Les partis Équipe Denis Coderre et Projet Montréal seuls dans Rosemont-La Petite-Patrie

Par -

Dix-huit noms seront inscrits sur les bulletins de vote des électeurs de Rosemont-La Petite-Patrie le 5 novembre prochain. Si dans l’arrondissement, ce ne sont que des duels entre Équipe Denis Coderre et Projet Montréal, huit candidats se sont déclarés dans la course à la mairie de Montréal.

La fermeture des dépôts de candidature pour les prochaines élections municipales vendredi 6 octobre a donné son verdict. Seul Marc-André Gadoury, d’Équipe Denis Coderre, se dresse sur le chemin d’un troisième mandat de François Croteau à la mairie de Rosemont-La-Petite-Patrie.

Dans Saint-Édouard, le conseiller de ville sortant de Projet Montréal, François Limoges, affrontera Jack Y. Hallak. Pour les trois autres districts, il s’agira de duels de nouvelles têtes. Stéphanie Watt, de Projet, se mesurera à l’ancien député péquiste Scott McKay dans Étienne-Desmarteau. Mariam Lagaad, d’Équipe Denis Coderre, fera face à Christine Gosselin dans Vieux-Rosemont. Dans Marie-Victorin, Jocelyn Pauzé, de Projet s’opposera à Nathalie Fortin.

À la mairie

À côté des deux meneurs dans les sondages à la mairie de Montréal, Denis Coderre et Valérie Plante, le parti Coalition Montréal mise sur Jean Fortier, ancien président du comité exécutif de la ville sous Pierre Bourque entre 1998 et 2001.

Cinq candidats indépendants tentent aussi leur chance pour s’installer à l’hôtel de ville de Montréal: Bernard Gurberg, propriétaire du cinéma Dollar, dans Notre-Dame-de-Grâce, Fabrice Ntompa Ilunga, à la tête du mouvement Regroupement citoyen pour l’avancement de nos communautés qui souhaite porter des personnes issues des minorités visibles à des postes de pouvoir, Tyler Lemco, un youtubeur anglophone connu pour sa participation à la série de vidéo Epic Meal Time, souhaite «plus de bières, plus de poutines et une coupe Stanley à Montréal», Philippe Tessier et Gilbert Thibodeau, ancien candidat de l’Équipe Denis Coderre en 2013 pour la mairie du Plateau-Mont-Royal, qui veut réduire le nombre d’élus ou encore de prolonger le métro jusqu’à Pointe-aux-Trembles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>