Où sont vos avertisseurs de fumée?

Par -

Ne jouez pas avec le feu! Assurez-vous que vos avertisseurs de fumée soient bien positionnés et toujours fonctionnels.

« L’avertisseur déclenchait trop souvent, c’est pour ça qu’on a enlevé la pile. » Des excuses de la sorte, les pompiers en entendent toutes les semaines. Quand ils vont de porte en porte pour sensibiliser les occupants, ils voient régulièrement des avertisseurs sans pile, mal positionnés ou simplement absents.

La présence d’avertisseurs de fumée est essentielle. La responsabilité du bon fonctionnement de ces appareils revient au propriétaire. Si le logement est loué, ce sont les locataires qui sont responsables de changer les piles.

Un par étage

Il doit y avoir un avertisseur de fumée par étage, incluant le sous-sol et même le grenier s’il est aménagé. C’est le minimum, mais on peut faire mieux.

Il est recommandé de mettre aussi des avertisseurs de fumée dans les chambres à coucher, dont celles des enfants et des adolescents.

Si la maison ou le condo ont été construits ou rénovés depuis 2005, il faut respecter les dispositions de la plus récente version du Code de construction, qui prévoit que les avertisseurs de fumée soient reliés entre eux par un circuit électrique. De cette façon, si de la fumée est détectée sur un étage, tous les avertisseurs sonneront l’alarme en même temps.

Malheureusement, il se fait beaucoup de rénovations majeures par des gens qui ignorent ces dispositions du Code. On voit parfois des avertisseurs jaunis dans les logements complètement rénovés.

Chaque avertisseur de fumée porte une date de fabrication. Quand il a plus de 10 ans, il doit être changé. Il existe aujourd’hui sur le marché toute une gamme d’avertisseurs, du modèle vendu avec une pile qui durera 10 ans à ceux qui se programment pour communiquer entre eux sans fil et sonner l’alarme simultanément.

L’emplacement idéal d’un avertisseur est au plafond du corridor qui mène aux chambres à coucher. Trop proche de la cuisine, il sonnera trop souvent et on finira par le priver de sa pile. Il est préférable aussi de l’éloigner de la sortie de la salle de bain, certains modèles pouvant se déclencher par la vapeur.

Ce que dit le Code de construction (2005)

  • Un avertisseur de fumée par étage, y compris le sous-sol.
  • Chaque chambre doit être protégée par un avertisseur, à l’intérieur ou à l’extérieur à moins de cinq mètres de sa porte.
  • Les avertisseurs doivent être installés au plafond ou près du plafond

André Dumont, alias Inspecteur D, est inspecteur en bâtiment et chroniqueur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>