Un dernier débat à la mairie sans réelle surprise

Par -

Les deux candidats à la mairie de Rosemont-La Petite-Patrie ont pu réciter leurs programmes lors du dernier débat organisé par le collège Rosemont mardi soir.

L’objectif de l’exercice, animé par Gérard Beaudet, urbaniste et professeur à l’Université de Montréal, et présenté devant une soixantaine de personnes, était d’intéresser les jeunes à la politique municipale, a indiqué Sébastien Adam, organisateur de la soirée.

Les programmes de Projet Montréal et d’Équipe Denis Coderre ont été déclinés en six thèmes, soit mobilité, participation citoyenne, vie de famille, mixité sociale et accès à la culture. Une période de questions du public a succédé aux exposés oraux de François Croteau et Marc-André Gadoury.

Les candidats sont d’accord à ce que le secteur Bellechasse, un immense terrain municipal a à l’ouest de la station Rosemont, doit accueillir des logements sociaux et un milieu de vie complet, augmenter les services de transports en commun et sécuriser les déplacements des piétons et des cyclistes.

Prolongement de la ligne 47?

Si aucune nouvelle promesse n’a été faite, Marc-André Gadoury est revenu sur un engagement qu’il tenait depuis le début de la campagne, puisqu’à plusieurs reprises, il a mentionné que le prolongement de la ligne d’autobus 47, sur la rue Masson, vers l’est était déjà négocié par son camp. «Il y a un projet important de modifier la 47 ou la 27 [Saint-Joseph] afin d’avoir un terminus est à Pie-IX», a-t-il dit en nommant, en plus, l’ouverture d’une ligne express 497 sur le boulevard Rosemont ou l’instauration de vélo-cargo en libre-service.

Diminuer sa consommation d’eau

Le candidat d’Équipe Denis Coderre a aussi expliqué vouloir pousser les Montréalais à diminuer leur consommation d’eau municipale contre des incitatifs, semble-t-il, financiers et d’améliorer l’offre de locaux de créations pour les artistes. «Les artistes du quartier ont besoin d’endroits de création et je m’engage à en trouver. Nous avons différents outils comme le zonage qui peut être modifié dans zones industrielles.»

Travailler avec la ville centre

Très critiqué depuis le début par Équipe Denis Coderre pour son incapacité à travailler avec la ville centre, François Croteau est revenu sur les relations qu’il a tenu avec Union Montréal, puis l’administration Coderre.

« La collaboration, c’est de parler nos idées et faire les choses ensemble. Énormément de choses ont été faites en collaboration, comme la bibliothèque Marc-Favreau. Mais quand nos visions s’opposent de bonne volonté, il est normal qu’il y ait une brisure et qu’on ne discute plus. C’est sain que tout le monde ne partage pas la même opinion, car ça fait évoluer les idées. »

Le maire sortant a rappelé l’importance pour les jeunes adultes d’aller voter. «Quand on parle de participation citoyenne, il y a un geste très important, c’est d’aller voter. Trop de gens ne participent pas à la vie démocratique. Aujourd’hui, nous décidons de votre avenir de jeunes. Ne laissez pas les autres prendre des décisions à votre place.»

1 commentaire à Un dernier débat à la mairie sans réelle surprise

  1. Claude Tilly

    Mon choix est définitivement Marc-André Gadoury comme maire de Rosemont-La-Petite-Patrie. Un homme d’action qui n’a pas la langue de bois et qui travaille pour les gens. Assez de Croteau! Il est temps d’arriver au 21e siècle!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>