12,2 millions pour rénover les écoles de Rosemont, mais déjà dépensés

Par -

Les écoles de Rosemont (n’incluant pas celles de la Petite-Patrie) auront 12,2 millions des 79 millions prévus pour la Commission scolaire de Montréal. Le ministre de l’Éducation, Sébastien Proulx, a annoncé 367 millions de plus pour les écoles hier matin à Montréal.

Si le commissaire scolaire de Rosemont, Jean-Denis Dufort est heureux de ces montants, il souligne que ce n’est pas de l’argent neuf.  « Ces investissements étaient déjà au budget 2015-2016 adopté en juillet 2015.  Les sommes sont même déjà dépensées ou engagées car plusieurs projets sont déjà réalisés ou en cours. »

Ce dernier espère par contre obtenir des sommes supplémentaires pour le budget 2016-2017. « Pour Rosemont, plusieurs travaux de maintien des bâtiments sont requis, tout comme la réalisation des projets d’ajout d’espace pour répondre à l’augmentation importante du nombre d’élèves », ajoute-t-il.
Après vérification auprès du ministère de l’Éducation, on nous informe que d’autres annonces sont prévues pour les investissements dans la région de Montréal. Aucune date ne nous a été confirmée.

Un problème de surpopulation des écoles dans Rosemont

Depuis quelques années, les écoles de Rosemont souffrent d’une surpopulation en augmentation. Presque toutes les écoles dépassent leur capacité d’accueil sauf Saint-François-Solano. 

Jean-Denis Dufort souligne qu’on prévoit accueillir 379 élèves de plus dans Rosemont l’an prochain, soit une augmentation de 7 %. « Autant que les quartiers Tétreaultville, Mercier, Hochelaga, St-Michel, Villeray et Grand Plateau réunis », a-t-il calculé.

En moyenne, c’est 200 à 250 élèves qui s’ajoutent dans les écoles rosemontoises chaque année. Les écoles primaires de Rosemont accueilleront l’an prochain 1200 élèves de plus qu’en 2005-2006. Et avec les projets résidentiels prévus dans le quartier (surtout dans Angus) pour attirer les familles, l’augmentation du nombre d’enfants devrait continuer.

« Afin de pouvoir scolariser ces élèves dans leur quartier, on compte sur la réalisation dans les plus bref délais de plusieurs projets d’agrandissement et de rénovation pour les écoles Alphonse-Desjardins, Saint-Albert-le-Grand, Sainte-Bibiane, Sainte-Bernadette-Soubirous, Saint-Jean-Vianney. De tous ces projets, seul l’agrandissement de l’école Alphonse-Desjardins (6 classes) a obtenu un financement suffisant pour sa réalisation », explique Jean-Denis Dufort.
Cette surpopulation entraine des déplacements d’élèves comme on l’écrivait la semaine dernière. Plusieurs enfants en libre choix seront forcés de retourner à leur école de quartier en septembre 2016. 
Nous n’avons pas réussi à rejoindre le commissaire scolaire de Petite-Patrie-Rosemont Ouest pour avoir le montant des projets dans la partie ouest de l’Arrondissement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>