Le Loblaws fait place au Provigo Angus

Par -

La semaine dernière, le Provigo Angus a remplacé le Loblaws Angus. Des échanges de noms, alors que le Provigo du centre commercial Maisonneuve a été transformé en Maxi début novembre.

Il s’agit de la deuxième transformation d’un Loblaws en Provigo au Québec. La transformation n’est pas seulement de nom, l’uniforme change. Ceux qui travaillent à la poissonnerie sont en bleu, à la viande en rouge et aux plats préparés en orange.

Pourquoi revenir à Provigo? « La conversion du Loblaws Angus en Provigo est une décision prise par la direction de l’entreprise dans le but de respecter la stratégie commerciale en place, en fonction du marché et de nos choix d’investissements.»

« Je vais avoir de la misère à ne pas appeler ça le Loblaws au début », a lancé la conseillère du Vieux-Rosemont, Erika Duchesne, lors de son discours à l’inauguration officielle du nouveau nom.

Le directeur du magasin, Jean Paquette souligne que ce changement de nom a permis la création de plus de 30 emplois. 225 personnes y travaillent déjà. « On est très impliqué au niveau de la communauté et du Phare enfants famille. On veut développer la communauté à Angus », a-t-il déclaré.

Si le Provigo Angus n’est pas le plus grand en superficie, il l’est en volume avec des allées dégagées. «En tant que marchand, on aime mettre la marchandise sur le plancher, car on se dit qu’on est capable de vendre plus. Mais parfois, on va le faire au détriment du client et de sa facilité à magasiner. On vise donc à avoir des allées larges et dégagées, car les gens recherchent ça », explique  Sylvain Jodoin, directeur de groupe, Provigo.

Finalement, la marque de vêtements Joe Fresh sera toujours vendue à ce magasin.

Et les produits locaux?

Provigo soutient que 30% des produits frais vendus dans les magasins proviennent du Québec. En période de récolte, ce pourcentage atteindrait 40%.

On nous signale que Provigo a développé des liens plus étroits avec l’Union des producteurs agricoles (UPA), ainsi qu’avec les programmes d’identification Aliments du Québec et Aliments préparés au Québec. 

« En termes de résultats, plus de 1 500 nouveaux produits québécois ont été ajoutés sur nos tablettes, des initiatives telles que « De Chez Nous » ont vu le jour, et un accord a été développé afin de vendre exclusivement du porc québécois dans nos magasins. Nos achats auprès d’entreprises québécoises représentent environ 8 millions $ chaque jour. Nous avons donné à nos directeurs de magasins le mandat clair de tisser des liens solides avec les producteurs et transformateurs alimentaires de chaque région afin d’offrir des produits locaux adaptés à chaque magasin. En ce sens, les magasins peuvent s’approvisionner localement après avoir reçu l’autorisation des équipes de spécialistes qui prennent les décisions d’achat et de mise en marché », répondent les communications de Provigo.

Plus de bio?

Peu de changement esthétique pour le magasin, à part les caisses qui sont plus dégagées sans magazines.

La plus grande nouveauté est l’augmentation de l’offre de prêt à manger, plats préparés, des salades, des sandwichs, des pizzas, un bar à jus, des huitres, des crevettes, des saucisses faits en magasin à partir d’une épaule de porc du Québec et du boeuf canadien vieilli au moins 28 jours.

On promet aussi une plus grande variété de produits biologiques. « La proportion de produits biologiques dans nos magasins varie selon la saison, le département, mais aussi selon la disponibilité des produits en général. À titre d’exemple, par la conversion du Loblaws en Provigo, l’offre de fruits et légumes biologiques de l’épicerie Angus a doublé, passant de 45 produits à plus de 110 », explique-t-on du côté des communications de Provigo.

 

1 commentaire à Le Loblaws fait place au Provigo Angus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>