Érika Duchesne et Marc-André Gadoury expulsés du bureau des élus

Par -

Le conseiller Marc-André Gadoury, qui a quitté Projet Montréal pour l’Équipe Coderre, et Érika Duchesne, qui est devenue indépendante, n’auront plus de locaux dans le secteur du bureau des élus. 

Deux locaux ont été créés non loin de l’entrée du bureau des élus pour les conseillers municipaux qui forment maintenant une opposition officielle dans l’Arrondissement. L’espace du bureau des élus est occupé par le maire, les élus, les secrétaires et le personnel politique. L’accès en est protégé par un code d’accès.

Ce déménagement a vivement fait réagir la conseillère Duchesne hier soir lors de la réunion du conseil d’Arrondissement. Elle s’est scandalisée de ce qu’elle appelle un évincement et a aussi émis des inquiétudes pour sa sécurité si elle se retrouvait seule au bureau.

Le conseiller Gadoury à la porte de l'un des deux nouveaux bureaux de l'opposition. Sur la photo, la porte d'entrée du bureaux des élus est au fond. Photo : RueMasson.com

Le conseiller Gadoury à la porte de l’un des deux nouveaux bureaux de l’opposition. Sur la photo, la porte d’entrée du bureau des élus est au fond. Photo : RueMasson.com

En entrevue Érika Duchesne souligne qu’elle a été membre de Projet Montréal depuis 2009 avant de quitter le parti durant l’automne 2015. « Je connais les valeurs du parti et  il y a toujours eu cette idée de cohabitation et de travail d’équipe. Dans tous les autres arrondissements où on a des élus qui sont dans l’opposition, on a des bureaux qui sont avec les autres et des postes dans divers comités et peuvent travailler sur des dossiers. Je ne comprends pas du tout pourquoi le maire Croteau, membre de Projet Montréal, ne fait pas avec ses conseillers d’opposition ce que les autres partis font avec les élus de Projet Montréal  dans les autres arrondissements ».

Est-ce que la conseillère a fait valoir ses arguments au maire ? « Monsieur Croteau fait envoyer des courriels, mais depuis que je suis indépendante, il ne m’a jamais reparlé pour discuter des façons de faire », ajoute-t-elle.

Le maire François Croteau explique que ces changements ont pour but de faciliter le travail de l’opposition. « L’opposition a un rôle important à jouer en démocratie. Il y a des questions de confidentialité dans le travail de part et d’autre qui sont importantes. Chacun doit jouer son rôle de façon optimale et doit avoir les meilleures conditions pour pouvoir le faire. Dans les circonstances, autant l’opposition que nous, lorsqu’on reçoit des citoyens ou toute autre question, la plupart du temps, tout le monde doit travailler porte close. Ce n’est pas une demande de l’opposition », a-t-il expliqué.

« Cela dit nous voulions leur donner de meilleures conditions de travail au point de vue de la confidentialité. C’est essentiel si on veut que l’opposition puisse jouer son rôle de chien de garde de l’administration ». – François Croteau

Le conseiller Gadoury ne pense pas que le déménagement de bureau améliore ses conditions de travail puisque les bureaux sont petits et situés dans un couloir.  Il est impossible dans ces deux bureaux de recevoir plus que deux citoyens.

« En fermant la porte, il n’y avait aucun problème dans nos anciens bureaux. J’y suis actuellement pour vous parler et j’ai simplement fermé la porte, souligne Marc-André Gadoury.  Le seul que ça dérange, c’est le maire d’Arrondissement. »

Il est impossible de connaître les coûts pour la construction de ces deux bureaux qui ne donnaient pas sur le couloir, il a fallu faire des cloisons et ouvrir de l’autre côté. L’aménagement de ces bureaux est inclus dans le réaménagement de l’espace pour regrouper les employés des services techniques qui travaillaient sur des Carrières et le bureau Accès Montréal qui descend du 3e étage au deuxième. Ces frais seraient minimes.

Par ailleurs, il y a eu un petit changement de place des élus lors du conseil. La conseillère Duchesne qui était assise à côté du maire Croteau a échangé sa place avec le conseiller François Limoges. Personne ne lui l’avait mentionné, elle s’en est aperçu par hasard et ne comprenait pas ce changement.

Les élus lors du conseil d'Arrondissement du 18 janvier. Photo : RueMasson.com

Les élus lors du conseil d’Arrondissement du 18 janvier. Photo : RueMasson.com

Portes ouvertes des élus de l’opposition

Les citoyens pourront voir en personne les nouveaux bureaux de l’opposition lors de plusieurs portes ouvertes organisées par Érika Duchesne et Marc-André Gadoury. « C’est quelque chose que je voulais organiser dès mon élection, mais ça n’était pas la priorité de l’équipe. Nous le faisons donc maintenant », a-t-elle souligné.

Les deux élu-e-s accueilleront les citoyens les samedis 30 janvier, 5 mars, 2 avril, 30 avril et 4 juin 11 h à 14 h et les mercredis 17 février, 16 mars, 13 avril, 18 mai et 15 juin de 17 h à 20 h.

Les bureaux de l’Arrondissement Rosemont-La Petite-Patrie sont situés 2e étage de l’édifice du 5650, rue d’Iberville, entre les rues Dandurand et Holt.

 

3 commentaires à Érika Duchesne et Marc-André Gadoury expulsés du bureau des élus

  1. Laurie McLaughlin

    Dommage que les valeurs de PM ne sont plus respecter ici a Rosemont.

  2. Cherrier François

    Bien beau tout ça mais les nouveaux bureaux sont-ils accessible pour une personne utilisant un A.M.M. ?
    On ne parle jamais ou presque de cela comme si nous n’étions inexistant ! Beau précédent pour une ville
    qui ce dit devenir accessible pour son anniversaire !

  3. Pierre G

    Notre maire est de plus en plus « cheap » avec tous ceux qui ne sont pas d’accord avec lui. Quel manque de classe. Ça n’augure pas bien pour Rosemont.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>