Les travaux à l’école Sainte-Bibiane pourront commencer, la réouverture prévue en 2020

Par -

Le ministre de l’Éducation Sébastien Proulx était à l’école Sainte-Bibiane (qui est fermée depuis juin 2015) dans Rosemont-La Petite-Patrie pour annoncer un investissement de 655 millions de dollars pour la réfection des écoles du Québec.

Pour la Commission scolaire de Montréal, le montant investi sera de 128 millions pour 170 projets. La rénovation de l’école Sainte-Bibiane pourra donc enfin commencer. Car depuis la fermeture de l’école et le déménagement des enfants à l’école Sans-Frontières, rien n’a été fait.

Le montant pour la rénovation de Sainte-Bibiane est de 16 millions de dollars comme demandé par la Commission scolaire de Montréal.

Une attente de presque 2 ans pour le financement

C’est en novembre 2014 qu’on apprenait que les élèves de Sainte-Bibiane devaient être relocalisés pour permettre la rénovation de l’école. Les enfants ont déménagé à Sans-Frontières lors de la rentrée 2015. Depuis juin 2015, l’école est donc vide, mais aucun travaux n’a pu être effectué, car le ministère de l’Éducation n’avait pas confirmé le montant total pour les travaux.

« Nous sommes heureux d’avoir enfin une annonce concrète. Il reste que durant les dernières années, le projet a tout de même avancé (analyses, plans…). Mais les processus sont d’une complexité et d’une lenteur désespérantes. Nous espérons que la nouvelle d’aujourd’hui accélérera la réalisation et surtout que le projet final s’avère à la hauteur des besoins réels. Nous avons besoin de vision d’avenir », a commenté la présidente du CE de Sainte-Bibiane, Nathalie Cherrier.

 

IMG_3888

L’école Sainte-Bibiane fermée et vide en septembre 2016. Photo : RueMasson.com

Une réouverture prévue pour la rentrée 2020

La première étape pour les travaux de Sainte-Bibiane est la demande pour un permis de démolition. En effet, l’école sera partiellement démolie. La façade art déco et la partie centrale sera conservée.

« Le projet prévoit la réhabilitation complète de la partie avant du bâtiment situé sur la 13e avenue et la démolition, puis reconstruction du reste du bâtiment avec l’ajout d’un nouveau gymnase, mais sans ajout d’espace. L’élaboration des plans et devis de la nouvelle école est bien avancée et le travail se poursuivra, avec la collaboration de l’arrondissement, pour obtenir le permis de démolition et commencer les travaux dès que possible », ajoute Jean-Denis Dufort.

La réouverture de l’école est prévue pour 2020.

Pas d’espace supplémentaire pour le dîner et le service de garde

Le commissaire scolaire et la présidente du conseil d’établissement de l’école Nathalie Éthier se désolent que le manque d’espace sera encore un problème.

« Tel que mentionné par Nathalie Cherrier, on construit malheureusement selon des vieilles normes, sans tenir compte qu’en 2017, presque tous les élèves dînent à l’école le midi et fréquentent le service de garde en après-midi. Les normes actuelles prévoient la construction de seulement 3 locaux de service de garde pour près de 300 élèves alors sans ajout d’espaces polyvalents supplémentaires ou de cafétérias, ça signifie que les élèves devront continuer de diner et faire des activités dans leur classe. »

Pour voir des images de l’école Sainte-Bibiane actuellement et le reportage de Radio-Canada.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>