D’immenses chaises longues fabriquées en frêne récupéré

Par -

Deux parcs de Rosemont-La Petite-Patrie bénéficient de mobilier urbain fabriqué avec le frêne infecté.

À lire aussi :

Des bancs et des bacs à fleurs fabriqués en frêne, infecté à l’agrile

D’immenses chaises longues ont été installées aux parcs Molson et Joseph-Paré. Contrairement au mobilier urbain des rues Masson et boulevard Saint-Laurent qui n’ont pas été traité, le bois de ces chaises a été séché durant 2 mois, puis il a reçu deux couches d’huile écologique pour l’extérieur. Ce qui leur donne une teinte brune.

Deux bancs circulaires y prendront également place, au printemps prochain.

Le bois de plus de 200 frênes du territoire a été transformé en 112 pièces de mobilier urbain qui ont été installées sur l’espace public depuis le printemps dernier, ceci incluant le mobilier urbain sur la Promenade Masson et le boulevard Saint-Laurent.

Deux organismes à but non lucratif qui soutiennent des jeunes et des adultes engagés dans une démarche de réinsertion socio-professionnelle, soit Écolo-Boulot et Les Ateliers d’Antoine, ont créé ce mobilier urbain.

D’autres projets de valorisation prévus en 2017

Puisque l’infestation d’agrile continuera de sévir sur l’ensemble du territoire montréalais, l’Arrondissement entend poursuivre sur sa lancée en développant de nouveaux projets de valorisation du bois de frêne l’an prochain. Il est prévu en effet que lorsque le mobilier urbain traditionnel arrivera à la fin de sa vie utile, il sera remplacé par des pièces confectionnées à partir de bois de frênes abattus sur le territoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>