Les résidents de Rosemont-La Petite-Patrie subiront la plus forte hausse de taxes

Par -

Les contribuables de Rosemont-La Petite-Patrie subiront une augmentation moyenne de leurs taxes municipales de 2,6 %. La hausse la plus importante pour l’ensemble de la ville de Montréal.

Pour 2016, la hausse de taxes moyenne était de 2,3 % dans Rosemont-La Petite-Patrie.

Pour 2015 : Augmentation de taxes de 3 % dans Rosemont-La Petite-Patrie

Pour 2014 : Augmentation des taxes de 2,6 % dans Rosemont-La Petite-Patrie

Pour 2013 : Forte augmentation de taxes dans Rosemont (3%)

Pour 2012 : Le budget de Montréal engendrera des augmentations de taxes (4,3%)

Pour 2011 : Le maire de Rosemont dénonce l’augmentation de taxes (5,3 %) Augmentation de taxes de 5,3 % dans Rosemont (Ajout)

Cette hausse survient alors que les immeubles de l’Arrondissement ont subi la plus basse hausse foncière des 6 dernières années avec 9,3 %. En 2010, l’augmentation de l’évaluation foncière était de 28,4 % et 25 % en 2013.




tous-les-arrondissements

Les deux autres arrondissement qui suivent sont  Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce avec une augmentation de 2,5 % puis Outremont et le Plateau-Mont-Royal avec 2,4 % de hausse.

Les plus chanceux sont les résidents de LaSalle et Anjou qui auront des réductions de taxes.

La hausse de taxes pour les immeubles non résidentiels sera de 1,9 %.

financement-arrondissements

Hausse plus élevée pour les unifamiliales et les plex

La hausse moyenne de taxes sera de 3,1 % pour les unifamiliales et les plex, de 1,5 % pour les condos et 2% pour les édifices de 6 logements et plus.

taxes1

Un exemple concret

Pour une résidence de Rosemont-La Petite-Patrie d’une valeur de 441 833 $ en 2017, l’augmentation de taxes sera de 95 $ pour l’année. Les taxes était de 3 623 $ en 2016 et s’élèveront à 3 718 $. Ceci même si les taxes d’Arrondissement sont parmi les moins élevées dans Rosemont-La Petite-Patrie.

taxes1

Une moyenne de 1,7 % d’augmentation

Au niveau de la taxation, l’augmentation des charges fiscales relevant du conseil municipal est de 1,8 % en moyenne pour les immeubles résidentiels. Cependant, en tenant en compte la variation des taxes locales, la hausse des charges fiscales totales s’établit à 1,7 % en moyenne.
« L’augmentation des charges fiscales totales de 1,7 % pour les immeubles résidentiels est la plus faible des huit dernières années. Encore une fois, nous respectons notre engagement de limiter la hausse au taux d’inflation qui, en 2017, selon les projections, sera de 1,8 % pour la région de Montréal », a indiqué le maire Coderre.

source-financement

Plus d’information :

Le budget en détail 

Le budget en bref

L’article de Radio-Canada.ca

depenses-rosemont

budgets-arrondissements

evolution-des-revenus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>