Un conseil long et tendu entre les élus

Par -

La réunion du conseil de décembre de l’Arrondissement Rosemont-La Petite-Patrie était plutôt long et tendu. Plusieurs allusions de non-collaboration, de partisanerie et de mesquinerie fusaient, tous partis confondus. Des citoyens ont même pris la peine de mentionner aux élus d’avoir plus de décorum!

Pour voir l’ordre du jour et les principaux points du conseil du 7 décembre 2015

Le conseiller Marc-André Gadoury a lancé publiquement plusieurs flèches à l’administration dénonçant le manque de collaboration et de transparence. Le maire François Croteau ainsi que le conseiller François Limoges l’ont rabroué l’accusant de faire de la politique partisane.

Perte de poste pour Érika Duchesne

La conseillère du Vieux-Rosemont Érika Duchesne a appris sur l’ordre du jour qu’elle perdait son poste de représentante de l’arrondissement au conseil d’administration de la CDEC de Rosemont-La Petite-Patrie, maintenant PME MTL Centre-Est.

Il a plutôt été proposé de nommer le maire François William Croteau au CA de ce nouvel organisme de développement local et régional. Mme Duchesne a demandé le vote qu’elle a perdu 3 contre 2.

Elle a toutefois eu un appui à un avis de motion déposé au début du conseil. Elle souhaite la création d’un Conseil jeunesse de Rosemont-La Petite-Patrie, comme c’est déjà le cas à Montréal et à Verdun, pour qu’il soit fonctionnel pour le 375e anniversaire de Montréal. Elle a obtenu l’appui des conseillers Marc-André Gadoury et François Limoges.

Les séances du conseil en 2016

Le conseil a également adopté le calendrier des séances ordinaires pour l’année 2016. La prochaine réunion se tient le 18 janvier 2016. Nouveauté, il y aura dorénavant une séance du conseil en août.

Louer un espace de stationnement

Avis de motion pour une modification sur le Règlement d’urbanisme afin « d’autoriser et d’encadrer l’usage complémentaire par un tiers d’un espace de stationnement, d’un espace de terrain ou d’un espace d’entreposage»

Ce projet de règlementation fait grand plaisir à Julien Carcaly, directeur chez TwiZimo, une plate-forme de location d’espace d’entreposage entre particuliers. Il n’avait que de bons mots pour le conseiller Guillaume Lavoie qui tente d’ajuster la règlementation pour faciliter l’exercice de l’économie collaborative.

Actuellement, « si un particulier loue un espace d’entreposage, il est considéré aux yeux des règlementations de la ville comme en faisant un usage commercial. Ceci implique notamment des assurances professionnelles qui sont hors de prix pour un particulier. Si il est considéré comme en faisant un usage accessoire, son assurance personnelle le couvre et dans la majorité des cas, cela ne lui coûte rien de plus d’assurer son espace d’entreposage qu’il loue», mentionne M. Carcaly de TwiZimo, contacté par RueMasson.com.

Notre article : Rosemont veut encourager l’économie collaborative [MàJ] (3 décembre 2015)

1 commentaire à Un conseil long et tendu entre les élus

  1. Ils y a trop d’élues à mtl. Des gens, sans expérience de gestion, deviennent des élues. Ce cela que ça donne, des enfants qui s’amusent avec nos taxes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>