Quand l’air est trop humide l’hiver à l’intérieur

Par -

Vous avez de la condensation sur vos fenêtres? Une sensation d’humidité à l’intérieur? Des odeurs qui ne partent pas? Ouvrez les fenêtres!

Dans nos vieux logements de Rosemont, pas évident d’atteindre le parfait confort en hiver. Si votre peau vous démange ou que vos sinus sont irrités, l’air est trop sec, comme j’en parlais dans mon précédent article.

À l’inverse, votre logement souffre peut-être d’un manque de ventilation. L’humidité que vous générez par vos douches et en cuisinant ne s’évacue pas bien. Quand il fait très froid à l’extérieur, de la condensation se forme sur vos fenêtres.

Sources d’humidité :

  • salle de bain sans extracteur d’air
  • hotte de cuisinière qui ne rejette pas d’air à l’extérieur
  • animaux de compagnie, aquarium
  • lessive séchée à l’air
  • humidité du sol qui pénètre par le sous-sol
  • fuite d’eau dans le système de plomberie
  • infiltration d’eau par le toit ou les murs
Hydromètre électronique. PHOTO : André Dumont/RueMasson.com

Hydromètre électronique. PHOTO : André Dumont/RueMasson.com

Pour confirmer l’excès d’humidité dans l’air, procurez-vous un hygromètre (moins de 20 $ en quincaillerie). Lorsque la température chute sous zéro, le taux d’humidité devrait se maintenir sous 40 %.

Un taux d’humidité trop élevé et une absence de ventilation entraînent plusieurs conséquences :

  • mauvaise qualité de l’air
  • possibilité de formation de moisissures
  • condensation sur les fenêtres et même sur certains murs
  • coûts de chauffage plus élevés (l’air humide requiert plus d’énergie à chauffer)

Si vous croyez qu’en hiver, il est judicieux de ne pas faire fonctionner l’extracteur d’air de la salle de bain ou la hotte de cuisinière, détrompez-vous! Vous n’économisez pas en frais de chauffage et la qualité de l’air que vous respirez à l’intérieur se détériore.

Au fil des changements de portes et fenêtres et des nouvelles couches de peinture, plusieurs vieux logements sont devenus plus étanches. Ils ne « respirent » plus comme autrefois, quand l’air se renouvelait en passant sous les vieilles portes.

Pour renouveler l’air en hiver, ouvrez quelques fenêtres pendant deux ou trois minutes tous les jours. L’air vicié humide s’échappera. Il sera remplacé par de l’air propre et sec, plus facile à chauffer.

Je vous recommande de laisser en marche l’extracteur d’air de la salle de bain dix minutes après une douche ou un bain. Cherchez des fuites d’eau sous les lavabos et vérifiez aussi le taux d’humidité au sous-sol. Un chauffage au sous-sol ou au vide sanitaire peut aider à combattre l’humidité.

Afin de favoriser la circulation de l’air, laissez ouvertes les portes des pièces. Ouvrez les rideaux le jour et déplacez les meubles qui sont trop près des murs.

André Dumont est inspecteur en bâtiment et chroniqueur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>