pauzé est familier du dossier de la fermeture du centre Alphonse-Desjardins, dans un peu plus d’un an, puisqu’il est directeur des Loisirs récréatifs et communautaires de Rosemont depuis 30 ans. Trouver une solution à ce problème fait déjà partie de ses tâches, qu’il compte poursuivre avec sa nouvelle casquette de conseiller de ville. «C’est mon principal engagement.»

«L’administration est en mode solution, a-t-il affirmé. Ce n’est pas évident, mais il a plusieurs scénarios qui sont discutés avec nous. L’idéal, c’est la construction d’un centre multifonctionnel dans Marie-Victorin, pour répondre aux différents besoins. En culture, avec une bibliothèque, en loisirs, avec un gymnase et des espaces communautaires.»

Pour autant, il ne s’avance pas sur les solutions de transition, qui existent, selon lui, dans les plans de la mairie. Une question de financement, puisqu’il faut considérer la location des salles en fonction du prix courant et, de ce fait, trouver les budgets pour cela.

Toutefois, le Rosemontois balaie d’un revers de la main d’une quelconque apparence de conflit d’intérêts. «C’est une question d’écoute des citoyens, explique-t-il. Je les entends chaque été, au camp de jour, s’inquiéter de la pérennité des services. Sans compter qu’on accueille une quarantaine d’organismes qui ne savent pas où ils logeront dans 2 ans. Il faut prendre le leadership pour faire avancer le dossier maintenant, et je suis un gars qui est vu comme associé aux loisirs par beaucoup.»

Réaménager Beaubien et Bélanger

Le district de Marie-Victorin souffre de l’absence d’une offre commerciale, principalement pour les produits frais. Le défi d’amener les entrepreneurs à s’installer dans le quartier est grand, et le candidat de Projet Montréal souhaite les attirer en améliorant le cadre de vie des rues Beaubien et Bélanger, sur le modèle de la revitalisation autour du parc Molson, plus à l’ouest.

«L’administration a fait ce qu’elle a pu pour embellir et sécuriser avec des saillies, justifie-t-il, mais ce n’est pas suffisant pour réaménager une rue qui est vivante et attrayante. On a été à la pointe de certaines choses en 8 ans, mais on ne peut pas tout régler en même temps.»

Jocelyn Pauzé souhaite aussi permettre l’installation de marchés publics dans les couts des écoles. «Quel magnifique espace que nos cours d’école pour briser les déserts alimentaires et donner accès à la nourriture, a indiqué celui qui a été pendant douze ans commissaire scolaire. Les gens ont faim de marchés publics à Montréal et la Commission scolaire de Montréal est ouverte à exploiter les courts d’école davantage avec les communautés. Elle avait même déjà mis en place des projets-pilotes.»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>