Widget Image
Dernières nouvelles
Restez en contact :
vendredi le 14 juin
HomeVie de quartierLe Frigo des Ratons de Rosemont doit déménager, sinon il fermera
Publicité

Le Frigo des Ratons de Rosemont doit déménager, sinon il fermera

Petite bombe dimanche sur les réseaux sociaux quand le fondateur du Frigo des Ratons de Rosemont, Patrick Bodnar, a publié un message soulignant que le Frigo communautaire devra déménager d’ici le 15 mai, sinon il fermera tout simplement.

Ouvert depuis à peine un mois, le Frigo communautaire est situé au coeur d’une ruelle verte fortement fréquentée par les résidents et leurs enfants qui y jouent tous les jours comme dans la majorité des ruelles.

L’arrivée du Frigo ne s’est pas faite sans heurts puisqu’il a grandement augmenté l’achalandage dans la ruelle.

Un problème d’automobile réglé

Le responsable du Frigo des Ratons de Rosemont a du mettre une pancarte pour souligner qu'il était interdit d'aller dans la ruelle en voiture. Photo : RueMasson.com

Le responsable du Frigo des Ratons de Rosemont a du mettre une pancarte pour souligner qu’il était interdit d’aller dans la ruelle en voiture. Photo : RueMasson.com

Le premier problème que la présence du Frigo a engendré est le fait que des automobilistes venaient déposer de la nourriture en voiture, malgré le fait qu’il est interdit de transiter par les ruelles. Finalement après plusieurs messages, la mise en place de pancartes soulignant qu’il était interdit d’y aller en voiture, les automobilistes ont compris. « Le trafic routier s’est réglé », explique Patrick Bodnar.

À lire aussi :  Les poubelles des épiceries regorgent de nourriture encore bonne

Un problème d’achalandage et d’intimité

Pourquoi ce projet de Frigo n’a pas fonctionné? « Il était au centre de la ruelle, trop au coeur de l’intimité des résidents et de l’aire de jeu des gens. Les parents s’inquiétaient de la présence d’inconnus dans la ruelle ».

Est-ce que Patrick Bodnar avait consulté ses voisins avant d’implanter le Frigo? (Et ce  même s’il n’en avait pas l’obligation puisque le frigo était situé sur un terrain privé et que la ruelle est un espace public que tout le monde peut fréquenter). « Certains voisins ont été consultés, mais au départ, il n’était pas question que ça prenne autant d’ampleur », reconnait-il.

Il ajoute qu’un tel frigo serait mieux situé au bout des ruelles, un peu moins dans l’intimité des résidents pour qui les ruelles deviennent une extension de leur cour arrière.

C’est le cas du Frigo des écureuils gourmands dans la ruelle Dandurand.

À lire : Un nouveau frigo communautaire voit le jour dans une ruelle de Rosemont

Une question de responsabilité civile?

Les organismes communautaires qui pourraient aussi être intéressés à reprendre le Frigo ont des questions légales. « On cherche à obtenir un avis légal sur la responsabilité civile. Une personne qui donne de façon désintéressée et honnête n’est pas responsable des aboutissants de son don. On cherche à avoir un avis de juriste pour vérifier la responsabilité civile d’un organisme prendrait en charge un frigo pour qu’il soit un lieu d’échange entre citoyens. C’est la pierre d’achoppement », explique Patrick Bodnar.

Les deux députés provinciaux de Rosemont et Gouin, respectivement Jean-François Lisée et Françoise David ont souligné appuyer le Frigo.

Le maire François Croteau n’a pas répondu à notre demande d’entrevue.

Ce matin, Hugo Lavoie en parle aussi à Gravel le matin.

No comments

leave a comment

Publicité